Blanc-Deschamps, émotion partagée

0 0
Laurent Blanc-Didier Deschamps, c'est une vieille histoire : des clubs communs (Marseille et Bordeaux), des convictions communes, et surtout des victoires communes. Et samedi, les deux amis seront une nouvelle fois obligés de se croiser pour partager un moment savoureux : la finale de la Coupe de la Ligue, au Stade de France. Opposés sur le bord du pré, les techniciens auront quatre-vingt dix minutes, minimum, pour inscrire une ligne supplémentaire à leur palmarès, dans un contexte très familier.

« Oui, c'est un peu particulier de côtoyer ou de croiser Didier sur un banc de touche, a indiqué vendredi, un Laurent Blanc affectivement insistant. Ici, le lieu est encore plus particulier, puisque nous y avons fait pas mal de matches ensemble, et que nous en avons remporté quelques-uns. On y a aussi dit adieu à l'équipe nationale, donc effectivement, au niveau émotionnel, ça reste un match et un endroit particuliers, a-t-il ajouté. Mais dès que le coup de sifflet aura retenti, je pense que l'on sera dans notre partie et que l'on oubliera tout ça. »

De son côté, Didier Deschamps acquiesce. « Ça me fait déjà plaisir à chaque fois qu'on se croise, même s'il y a une rivalité sur cette rencontre, a confié « DD » . Mais en plus, ici, on a connu tous les deux des moments inoubliables... Cela a une saveur particulière. (...) On sera pas loin, mais je ne risque pas de le tacler, et lui, de même ! »

Pour ce qui est de l'engagement, on fait confiance à ceux qui seront sur le terrain.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
L2 - 30ème journée
0 0