Blanc garde la tête froide

Modififié
0 13
Les Parisiens sont prévenus, en cas de victoire demain contre Sochaux ou de défaite de Monaco à Ajaccio cet après-midi, ils seront sacrés champions de France.

En préambule de la rencontre qui attend les hommes de Laurent Blanc au Stade Bonal ce dimanche, l'entraîneur parisien s'est de nouveau montré prudent : « Se concentrer sur nous-mêmes, c’est aussi le meilleur moyen d’obtenir un résultat là-bas. Contre Évian, on a attaqué le match avec peu de motivation. Individuellement, il y a même eu des comportements à la limite. Si on part dans le même état d’esprit, on aura beaucoup de mal à gagner. Il ne faut pas renouveler ces erreurs. »

Laurent Blanc a également précisé que ce déplacement à Sochaux était un véritable « match à enjeu » , avant de saluer la belle saison que réalise actuellement l'AS Monaco : « C’est bien parce qu’ils nous poussent à gagner nos matchs. Ils nous ont permis de rester concentrés. S’ils avaient lâché à un moment donné, on aurait pu connaître un championnat comme les Allemands. » Et si ce lâchage était pour aujourd'hui, justement ? MH
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

superslash Niveau : CFA2
"Et si ce lâchage était pour aujourd'hui, justement ?" => Marc-Olivier Fogiel se cacherait-il derrière le pseudo MH ?
RadamelFalcao Niveau : Loisir
En même temps, si ses joueurs ne sont pas motivés, c'est pas en bonne partie de sa faute? Tu m'étonnes qu'ils soient pas motivés, à part sucer sa touillette il fait rien, il n'y a que Gasset qui hausse la voix et donne des consignes.

C'était de toute manière prévisible qu'il y ait une perte de motivation après l'élimination en C1. Quand tu joues en Angleterre et que tu dois te consoler avec un championnat où tu luttes à armes égales contre des adversaires de ton niveau en terme financiers, d'effectifs, dans des ambiances formidables, en te frottant au gratin mondial, tu t'en remets vite, mais quand tu dois te concentrer pour battre Evian dans un championnat où il suffit d'aligner le chéquier pour dominer les autres, c'est pas super motivant. A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire comme dirait l'autre.
"A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire comme dirait l'autre."

Dit-il alors que le mec suce Monaco.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 13