Blanc n'est pas faible

0 0
Chez les Girondins, on cogite sévère en ce moment. Et remise en question rime avec quotidien, selon Laurent Blanc. Mais à analyse, constat édifiant : Bordeaux est malheureux et maladroit à la fois. Mais du côté des Marine et Blanc, on est également malchanceux, et pas qu'à cause des poteaux et barres transversales...

«  Je ne parle pas des erreurs d'arbitrage, et je ne vais pas me retrancher derrière ça, a déclaré le technicien aquitain. Parce que se trouver toujours des excuses, pour moi, c'est de la faiblesse, a-t-il ajouté. Ce qui m'intéresse c'est de trouver des moyens pour que mon équipe rebondisse, et termine bien la saison. Parce que sinon, ce serait un réel gâchis. Maintenant, effectivement, dans mon analyse, il y a les faits de jeu individuels de mes joueurs, ou des joueurs adverses, et il y a ceux liés au corps arbitral, a-t-il complété. Dans des périodes comme ça, les faits de jeu sont rarement en notre faveur, et ce, que ce soit les poteaux ou les décisions arbitrales. »

«  Retrancher » , « excuses » , «  faiblesse » : Avec le « Président » , les confrères pleureurs en prennent pour leur grade. N'est-ce pas Messieurs Antonetti, Bazdarevic et consorts...
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0