Blanc et l'énigme Zlatan

Modififié
5 16
C'est un fait : depuis que Marcelo Bielsa a annoncé son 11 de départ dès vendredi, tous les yeux sont désormais braqués sur le Paris Saint-Germain et attendent une réponse. Une réponse qui sera beaucoup plus tardive d'après Laurent Blanc.

En conférence d'avant-match, l'ancien champion du monde 1998 s'est montré très évasif sur le sort réservé à Zlatan Ibrahimović demain soir. Titulaire ? Remplaçant ? En tribunes ? Blanc répond, à sa façon. « Il y aura une réflexion, explique l'entraîneur du PSG. Bien sûr qu'il a envie de jouer, mais il n'a pas encore fait un sprint à 100%, par exemple. Est-ce qu'on le fait démarrer ? Est-ce qu'on le met sur le banc ? Si sur son premier sprint, il se déchire et qu'il en a pour six semaines, sur qui allez-vous vous lâcher ? Sur moi… »

Pas très à l'aise devant ce choix cornélien, Blanc s'agace lorsqu'on évoque le fait que Zlatan choisisse ou non de jouer avant son staff. « De toute façon, l'entraîneur ne sert à rien parce que c'est Zlatan qui décidera. À ce moment-là, demandez-lui directement. J'ai l'impression que l'entraîneur ne sert à rien. Zlatan décidera, Zlatan décide de tout. Je ne suis pas tout à fait d'accord avec ça… »

La question qui met la pression, garçon.
AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

CoreeDuNord Niveau : Loisir
Quelle chialeuse ce Blanc, un vrai calimero.
"De toute façon, l'entraîneur ne sert à rien": oh, le joli alexandrin!
(je proposerait pour la suite "s'il n'y avait pas mille manière / de perdre à la maison ou le match de derrière / Leo a raison, je ne suis pas bon")
Message posté par Littlejohninho
"De toute façon, l'entraîneur ne sert à rien": oh, le joli alexandrin!
(je proposerait pour la suite "s'il n'y avait pas mille manière / de perdre à la maison ou le match de derrière / Leo a raison, je ne suis pas bon")


proposeraiS (désolé)
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
5 16