1. //
  2. // FIFA
  3. // Coupe du monde 2014

Blatter inquiet, le Brésil est en retard

Modififié
0 9
Sepp Blatter ne doit pas dormir sur ses deux oreilles en ce moment.

Le président de la FIFA s'est exprimé samedi dans le quotidien helvète 24 heures sur l'organisation de la Coupe du monde au Brésil, ainsi que sur les menaces de protestations de la population durant l'événement, à l'instar de la Coupe des confédérations. Pour lui, pas de doute, la situation brésilienne est du jamais-vu : « Le Brésil vient de prendre conscience (du défi que représente l'organisation d'une Coupe du monde, ndlr), il a commencé beaucoup trop tard. C'est le pays le plus en retard depuis que je suis à la FIFA, et pourtant c'est le seul qui avait autant de temps - sept ans - pour se préparer. »

Réaliste mais optimiste, Joseph sait qu'il y aura de nouvelles manifestations, sans pour autant en faire tout un plat : « Je suis un optimiste, pas un peureux. Le football sera protégé, je crois que les Brésiliens n'attaqueront pas le football directement, car chez eux, c'est une religion. Mais nous le savons, il y aura de nouveau des manifestations, des protestations. Les dernières, à la Coupe des confédérations dans ce même pays, étaient nées des réseaux sociaux. Il n'y avait pas de but, de vraie revendication, mais pendant le Mondial, il y en aura peut-être de plus concrètes, de plus structurées. »
TD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Eh ouais, c'est ça de filer la Coupe du monde à un pays tout pauvre et nul et qui a le culot de se révolter contre ta FIFA.

Au moins, avec le Qatar, on sait que les stades seront prêts à temps. Ouf.

Mais quand même, si on peut plus compter sur l'enthousiasme d'un pays émergeant, où va-t-on?
ValCurvaFiesole Niveau : DHR
"Les dernières, à la Coupe des Confédérations dans ce même pays, étaient nées des réseaux sociaux. Il n'y avait pas de but, de vraie revendication"

Oui Oui Sepp, les brésiliens ont juste décidé de faire un pique-nique en ville, et avec facebook et twitter, ça a dégénéré (aaah saloperie de réseaux sociaux, on a vu les dégâts dans les révolutions arabes, faudrait pas que ça donne des idées aux quataris pour ton beau mondial été-hiver hein).
motherfucker Niveau : CFA
Note : 6
Blatter, c'est un des seuls mec que je connais où quand il dit un truc, tu peux être certain qu'il va y avoir une part de fils de puterie condescendante. À chaque fois !
Pas de vrais revendications ?

Putain mais quel enfoiréééééé !
footchampagne Niveau : Ligue 2
Note : 7
- Allo... Oui c'est Sepp, je suis un peu en galère en ce moment pour la coupe du monde au Brésil il te resterait pas une demi douzaine de milliers de Népalais sous la main ?
Message posté par footchampagne
- Allo... Oui c'est Sepp, je suis un peu en galère en ce moment pour la coupe du monde au Brésil il te resterait pas une demi douzaine de milliers de Népalais sous la main ?


- Ecoute, Sepp, en logistique c'est compliqué. Le népalais, jusqu'au Qatar ça va. Mais le Brésil... M'fin tu vois, quoi.. si encore j'avais du coton à ramener, ouais je veux bien. Y doit m'rester 2-3 péruviens que j'envoie pas dans les mines, je te tiens au courant!
Blatter, sepp-lus possible

tous les prolos fans de foot du monde devraient au moins avoir le droit, une fois dans leur vie, de lui tirer un penalty en plein dans les couilles. ne serait ce que pour le sanctionner de l'image occidentalo-paternalisto-affairiste-corrompue qu'il renvoie en permanence et qu'on doit supporter depuis bien trop longtemps tant le mec est dégueulassement intouchable. ...Et je valide avec le mans, un club qui s'y connait en prolétariat.
M'enfin personne n'a obligé le Brésil à poser sa candidature..

Maintenant c'est leur problème, ils avaient qu'à réfléchir aux conséquences.
Message posté par Czar
M'enfin personne n'a obligé le Brésil à poser sa candidature..

Maintenant c'est leur problème, ils avaient qu'à réfléchir aux conséquences.


C'est pas la population qui a choisit d'organiser ce mondial. Le mondial rapportera de l'argent aux mêmes qui ont poussés pour que ce mondial s'organise au Brésil. D'ailleurs, c'est - au contraire de ce que dit Blatter - un signe fort qu'un pays comme le Brésil où le football est une religion, se révolte et critique l'argent investit dans le mondial.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
MU sort de la Cup
0 9