Blanc : « Pastore peut être un joueur majeur »

Modififié
1 54
Le public du Parc des Princes a été emporté hier par une vague réminiscence. Celle-ci les a pris à la 70e minute. Pastore entrait sur la pelouse parisienne et s'est mis à jouer une des partitions qu'il avait l'habitude d'offrir à ses débuts au PSG, mais dont il était tout de même difficile de se souvenir : crochets velouteux, passes capitales, orientation du jeu, bref un récital sur l'air d'un déjà vu. Et qu'importe même si la musique n'aura joué que par intermittences.

À la fin de ce match, qui opposait les Parisiens à Sainté en huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue, les locaux ont finalement arraché leur ticket pour le prochain. Et en conférence de presse, Laurent Blanc a voulu saluer la prestation d'un homme.

« Il (Pastore, ndlr) est intéressant quand il entre. Il amène de la technicité. Il est capable de donner des bons ballons au bon endroit, au bon moment. Ça, il l’a en lui. Il faut qu’il se mette dans la tête qu’il peut être un joueur majeur et important de l’équipe. C’est compliqué parce qu’il y a des échéances, du monde, que l’équipe a avancé pendant sa blessure. S’il est patient, s’il a une bonne condition physique, s’il travaille bien à l’entraînement, il aura des opportunités. C’est pour ça qu’on essaye de se qualifier dans le maximum de compétitions. »

Tantôt joyau, tantôt caillou, que feront donc les dirigeants parisiens quand l'heure du mercato hivernal aura sonné ? Difficile de savoir. IB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Après avoir vu le match d'hier, on ne m'enlèvera pas de l'esprit qu'un Pastore en confiance est environ mille fois plus décisif que Ménèz, Lucas et Lavezzi réunis. Le caviar (non transformé) qu'il offre à Cavani est un pur bijou. Je ne perd pas espoir ; je suis sûr que s'il reste, il sera énorme en phase finale de LdC, comme l'année dernière.
Master of footix Niveau : Loisir
Ha ha ha sur Fifa 14 peut être et encore.
2yemklubapanam Niveau : Ballon d'or
je l'ai déjà écrit mais ce que je retiens, c'est qu'il disparait du match une fois qu'il perd le ballon et que sainté marque. ensuite il a une ou deux étincelles sur les frappes et tout de suite il se retourne vers le banc pour voir si blanc est content.
le mec a la maladie du moral de verre. il faut que makelele et gasset le prennent en main et lui lavent le cerveau.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1 54