Blanc valide la décision concernant Aurier

4 39
Finalement, tout semble rentrer dans l'ordre.

Ce vendredi, le club parisien a pris la décision de réintégrer le fautif Serge Aurier au sein du groupe professionnel à partir du 20 mars. En attendant, le latéral droit évoluera en CFA, avec la réserve parisienne.

Une décision logique selon le plus durement touché par les propos de l'Ivoirien, Laurent Blanc, qui ne semble pas pour autant avoir vraiment enterré la hache de guerre : « Il faut essayer de prendre les bonnes décisions, ce qui est toujours compliqué dans ce genre de cas. Là, il faut rajouter une difficulté : être en accord avec les lois du code du travail. Je peux vous dire que ce n’est pas si simple que cela… Il y a eu une consultation. Il y a eu du temps pour le faire. Ça ne regarde que moi, mais la décision qui a été prise par le club est vraiment la plus adaptée à la situation » , a-t-il expliqué en conférence de presse.

Réintégration forcée ? MG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

read my mind Niveau : National
Je poste la décla en entier récupéré par ailleurs parceque là c'est tellement tronçonné que c'est parfois difficilement compréhensible:


« Il sera à la disposition de la CFA jusqu’au 20 mars. S’il faut commenter la décision prise concernant Serge Aurier, il faut l’analyser dans son entier. Je pense que, dans des cas aussi difficiles, il faut essayer de prendre les bonnes décisions, ce qui est toujours difficile, d’autant qu’il faut être en accord avec les lois du code du travail, ce qui n’est pas simple. La décision du club a été prise hier après-midi, le club a eu le temps de consulter », indique-t-il en conférence de presse, avant de donner son point de vue sur cette punition.

« En ce qui me concerne, cette décision est la plus adaptée à la situation qu’il fallait juger. J’entends ceux qui disent il fallait faire ci ou ça, j’aurais fait ci ou ça, mais il est très difficile de faire ce que l’on veut du fait des règles du code du travail. La décision prise a été la plus adaptée, et tout le monde a dû être consulté. Le club a pris sa décision, je la partage. L’affaire n’est pas finie mais, pour un certain temps, cela nous permettra de nous reconcentrer sur les échéances à venir ».
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Je vois d'ici les cons s'offusquer : "Pouahh ! Le club est beaucoup trop clément avec lui,ce n'est pas digne d'un top super méga grand club Européen de niveau inter-dimensionnel" ; "Moi, si j'insulte mon N + 1, je suis licencié pour faute lourde" etc...

Ce que vous ignorez et que les médias vous cachent, c'est que jusque au 20/03/ 2016, Serge Aurier subira différents sévices :

-les deux mains ligotées à la barre transversale et les pieds suspendus dans le vide, il devra recevoir les frappes de balle de tout l'effectif professionnel en file indienne.Et inutile de se réjouir d'éventuels échecs, les joueurs auront trois tentatives pour l'atteindre.Certains pousseront le sadisme à rater volontairement les deux premières afin de mieux savourer sa souffrance.

Il en sera ainsi à chaque fin de séance d'entrainement.Ils pourront tous évacuer leurs éventuelles frustrations.Une carte blanche totale.Les prises d'élans de 15 mètres suivi d'un "Yaaaaaaaahhhh !!!" rythmeront les conclusions d'entrainement

-le corps meurtri par la douleur, il sera de corvée de ramassage de matériel qu'il nettoiera au vinaigre

-il devra se doucher habillé (interdiction d’amener des vêtements de rechange, il sera obligé d'opter pour "l'appel à un ami" qui devra lui amener des vêtements secs, ce qui mettra le boxon dans l'emploi du temps de l'ami en question)

-après chaque victoire (c'est à dire tout le temps),le reste de l'effectif aura carte blanche pour l'humilier : tous assis au sol, ils se concerteront pour choisir l'humiliation du jour.Cela peut-être l'imitation d'un chanteur, d'un acteur,d'une scène de film...Tout ce qui peut potentiellement ridiculiser.Et gare à lui s'il prétexte ne pas connaître les œuvres en question...Car l'effectif va prendre la mouche et dégainer son joker, à savoir retirer leurs sous-vêtements, et les le lui donner pour UN LAVAGE A LA MAIN devant tout le monde, évidemment

-les deux derniers jours, pour célébrer cette période, il subira les sévices habituels, avec une variante toutefois.En effet, c'est revêtu d'un nœud papillon rose sur la tête, porte-jarretelles, talons aiguilles et maquillé de rouge à lèvres qu'il passera ses journées.


Alors la pseudo-mansuétude du club parisien, ça me fait doucement rigoler.
Message posté par Cheric Zghemmfour
Je vois d'ici les cons s'offusquer : "Pouahh ! Le club est beaucoup trop clément avec lui,ce n'est pas digne d'un top super méga grand club Européen de niveau inter-dimensionnel" ; "Moi, si j'insulte mon N + 1, je suis licencié pour faute lourde" etc...

Ce que vous ignorez et que les médias vous cachent, c'est que jusque au 20/03/ 2016, Serge Aurier subira différents sévices :

-les deux mains ligotées à la barre transversale et les pieds suspendus dans le vide, il devra recevoir les frappes de balle de tout l'effectif professionnel en file indienne.Et inutile de se réjouir d'éventuels échecs, les joueurs auront trois tentatives pour l'atteindre.Certains pousseront le sadisme à rater volontairement les deux premières afin de mieux savourer sa souffrance.

Il en sera ainsi à chaque fin de séance d'entrainement.Ils pourront tous évacuer leurs éventuelles frustrations.Une carte blanche totale.Les prises d'élans de 15 mètres suivi d'un "Yaaaaaaaahhhh !!!" rythmeront les conclusions d'entrainement

-le corps meurtri par la douleur, il sera de corvée de ramassage de matériel qu'il nettoiera au vinaigre

-il devra se doucher habillé (interdiction d’amener des vêtements de rechange, il sera obligé d'opter pour "l'appel à un ami" qui devra lui amener des vêtements secs, ce qui mettra le boxon dans l'emploi du temps de l'ami en question)

-après chaque victoire (c'est à dire tout le temps),le reste de l'effectif aura carte blanche pour l'humilier : tous assis au sol, ils se concerteront pour choisir l'humiliation du jour.Cela peut-être l'imitation d'un chanteur, d'un acteur,d'une scène de film...Tout ce qui peut potentiellement ridiculiser.Et gare à lui s'il prétexte ne pas connaître les œuvres en question...Car l'effectif va prendre la mouche et dégainer son joker, à savoir retirer leurs sous-vêtements, et les le lui donner pour UN LAVAGE A LA MAIN devant tout le monde, évidemment

-les deux derniers jours, pour célébrer cette période, il subira les sévices habituels, avec une variante toutefois.En effet, c'est revêtu d'un nœud papillon rose sur la tête, porte-jarretelles, talons aiguilles et maquillé de rouge à lèvres qu'il passera ses journées.


Alors la pseudo-mansuétude du club parisien, ça me fait doucement rigoler.


Huhuhu mékilécon !
Il s'écrase carrément ! Quelle fiotte ce Laurent Blanc !
Ce qui m’intéresse c'est le droit du travail invoqué dans cette déclaration.

Est que quelqu'un connait le droit du travail en ligue 1 ? Est il possible de mettre un joueur en cfa jusqu'à la fin de l'année sans se faire attaquer en justice ?

Question de morale footballistique : un supporter marseillais est il cohérent lorsqu'il traite Motta de salope après que celui ci fut agressé d'un coup de boule et qu'il demande une sanction lourde pour Serge Aurier pour des propos de jeune de banlieue ?

Vous avez 4H. Pelusa et Alegria pour vous c'est 24H.
"Question de morale footballistique : un supporter marseillais est il cohérent lorsqu'il traite Motta de salope après que celui ci fut agressé d'un coup de boule et qu'il demande une sanction lourde pour Serge Aurier pour des propos de jeune de banlieue ?"

Je pense que les supporters marseillais que tu évoques n'ont pas attendu le coup de boule de Brandao pour traiter Motta de salope. Ils l'ont fait avant, et ont continué après, et tout le monde était d'accord pour dire qu'une sanction lourde s'imposait contre Brandao - même si son geste a soulagé beaucoup de monde. Un peu comme quand Delvecchio avait mis un coup de boule à Materazzi en 2007 : c'est un geste indéfendable, mais tout le monde était super content qu'il l'ait fait.

Après, on ne peut pas mettre les deux affaires sur le même plan. Une sanction contre Brandao était du ressort de la LFP (voire d'un tribunal en cas de plainte, je me souviens plus comment l'affaire s'était finie), une sanction contre Aurier relève de la discipline interne de l'entreprise PSG, pour moi, c'est totalement différent. Donc la question de la cohérence ne se pose pas, pour moi.
Ce qui est marrant c'est que les mêmes qui défendent Aurier parce que c'est leur club sont les premiers à demander que Benzema ne joue plus jamais en EDF!
Déçu2Bordeaux-Pas2Coeur Niveau : CFA
Niveau CFA : J'irai cracher sur vos tombes. Moi, j'ai le niveau 1/4 de finale d'€paLeague.

Ce qui serait GENIAL, c'est qu'à son retour et jusqu'à la fin de son contrat, que tous les supporters de France et européens puissent crier, dès qu'il touche le ballon, "C'EST QUI LA FIOTTE ?".
Note : -1
Tu l'aimes la bite, hein, Blanc ?
Note : -1
Je me demande comment un mec qui a posté une vidéo où il traite un arbitre de "fils de pute" peut encore être footballeur professionnel ?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
4 39