Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8e de finale
  3. // Leverkusen/PSG

Blanc en tribune contre Leverkusen

Modififié
À une semaine du choc contre Monaco, Paris a fait le boulot hier soir en ouverture de la 23e journée de Ligue 1 contre Bordeaux (2-0). Pourtant et alors que Blaise Matuidi confirmait au micro de Canal + que sa prolongation de contrat ne devrait pas trop tarder à être officialisé, Laurent Blanc n’était pas tout à fait satisfait lors de la conférence de presse.

La raison, sa suspension pour le huitième de finale aller de Ligue des champions contre Leverkusen. La cause, une série d’avertissements reçus par l’UEFA dans le cadre de la phase de groupes. Le premier a été donné suite au PSG-Benfica du 2 octobre dernier, un deuxième lors de PSG-Olympiakos du 27 novembre et enfin un troisième lors de Benfica-PSG, le 10 décembre à Lisbonne. Chacun de ses avertissements résultants d’ « une conduite inappropriée » ayant causé un retard dans le coup d'envoi des matchs.

Et s'il n’est désormais plus rare de voir un entraîneur s’agiter en tribune pour donner ses consignes, Laurent Blanc à tout de même bien du mal à avaler la pilule : « Je suis très surpris, car notre dernier match a été joué le 10 décembre. Recevoir une suspension hier soir (jeudi, ndlr)... Je croyais que c'était une plaisanterie, mais ça n'en est pas une. Je pense que le club va faire appel. (...) Sur les rapports, les noms des joueurs en retard sont écrits, mais on a décidé de punir l'entraîneur. Je trouve ça ridicule. »


Pas certain pour autant que les hautes instances du club parisien prennent le risque de faire appel et de voir les joueurs fautifs sanctionnés.
MG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Podcast Football Recall
mardi 17 juillet Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17
À lire ensuite
Valdés quittera le Barça