1. //
  2. // Mondial 2022
  3. //

Blatter et le Qatar: suite et pas fin

Modififié
1 13
Sepp Blatter cherche à établir les responsabilités des différents protagonistes dans les incidents survenus ces dernières semaines au Qatar. Réunis à Costa do Sauipe, lieu du tirage au sort de demain, le comité exécutif de la FIFA est revenu, par l’entremise de Blatter, sur l’organisation de la Coupe du monde au Qatar de 2022 :

« Je suis allé récemment au Qatar discuter avec l'émir, le Premier ministre, le ministre de l'Industrie et des représentants de travailleurs, a indiqué le président de la Fédération internationale. Nous, la FIFA, nous avons une part de responsabilité, que nous devrons établir précisément. Mais les compagnies qui emploient des travailleurs dans ce pays ont la responsabilité de leurs employés et elles doivent l'assumer. Le Qatar travaille dur sur cette question. Il est possible d'améliorer les conditions de travail s'il y a une volonté de tous d'y parvenir. Nous devons aller plus loin avec les représentants des travailleurs, ainsi qu'avec l'État du Qatar afin d'aider ce pays à organiser le Mondial 2022, ce pays où 400 000 citoyens cohabitent avec plus d'1,5 million de travailleurs étrangers. »

Une seule chose semble aujourd'hui certaine : la FIFA a définitivement créé un beau bordel au Qatar. Un bordel qui ne fait, qui plus est, que commencer.
MG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

oohdidiersenacleroidutacle Niveau : Loisir
Le pognon achetera toujours des esclaves...c'est le dur constat de notre belle Terre
Kim jong un s' est gentiment proposé au cas ou les travaux auraient du retard. Entre dictateur, on peut se rendre service? Hein Seep.
Pas mal le bluff Sepp. Tu crois qu'il va vraiment la payer ta main ?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
1 13