Blatter et les gays

Modififié
0 4
Depuis que le Qatar s'est offert la Coupe du Monde 2022, tout le monde cherche la petit bête.

Nouvelle préoccupation des Occidentaux, donc, l'homosexualité, illégale au Qatar. Un supporter de foot gay n'est pas le bienvenu. Exemple en 1995 : un citoyen américain a été puni de six mois d'emprisonnement et 90 coups de fouet pour avoir été reconnu coupable de pratique homosexuelle.



Ainsi, des lobbys gays ont fait savoir que la FIFA n'aurait pas dû récompenser un pays qui promulgue de telles lois.

Réaction attendue de Sepp Blatter au Guardian : « Je conseillerais aux homosexuels de stopper toute activité sexuelle durant la compétition ! »

Qui poursuit sa tirade sur une note plus sérieuse : « Nous devons vivre dans un monde de liberté et je suis sûr que durant la Coupe du monde au Qatar en 2022, il n'y aura aucun problème. Cette culture, c'est une autre culture, parce que c'est une autre religion, mais dans le football, nous n'avons pas de limites » .

Sauf celle du billet vert ?


ViR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Finalement la WC au quatar apportera la liberté et la démocratie au pays.
Pour 3 semaines...
c'est marrant ce commentaire. c'est vrai que, dans un autre registre, ça avait bien marché pour la France en 98.
Et les femmes ont conservé leurs droits ensuite ?
on s'y connait en foutre quatari au barça...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 4