1. //
  2. // 36E JOURNÉE
  3. // PSG/RENNES (1-2)

Blanc répond à Gourcuff

Modififié
0 12
Une fois le titre en poche, Laurent Blanc est allé répondre aux questions des journalistes. Et au moment d’évoquer les critiques émises à son encontre par Christian Gourcuff, Blanc a d’abord affirmé avoir tourné la page, avant de justifier ses méthodes :

« C’est oublié. On parle sans savoir. C’est ça qui me dérange un peu, mais je pense qu’il y a beaucoup de jalousie. Comme mon père le disait, c’est un vilain défaut. Ça finit toujours en méchanceté. Je travaille comme tous les entraîneurs le font. Je participe aux entraînements, je fais comme tous les autres… Après, c’est vrai que je délègue beaucoup, mais un entraîneur doit déléguer parce qu’il a plein de choses à faire autre part que sur un terrain. Et croyez-moi, il y a beaucoup de choses à faire. (…) Il faut une ouverture d’esprit et ne pas penser qu’il y a une seule bonne méthode. »

Interrogé ensuite sur la comparaison entre ce titre, et celui remporté avec Bordeaux en 2009, l’entraîneur parisien n'a pas souhaité comparer, tout en laissant entendre quand même qu’ « on se rappelait toujours d’une première fois » :

« Celui-là, je l’apprécie parce qu’en début de championnat, tout le monde pensait que Paris serait champion quel que soit l’entraîneur. C’est peut-être vrai, mais je n’en suis pas convaincu. Il faut gagner des points, mettre une philosophie de jeu en place, convaincre les joueurs. L’entraîneur du PSG, ce n’est pas seulement un mec qui choisit onze noms et qui leur dit : "Vous allez gagner…" »

Ça se saurait si Raymond Domenech était allé en finale de Coupe du monde...
PP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

nononoway Niveau : CFA
"C’est oublié. On parle sans savoir. C’est ça qui me dérange un peu, mais je pense qu’il y a beaucoup de jalousie. Comme mon père le disait, c’est un vilain défaut."

On a enfin percé le mystère de l'auteur de cette citation.
Comportement très intelligent de Blanc qui a attendu l'officialisation du titre pour répondre aux questions incessantes de la presse, tant concernant cette attaque de Gourcuff que sa future éventuelle prolongation
Bien joué, de toute façon dans le foot il n'y a que les résultats qui comptent
Bourlareine Niveau : CFA2
Message posté par nononoway
"C’est oublié. On parle sans savoir. C’est ça qui me dérange un peu, mais je pense qu’il y a beaucoup de jalousie. Comme mon père le disait, c’est un vilain défaut."

On a enfin percé le mystère de l'auteur de cette citation.


Qui squatte le banc récolte la touillette.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 12