Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Blanc rappelle Gomis

Peu de surprise finalement pour les deux matchs des Bleus face à l'Albanie puis la Bosnie (7 et 11 octobre). Bafetimbi Gomis remplace Hoarau. Normal.

Gardiens :


Cédric Carrasso (Bordeaux), Hugo Lloris (Lyon), Steve Mandanda (Marseille)

Et rebelote. On prend les mêmes et on recommence. Lloris dans le rôle de l'intouchable, Mandanda dans celui du revanchard en pleine bourre, et Carrasso, dans le rôle du mec que le sélectionneur a oublié de gommer de la liste. Au vu de l'enjeu des matches face à l'Albanie et la Bosnie, le portier lyonnais devrait rester titulaire pendant que le Marseillais attendra les matches amicaux pour tenter une ultime fois de repasser devant Hugo avant l'Euro. En attendant, avec ces deux-là, s'il y a bien un domaine dans lequel l'équipe de France peut s'annoncer comme l'une des plus solides du monde, c'est bien celui des portiers.

Défenseurs :


Eric Abidal (FC Barcelone), Patrice Evra (Manchester United), Younès Kaboul (Tottenham), Laurent Koscielny (Arsenal), Adil Rami (FC Valence), Anthony Réveillère (Lyon), Bacary Sagna (Arsenal)

Mathieu Debuchy va pouvoir, une fois n'est pas coutume, regarder son rival Bacary Sagna dévisser ses centres sous le maillot de l'équipe de France. L'injustice est réelle, mais devenue tellement habituelle que souligner l'absence du Lillois ne sert pas à grand chose. Il annonçait un chantier, des changements et même de l'audace, mais au final, Laurent Blanc ne prend pas plus de risque de Raymond Domenech. Certainement meilleur en communication, le Président, frileux comme en période électorale, ne veut pas toucher à ses ministres, en place depuis longtemps. Par peur de perturber l'électorat ? Surement pas. Les supporteurs de l'équipe de France veulent du changement ? En vain. Abidal, Evra, Rami et Sagna sont présents. Koscielny et Réveillère aussi. Pourquoi ? Personne ne sait vraiment. Philippe Méxes, jugé a « 90% de ses moyens » , devrait réintégrer la prochaine liste.


Milieux :


Yohan Cabaye (Newcastle), Alou Diarra (Marseille), Yann M'Vila (Rennes), Florent Malouda (Chelsea), Marvin Martin (Sochaux), Blaise Matuidi (Paris-SG), Samir Nasri (Manchester City), Mathieu Valbuena (Marseille)

Alou Diarra va pouvoir continuer à se faire appeler « international français » du côté de la Canebière. Une bonne nouvelle pour l'une des déceptions - pour l'instant, hein - du mercato estival qui, il faut bien l'avouer, a montré un léger mieux hier soir, face à Dortmund. Au milieu comme derrière, Blanc a fait dans le classique. Bien intégré à Newcastle, Cabaye est là, comme Yann M'Vila, excellent depuis le début de saison avec le Stade Rennais. De retour sur terre après ses débuts tonitruants sous le maillot de City, Samir Nasri va une nouvelle fois être confronté à la pression constante autour de son rôle dans l'entrejeu français. Jusqu'au jour où Mancini lui demandera «  d'aller se faire foutre en France » ...


Attaquants :


Karim Benzema(Real Madrid), Kevin Gameiro (Paris-SG), Bafetimbi Gomis (Lyon), Loïc Rémy (Marseille), Jérémy Ménez (Paris-SG), Franck Ribéry (Bayern Munich)

Et le moment qu'on attendait tous : la surprise du chef. Qui n'en était plus une depuis un bon bout de temps. En pleine bourre depuis le début de la saison, Bafé Gomis a logiquement été rappelé en équipe de France. Il prend (enfin) la place de Guillaume Hoarau, blessé, qui a sans doute fait un adieu prématuré à la sélection. Pour le reste, c'est également assez basique, Benzema, indéboulonnable, est là, Gameiro aussi, tout comme son pote Ménez et le Marseillais Rémy, l'autre homme en pleine forme de ce début de saison. Pas de Giroud donc. Il n'avait qu'à mettre un retourné accordé.

Swann Borsellino

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Tsugi
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall il y a 10 heures La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) il y a 19 heures La drôle de liste d'invités de la finale 35 Hier à 20:20 Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 68 Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge Hier à 09:07 Rooney inspire DC United 3