En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options

Blanc rappelle Ribéry

A 14h, dans les locaux de la FFF, rue de Pondichéry, Laurent Blanc a dévoilé sa liste pour les déplacements en Albanie et en Roumanie, les 2 et 6 septembre. Valbuena et Ribéry reviennent, exit Payet. Et Gomis restera chez lui.

Modififié



Gardiens

Cédric Carrasso, Hugo Lloris, Steve Mandanda.

Un bon bol d'air frais pour Hugo Lloris. Victime collatérale des errements défensifs de la charnière lyonnaise, le portier de l'équipe de France va pleinement profiter de ces deux matches pour refaire le plein de confiance. Un brin plus peinard sur phase arrêtée et a priori moins sollicité qu'en club, Lloris sera malgré tout sous le feu des projecteurs. La place de titulaire du gardien de l'OL n'est plus aussi assurée qu'au début de son mandat, et Steve Mandanda pourrait remettre une couche de pression à son supérieur hiérarchique en cas de bonne saison à l'OM. A moins d'un an de l'Euro, la course aux bois de l'équipe de France est (re)lancée. Malheur au vaincu.

Défenseurs

Eric Abidal, Patrice Evra, Younès Kaboul, Laurent Koscielny, Adil Rami, Anthony Réveillère, Bacary Sagna.

Fini les cours d'espagnol et les blessures. Adil Rami devrait selon toute vraisemblance retrouver la langue de Molière et une place de titulaire au sein du onze bleu. Egalement présent, Younes Kaboul - pas mauvais contre le Chili en amical - devrait glisser sur le banc pour laisser Abidal compléter la doublette axiale, pendant qu'Evra occupera le couloir gauche. Bacary Sagna, qui évolue actuellement latéral gauche chez les Gunners, surfe, quant à lui, toujours sur la vague du manque de concurrence à droite, tout comme sa doublure Anthony Réveillère, qui va devoir cravacher s'il ne veut pas se faire doubler sur la ligne par le bosseur Mathieu Debuchy. Dernier appelé, Laurent Koscielny sera le septième défenseur des bleus. Toujours pas de Gaël Clichy qui restera à Manchester pour tenter de mettre Kolarov au placard avant d'envisager un retour à Clairefontaine.


Milieux

Yohan Cabaye, Alou Diarra, Yan M'Vila, Florent Malouda, Marvin Martin, Blaise Matuidi, Samir Nasri, Mathieu Valbuena.

Samir Nasri pourra poursuivre son entreprise de destruction des Gunners en dissuadant Yann M'Vila de traverser la Manche. Côté jeu, le néo-Citizen devrait vivre une semaine sous pression. Annoncé comme le créateur de l'équipe, attendu comme l'éclaireur d'un jeu encore balbutiant, Monsieur Golovin souffre de plus en plus de la comparaison avec la hype Marvin Martin. De retour après son absence face au Chili, Mathieu Valbuena devrait faire un bon tireur de corner. Meilleur passeur de Ligue 1 après trois journées, Petit Vélo pourrait déposer de nouveaux caviars à Loïc Rémy et gonfler ses stats. En bonne forme avec le Paris Saint-Germain, Blaise Matuidi a été reconduit, tout comme Yohan Cabaye et Alou Diarra. Reste à savoir qui sera assez courageux pour mettre des coups dans les tibias albanais.



Attaquants

Karim Benzema, Kevin Gameiro, Guillaume Hoarau, Jérémy Ménez, Loïc Rémy, Franck Ribéry.

On attendait Bafétimbi Gomis Laurent Blanc a « choisi » Guillaume Hoarau. Pas vraiment l'archétype de la convocation méritée, au vu du niveau de jeu affiché par la tige parisienne. De toute façon, on sait très bien que Djibril Cissé mettra un jour ou l'autre tout le monde d'accord... Pour le reste, si l'on considère que le retour de Franck Ribéry, buteur avec le Bayern ce week-end, est assez logique, c'est du classique. Du beau classique même. Loïc Rémy est en pleine bourre, comme Karim Benzema et Kévin Gameiro. L'ancien lorientais que beaucoup aimeraient voir fouler la pelouse et donner la pleine mesure de son jeu sous le maillot bleu. Cependant, s'il y en a bien un que le retour de Ribéry ennuie, c'est Jérémy Menez. Si son entente avec Kévin Gameiro plaide en sa faveur (deux passes décisives pour l'ancien Merlu contre Rennes et Valenciennes), ses mauvais choix à répétition lors des récentes sorties du club de la capitale pourraient amener Laurent Blanc à changer d'option. A moins qu'il ne cède aux désidératas du joueur du Bayern Munich, et ne l'aligne sur le côté gauche. Mais bon, l'heure n'est plus aux caprices...

Swann Borsellino

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 15 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4 mardi 16 janvier L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 mardi 16 janvier Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38 mardi 16 janvier Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 88
À lire ensuite
Ils débarquent en Serie A