Blanc parle de la Ligue 1

Modififié
2 32
Entre deux exécutions, Laurent Blanc donne son avis…

Plus fort et plus ambitieux que jamais, le Paris Saint-Germain marche sur la Ligue 1 et se concentre sur son 8e de finale de Ligue des champions contre une équipe de Chelsea en fin de cycle.

Une supériorité parisienne presque énervante sur laquelle revient Laurent Blanc en conférence de presse : « C’est un constat à faire… Si les équipes perdent contre le PSG, mais qu’elles gagnent contre les autres équipes, elles ne sont qu’à trois ou quatre points de nous. On joue deux fois dans la saison contre le PSG. On dirait que l’on joue toutes les journées contre toutes les équipes et qu’on ne leur permet pas de prendre des points. Non. Après, si l’adversaire qui nous rencontre prend plus de points, il ne sera pas loin de nous. En début de saison, on dit de certaines équipes : "Oui, elles vont être là." Mais elles ne sont pas là, ce n’est pas notre faute. »

Que les Olympiques qui se sentent visés lèvent la main. PLL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

elfoundo07 Niveau : DHR
Les présidents de clubs se prennent en victime, au lieu d'essayer d'aller de l'avant. C'est la mentalité du foot français, regarder le voisin pour se victimiser et faire oublier ses propres lacunes.
petitbodiel Niveau : CFA2
Exemple en direct, Lyon mené à Ajaccio à 10 mn de la fin. Et c'est pas comme si c'était exceptionnel.
Ridicule (sauf si les joueurs ont décidé de lâcher Fournier, ce qui est un manque de respect total pour le club et les supps.).
Certes Paris est au-dessus mais les "cadors" de Ligue 1 ne tiennent pas leur rang.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2 32