Blanc, sans conteste

Modififié
0 0
Les Marseillais ont longtemps contesté la décision de l'arbitre de valider le but de Marouane Chamakh, dimanche, suite à une faute commise sur Steve Mandanda. A juste titre probablement. Mais quand on rapporte ça à Laurent Blanc, lui ne dit rien. Ou presque.

« Ils contestent ? Je ne suis pas Marseillais ! Je ne conteste rien moi, a-t-il préféré faire observer pour calmer le jeu. Mais est-ce que Marc Planus était dernier défenseur (sur son expulsion, ndlr). Ça ne sert à rien de contester quoi que ce soit, parce que le match s'est déroulé et que le score restera de 1-1. Chacun peut contester, mais je le dis franchement, vues les circonstances, on aurait pu perdre ce match. Donc avoir préservé le score est un bon point » . Ou l'art de botter en touche.

Mais au fait : qui ne dit mot consent, non ?
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Beautés paulistes
0 0