Blanc satisfait

Modififié
0 0
A Bordeaux, dimanche soir, on a senti le vent du boulet passer bien près.


Ainsi, après avoir lutté pendant une heure à dix contre onze face à Montpellier, les Girondins ont préservé l'essentiel : ils n'ont pas perdu, dans le choc des leaders (1-1). Un truc qui leur convient, finalement, quand ils auraient pu faire le trou au classement.

« Vu le déroulement du match, on aurait espéré prendre les trois points, mais si on l'analyse dans son ensemble, on aurait pu le perdre aussi, a confié un Laurent Blanc parlant même de « miracle » , en référence aux deux penalties repoussés par Carrasso. Je suis très content pour les garçons car, malgré des faits de jeu défavorables, je pense que l'on a fait une grosse deuxième mi-temps, durant laquelle l'infériorité numérique (Michael Ciani expulsé à la 33e minute, ndlr), ne s'est pas trop vue » .

Un truc de dingue, donc, qui a aussi bien failli sourire aux siens. « On a eu une balle de deux à zéro qui nous aurait permis, je pense, de gagner le match, précisait le coach aquitain. Je suis très satisfait de la production des joueurs qui certes pouvaient mieux faire. Mais au niveau de l'état d'esprit et du don de soi, ils ont réalisé quelque chose de grand. (...) En deuxième mi-temps, on a assez bien géré le match, tout en étant dangereux, mais à la 94e minute, on a pris ce but. Vu les conditions, on peut donc être satisfaits de ce nul » .

Mais le plus important n'est pas là : « Je crois que Bordeaux est en train de revenir » .

A méditer.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Carrasso, oui mais
0 0