Blanc sous protection policière

Modififié
0 0
La mauvaise saison de la Juventus pourrait avoir des conséquences un peu plus graves qu'une baisse du moral des ménages dans le Piémont.

Après avoir reçu plusieurs menaces, le président français du club, Jean-Claude Blanc, a été placé sous la surveillance d'officiers armés du Digos (Divisione Investigazioni Generali e Operazioni Speciali), les services secrets enquêtant sur le crime organisé, selon la Gazetta dello Sport.

Le centre d'entrainement de la Juve à Vinovo a également été placé sous protection après que plusieurs joueurs ont été menacés à leur tour. Une ambiance saine pour la fin de la saison.

TP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Makélélé mis à mal
0 0