1. //
  2. //
  3. // Interview

Bjørnebye : « Egil Olsen a révolutionné notre manière de jouer »

Latéral gauche de la grande équipe de Norvège des années 90, Stig-Inge Bjørnebye a vécu l'arrivée et la réussite d'Egil Drillo Olsen comme sélectionneur. Témoignage sur l'équipe la plus chiante à jouer de l'histoire, vue de l'intérieur.

Modififié
0 5
Sous la coupe d'Egil Olsen, vous avez disputé deux Coupes du monde et présenté au monde le Flo pass, une variante du long ball sauce norvégienne...
Le Flo pass n'était qu'une composante de notre tactique, qui impliquait également de beaucoup courir, d'être solidaires, disciplinés et stricts derrière. Mais ce Flo pass, c'était une manière de s'appuyer sur un jeu direct - et donc une prise de risques moindre - et sur nos qualités principales, qui étaient l'athlétisme et la générosité dans l'effort. J'avais un rôle très particulier, puisqu'il s'agissait pour moi d'envoyer de longs ballons dans la diagonale - je jouais arrière gauche - à destination de notre ailier droit, Jostein Flo, très grand et puissant, qui devait faire la différence ou envoyer un second ballon dans la zone dangereuse. C'était plutôt un bon choix de la part de M. Egil Olsen, car cela nous a permis d'obtenir des résultats probants en comparaison de ce que la Norvège avait fait précédemment.

Pensez-vous que les bons résultats de la Norvège en 94 et 98 sont plus dus à cette stratégie ou à la qualité de la génération dont Egil Olsen a hérité dans les années 90 ?
Je crois que ces deux points étaient les deux piliers de notre réussite. Le style de jeu, qui faisait appel à notre loyauté, à notre discipline et à notre générosité dans l'effort, a été très important, mais c'est vrai qu'il y avait une superbe génération en Norvège. On avait des joueurs présents dans les meilleurs championnats, comme l'Angleterre, l'Allemagne ou la France. Et certains de ces joueurs jouaient régulièrement dans de grosses équipes. Ce que nous n'avons plus eu par la suite. Mais notre style dépassait le long ball. Les statistiques - Egil Olsen était féru de statistiques - montraient qu'on arrivait à des séquences de 8-9 passes maximum, ce qui est largement au-dessus du long ball traditionnel. On était très costauds derrière, très disciplinés, et on était rapides pour se projeter vers l'avant. C'était un jeu très direct, rapide et vertical.

Vous ne pensez pas qu'avec une stratégie un peu plus technique, la Norvège aurait pu faire mieux ? Le match contre l'Irlande en 94 était catastrophique... (alors que la Norvège peut se qualifier, elle sort un 0-0 tout pourri et se fait sortir à cause de sa mauvaise attaque, ndlr)
Le match contre l'Irlande était terrible. Mais toute cette Coupe du monde 94 a été mal gérée. On n'avait pas l'expérience d'une participation en Coupe du monde, et on en a souffert. On a dépensé trop d'énergie avec la Fédération et les sponsors, dans les activités que l'on nous proposait. Ces opérations marketing nous ont pompé énormément d'énergie à nous, les joueurs. Les pays les plus expérimentés sont mieux concentrés sur la compétition en elle-même et pas ses à-côtés. Quand nous avons joué l'Irlande, il n'y avait plus d'énergie dans cette équipe. Plus assez d'énergie pour jouer avec notre style, donc nous étions vulnérables.

« Je n'avais pas de liberté d'action »

En tant que joueur, on peut prendre du plaisir avec une stratégie comme le Flo pass ?
Je ne pourrais pas dire si Jostein Flo prenait du plaisir, mais pour moi, le Flo pass, c'était assez répétitif et donc ennuyeux parfois. La principale difficulté consistait à trouver Flo avec de longs ballons. Tous les joueurs n'ont pas la qualité de passe pour le faire, mais pour moi, cela représentait une tâche relativement simple. La seule chose qui me déplaisait vraiment, c'est le fait que je n'avais pas de liberté d'action, pas de choix, pas de capacité d'improvisation, puisque le geste que je devais exécuter avait été décidé par l'entraîneur. C'était un peu frustrant, parfois, de ne pas avoir la possibilité de faire mes propres choix.

Avant le Mondial 94, Olsen avait indiqué que les qualités principales de ses joueurs étaient « de pouvoir beaucoup courir et sauter très haut » . Vous n'avez jamais eu le sentiment de faire du kick and rush ?
La qualité première de notre équipe, c'était le sérieux et la générosité dans l'effort, la discipline. On n'avait pas de stars, mais une vraie unité collective. C'est vrai, on était costauds physiquement, on avait un jeu très direct, on courait beaucoup, plus que l'adversaire, mais on avait aussi des joueurs de grande qualité. Notre secret, c'était l'esprit d'équipe, la solidarité, et la loyauté envers M. Olsen.

Quels sont vos souvenirs de l'entraîneur Egil Drillo Olsen ?
Il était très calme, pas très démonstratif, mais toujours capable de garder les joueurs concentrés et impliqués, un leadership très posé. Il passait beaucoup de temps à analyser le jeu, les joueurs, l'adversaire, et il présentait les résultats à ses joueurs avant et après chaque match. Chaque joueur savait en détails comment il avait joué, et les points sur lesquels il devait travailler. Il présentait des fiches très complètes de l'adversaire lors des préparations de matchs. Son secret était de préparer chaque joueur par rapport à des besoins précis pour chaque match. Il n'y avait aucun doute sur la stratégie d'équipe ni sur les consignes particulières. Il n'y avait aucun doute également quant à la concurrence : il était très transparent, il nous disait tout, là où on en était, notre importance dans l'équipe.

« Olsen aime les choses simples »

Vous avez parlé de loyauté envers Olsen...
Il a réussi à créer une loyauté sans limites à son égard, mais aussi entre les joueurs. Un jour, j'ai parlé avec Rune Bratseth, qui a longtemps été notre capitaine, mais aussi celui du Werder. Je lui ai dit : « La confiance que tu as consentie à Egil Olsen à sa prise de fonction a été la clé de notre succès » . Olsen était calme, pas forcément un grand nom au moment de prendre en main l'équipe nationale norvégienne. Mais tous les joueurs importants de l'équipe lui ont accordé leur loyauté dès le premier jour. Il n'y a jamais eu de doute, on croyait en lui. Il était très convainquant. Il avait toujours un message à chaque réunion ou causerie. Il savait comment présenter les choses, mais surtout, il a eu des résultats dès le premier match. Je crois que c'était le Cameroun, qui sortait d'une brillante Coupe du monde 90. On leur a mis 6-0 (6-1, en octobre 1990, ndlr).

On sait ce que l'entraîneur a accompli, mais comment était l'homme ?
Ce n'est pas le genre à assister à des grosses soirées ou cérémonies, à se montrer là où il y a du monde. Il aime plutôt les choses simples, la montagne, la nature, la réflexion ou encore la lecture. C'était sa manière d'être et il ne le cachait pas. Quand il y avait un banquet après un match, il venait manger et ensuite il allait se coucher. Ce n'est pas quelqu'un de superficiel. Sa passion, c'est la géographie, il a même écrit un livre et rédige des quiz de géographie pour un journal en Norvège chaque semaine. Il avait des idées très définies, l'équipe de Norvège avec lui, c'était la méritocratie, un projet clair avec une forte unité collective. Il avait une idée précise de comment on pourrait rivaliser avec les meilleurs et a révolutionné notre manière de jouer, il nous a appris à frustrer l'adversaire. Quand on parle de la Norvège d'Olsen, on évoque souvent du long ball, soi-disant du kick and rush, mais on avait sûrement l'équipe la mieux organisée de l'époque sur le plan défensif. Olsen était intelligent et éduqué, deux qualités qui deviennent essentielles au plus haut niveau aujourd'hui. Prenez Pep Guardiola, au-delà du football, c'est quelqu'un de cultivé, de curieux et d'exigeant. Aujourd'hui, un entraîneur doit faire attention à la dynamique du groupe, à l'état d'esprit des joueurs, ne pas hésiter à écarter les joueurs non loyaux, car ils peuvent détruire toute la dynamique collective.

Beaucoup de joueurs passés sous les ordres d'Egil Olsen sont devenus entraîneurs de haut niveau. Un lien de cause à effet ?
Les joueurs d'Olsen avaient tous de grosses personnalités. C'était une génération spéciale, et dirigée par Egil Olsen, forcément, cela a produit une vraie locomotive pour le football norvégien. Beaucoup de joueurs d'Olsen ont des postes importants aujourd'hui, et c'est peut-être en partie l'héritage d'Olsen. Tous ces techniciens ont appris beaucoup auprès de lui : avoir confiance, savoir exploiter au maximum les possibilités de son équipe...

A lire : un super portrait d'Egil Olsen dans SO FOOT #125

Propos recueillis par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Très belle équipe des années 90 qui a fini deux fois à la deuxième place du classement FIFA. Elle rate l'Euro anglais à cause de deux défaites à l'extérieur sur les deux dernières journées face aux futurs finalistes tchèques et face aux Pays-Bas. Cette équipe avait largement les moyens de participer à cet Euro et aurait pu causer bien des problèmes aux plus grands. Elle prive notamment l'Angleterre de CDM en 94 en finissant première de son groupe en finissant devant les Pays-Bas, la Pologne et la Turquie, rien que ça. Elle se paie aussi le luxe de battre le Brésil en 98 et avait infligé un 5-0 sans appel à la Suisse en qualifs. Bref une bien belle équipe! Comme c'est dit dans l'interview, l'équipe a surfé sur la combinaison alliant un entraîneur de grande classe et une génération dorée. Après le départ d'Olsen la Norvège se qualifiera seulement pour l'Euro 2000 et n'a plus jamais participé à la moindre compétition après, ça doit pas être un hasard...

Pour ceux qui s'en souviennent voilà le match contre les Bleus à Marseille (un des meilleurs amicaux que j'aie jamais vu) et la victoire sur le Brésil à la CDM

https://www.youtube.com/watch?v=iFyNn4E5Uqk

https://www.youtube.com/watch?v=pvkqXONX_ig
je ne me suis jamais fait chier en regardant cette équipe jouer. Il n'y avait pas de talent mais collectivement c'était parfait. et effectivement très bon match contre la France
Etonnant , j'en garde le souvenir exactement opposé . Cette équipe de Norvège était d'un ennui mortel avec son jeu ultra défensif et ultra athlétique .
Leur parcours à la CDM 1994 témoigne d'une faiblesse offensive accablante =

- victoire 1-0 contre le Mexique .
- défaite 0-1 contre l'Italie . A 11 contre 10 , ils continuent à blinder derrière et à envoyer des longs ballons sur leur tige .
- 0-0 contre l'Irlande en refusant le jeu de manière incompréhensible alors que les deux équipes doivent absolument marquer pour se qualifier .

Ils ont des résultants inédits pour la Norvège certes . Mais la Grèce des ces 10 dernières années , c'est le Brésil en comparaison .
Moi cette équipe m'a régalé, beaucoup de souvenirs, c'est jusqu'à maintenant la meilleure équipe de Norvège.
La Grèce de 2004 aussi m'a beaucoup plu,en tant que passionné de jeu défensif, c'est agréable de voir un système permettre de déranger des équipes bonnes offensivement.

Pour moi c'est çà le football, jouer à sa manière, en utilisant au mieux ses forces.
Peut être l'une des dernières équipes à avoir joué au plus haut niveau avec son propre jeu, et pas une vulgaire copie d'un jeu qui ne fonctionne pas avec tout le monde.
Idem en club quand je vois certaines équipes tourner le dos à ce qui a fait leur force pour faire comme les équipes du moment...
Je préfères mille fois une équipe forteresse qui perd court contre les meilleurs ou qui peut marquer le but assassin qu'une équipe qui fait du jeu et qui ne sait pas défendre.
thebiglobanovski Niveau : DHR
Et ben à lire certains commentaires je me demande si nous parlons du même sport.
La Norvège belle équipe? cette équipe était la négation absolue du football.
Je comprends bien et j'encourage à penser que des gestes défensifs sont des gestes techniques.
Mais là vraiment!!
une équipe de terminator qui n'avait qu'une idée, défendre coute que coute et dès que le ballon arrive dans les pieds un grand coup devant sur la tête des Flo, les 2 frères Jostein et Tore Andre. Contre le Maroc en 98 ils se sont fait balladés, la différence physique leur a permis de rester en vie.
Contre le Brésil les brésiliens n'en avaient rien à cirer ils étaient qualifiés.
Contre l'Italie en 8° une seule occasion de la tête de Flo dans les dernières minutes.
Sur un malentendu ça peut passer, j'avoue c'est passé contre certaines petites équipes ou de bonnes équipes pas en grande forme.
D'ailleurs Bjornebye le reconnaît.
Je pense sincèrement que c'est le pire football qui m'a était amené à regarder.
Il n'avait qu'un seul joueur capable de jouer un petit peu au football c'était Mykland (petit gabarit).
il y a 7 heures Pronostic Luxembourg France : Analyse, prono et cotes du match des Bleus 1
il y a 2 heures Toni Kroos regarde plus son frère que le Bayern 9 il y a 3 heures La panenka syrienne à la dernière seconde 4 il y a 7 heures 50 heures de match pour les 50 ans de l'ASNL 1 il y a 7 heures La Chine veut Gameiro 2 il y a 7 heures Le golazo de Zaha 5 il y a 8 heures Des fans de San Diego veulent appeler une équipe Footy McFooty Face 7 il y a 8 heures Passe magique et inutile de Bale 5 il y a 8 heures Gros tacle et jambe cassée pour Seamus Coleman 6
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 17:03 Kevin Kurányi prend sa retraite 20 Hier à 14:53 Shaqiri s'amuse à l'entraînement Hier à 14:32 Une pièce à l'effigie de Pavel Nedvěd 13 Hier à 11:54 Rosario tient-il son nouveau Messi ? 25 Hier à 11:32 Beckenbauer interrogé dans l'enquête pour corruption 6 Hier à 10:43 Quand Griezmann tremble devant Mbappé 33
Hier à 10:16 Vers une réforme de la Ligue des champions dès 2021 ? 66 Hier à 09:07 Superbe lob de Neymar 18 Hier à 08:40 Le raté d'Otamendi jeudi 23 mars 317€ à gagner avec Italie & Serbie 2 jeudi 23 mars Huntelaar de retour à l'Ajax ? 29 jeudi 23 mars Un match suspendu à la suite de l'agression d'un juge de ligne 8 jeudi 23 mars Arda vers Arsenal ? 38 jeudi 23 mars De la cocaïne Messi découverte au Pérou 14 mercredi 22 mars Le missile en lucarne de Podolski 18 mercredi 22 mars Quand Kylian Mbappé va aux cages 19 mercredi 22 mars Une réforme de la réglementation des transferts ? 21 mercredi 22 mars SO FOOT CLUB - Spécial Coupe de France mercredi 22 mars Deniz Aytekin ne sera pas suspendu 20 mercredi 22 mars Monaco aurait refusé 110 millions pour Mbappé 109 mercredi 22 mars L'agent de Lacazette nie avoir rendu visite à l'Atlético 50 mercredi 22 mars Une vidéo anti-Wenger embarrassante 39 mercredi 22 mars Un lob soyeux au Chili 2 mercredi 22 mars Rooney de plus en plus proche d'Everton 43 mardi 21 mars Baston entre parents pendant un match de jeunes à Majorque 20 mardi 21 mars La praline de Novick 5 mardi 21 mars En cas de montée en L2, Chambly jouerait au Mans 11 mardi 21 mars David James voit Joe Hart à la Juve 34 mardi 21 mars Bizutage en règle pour les néo-Bleus 17 mardi 21 mars Courtois n'ira pas au Real 30 mardi 21 mars Sven Kums expose ses photos Instagram 15 mardi 21 mars La boulette du gardien de San José 5 mardi 21 mars Schweinsteiger à Chicago 26 lundi 20 mars Un arbitre ghanéen suspendu à vie 21 lundi 20 mars Une équipe de D2 agressée à son hôtel 9 lundi 20 mars Jallet en renfort 41 lundi 20 mars Gago écrase son adversaire 11 lundi 20 mars Florentin et Mathias Pogba font le show à la télé 26 lundi 20 mars Le capitaine de Derry City retrouvé mort 11 lundi 20 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 30e journée 5 dimanche 19 mars Rabiot relève le PSG 1 dimanche 19 mars Draxler donne l'avantage au PSG 2 dimanche 19 mars Lacazette ouvre le score au Parc 1 dimanche 19 mars Le caramel de Griezmann 8 dimanche 19 mars Quand le match Chambly-Marseille Consolat dégénère 20 dimanche 19 mars Le coup franc magistral de Mertens 10 dimanche 19 mars Pronostic PSG Lyon : jusqu'à 600€ à gagner sur l'affiche de Ligue 1 dimanche 19 mars Puni, il doit nettoyer les sièges du stade 14 dimanche 19 mars Un joueur ghanéen se trahit en interview 6 samedi 18 mars Les Ultramarines rendent hommage à Triaud, qui craque un fumigène 9 samedi 18 mars La bataille du ciel pour Wenger 15 samedi 18 mars La femme de Michael Essien rachète un club de D3 italienne 6 samedi 18 mars Un gardien complètement fou en Angleterre 8 samedi 18 mars Yaya Touré à United ? 15 samedi 18 mars Fernandão se fracture le bras vendredi 17 mars Une statue parodique de Peter Lim aux Fallas de Valence 3 vendredi 17 mars Golazo en Copa Libertadores 4 vendredi 17 mars Crystal Palace veut garder Sakho 12 vendredi 17 mars Le musée de la FIFA se sépare de la moitié de ses collaborateurs 10 vendredi 17 mars 211€ à gagner avec Monaco & Naples jeudi 16 mars Les buts de Roma - Lyon 1 jeudi 16 mars Les Aigles noirs à la fête 2 jeudi 16 mars La Ligue 1 aura bientôt son naming 51 jeudi 16 mars Pendant ce temps-là, Benzema se la coule douce au soleil 56 jeudi 16 mars À table avec Carlo Ancelotti 38 jeudi 16 mars Le triple arrêt d'Oblak contre Leverkusen 12 mercredi 15 mars Le coup de boule de Bakayoko mercredi 15 mars Leroy Sané sonne Monaco mercredi 15 mars Fabinho double la mise pour l'ASM mercredi 15 mars Le but de Mbappé mercredi 15 mars L'UJSF demande d'arrêter de filmer en tribune de presse 11 mercredi 15 mars Golazo en Uruguay 7 mercredi 15 mars Un club de D2 suédoise veut sanctionner ses joueurs qui simulent 15 mercredi 15 mars Des photos de mariage au stade d'Anderlecht 2 mercredi 15 mars Lukaku a refusé une prolongation à 140 000 livres par semaine 25 mercredi 15 mars 7000 km pour un match de D2 russe 15 mercredi 15 mars Une émission espagnole dévoile un maillot parodique du Barça 13 mercredi 15 mars Pronostic Monaco Manchester City : jusqu'à 735€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions mardi 14 mars Deux joueurs suspendus un an pour agression sur un arbitre 5 mardi 14 mars Pirlo : « Pour rivaliser, la MLS doit supprimer les restrictions de transferts » 27 mardi 14 mars Un ultra de D3 argentine tire sur des supporters adverses 24 mardi 14 mars Les candidats de l'UEFA au Conseil de la FIFA sont connus 1 mardi 14 mars Des nouvelles de Michael Essien 8 mardi 14 mars Au Brésil, un match vire au chaos total 18 mardi 14 mars Wylan Cyprien sera opéré ce mardi 14 mardi 14 mars Le bourreau d'Axel Witsel lourdement sanctionné 37 mardi 14 mars Everton veut blinder la clause de Lukaku 11 lundi 13 mars Après son carton rouge, il est rétrogradé en équipe réserve 9 lundi 13 mars Ils s'embrouillent pour tirer un péno... et le ratent 9 lundi 13 mars Wayne Shaw vend des tourtes 5 lundi 13 mars Il se balade sur le terrain avec une barre de fer 26 lundi 13 mars Yuya Kubo se balade dans la défense adverse 4 lundi 13 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 29e journée 17 lundi 13 mars Reprise de folie au Kosovo 5 lundi 13 mars 299€ à gagner avec Monaco - City & Leicester - FC Sévillle lundi 13 mars Bale investit dans un pub au pays de Galles 9 lundi 13 mars Un Sénégalais tente de jeter un sort dans le but zambien 7 dimanche 12 mars La belle boulette de Navas 9 dimanche 12 mars Le but dingue de Depay 13 dimanche 12 mars Mats Hummels s'offre le tacle de l'année 15 dimanche 12 mars Wylan Cyprien revient sur sa blessure 12 dimanche 12 mars Un fan de Tottenham remercie la Croix rouge flamande 1 dimanche 12 mars L'œil de faucon d'un arbitre américain 7 dimanche 12 mars King Kazu devient le plus vieux buteur de l'histoire 8 dimanche 12 mars Un but « bumper » en Ukraine samedi 11 mars Pedro Caixinha nouveau coach des Rangers 3 samedi 11 mars Infantino appuie Čeferin contre Trump 6 samedi 11 mars Grève des arbitres au Mexique 1 samedi 11 mars Un csc ridicule au Danemark 4 samedi 11 mars Une mine en championnat tunisien 2 vendredi 10 mars Kaboré plaît en Chine 9 vendredi 10 mars En prison depuis 2010, Bruno pourrait reprendre le foot 29 vendredi 10 mars Hitzlsperger : « On ne fait pas son coming-out pour énerver les hétéros » 22 vendredi 10 mars 321€ à gagner avec PSG, Spartak & Chievo - Empoli vendredi 10 mars Zaza définitivement à Valence dès ce week-end 3 vendredi 10 mars Le stade fumi-friendly d'Orlando 9 vendredi 10 mars Un cavalier allemand trolle le BvB 3 vendredi 10 mars Le tifo fumeux de Copenhague 2 vendredi 10 mars Joe Hart ne veut pas retourner à City 16 vendredi 10 mars Gerrard bientôt dans le staff de la sélection ? 5 vendredi 10 mars La séance de tirs au but remise en question 13 jeudi 9 mars Les buts de Lyon - Roma 7 jeudi 9 mars Cruzeiro sort un maillot spécial 7 jeudi 9 mars Anthony Vanden Borre accueilli en héros en RDC 16 jeudi 9 mars L'Asie monte à son tour au créneau pour le Mondial à 48 24 jeudi 9 mars Arsenal casse sa tirelire pour prolonger Özil 26 jeudi 9 mars Xabi Alonso raccrochera en fin de saison 4 jeudi 9 mars André-Pierre Gignac enfonce Paris 38 jeudi 9 mars Neymar chambre le PSG 17 mercredi 8 mars Jérémy Mathieu se lâche dans les vestiaires 27 mercredi 8 mars Sergi Roberto abat le PSG 8 mercredi 8 mars Neymar relance tout ! 3 mercredi 8 mars Le penalty de Messi ! 2 mercredi 8 mars Kurzawa se troue pour Barcelone mercredi 8 mars Le but de Suárez d'entrée 1 mercredi 8 mars Eric Thomas détruit la FFF 2 mercredi 8 mars Everton veut retenir Lukaku à tout prix 2 mercredi 8 mars La Juventus bouillante sur Tolisso 47 mercredi 8 mars Mourinho aime Mbappé 49 mercredi 8 mars Christopher Aurier en garde à vue 35 mercredi 8 mars Un match caritatif entre des légendes françaises et italiennes 11 mercredi 8 mars BT fait monter les droits TV de la Premier League 17 mercredi 8 mars Les Parisiens discutent du match retour avec des pizzas 25 mercredi 8 mars Le président de Palerme se fait tatouer le blason du club 6 mercredi 8 mars Isco intéresse Paris 28 mercredi 8 mars Chapecoense gagne en Copa Libertadores 9 mercredi 8 mars Le Bayern trolle encore Arsenal 75 mercredi 8 mars Les Bleues remportent la She Believes Cup 13 mercredi 8 mars Pronostic FC Barcelone PSG : jusqu'à 1100€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions 8 mardi 7 mars Dortmund se positionne sur Lacazette 45 mardi 7 mars Deux rescapés de Chapecoense retenus en Copa Libertadores 3 mardi 7 mars Le Munich 1860 maintient son boycott médiatique 9 mardi 7 mars Le Roi Bendtner rejoint Rosenborg 20 mardi 7 mars Les réformes proposées par la FA jugées insuffisantes 11 mardi 7 mars Huit ans de prison pour l'ancien président de la fédé du Salvador 11 lundi 6 mars Carlo Tavecchio réélu à la Fédération italienne 9 lundi 6 mars Au Monténégro, zéro but en cinq matchs 8 lundi 6 mars Il marque sur la remise en jeu 2 lundi 6 mars Des fans foutent le bordel en D8 anglaise 11 lundi 6 mars Un arbitre belge sauve un joueur 7 lundi 6 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 28e journée 3 lundi 6 mars Chapecoense revient en Copa Libertadores 3 dimanche 5 mars 296€ à gagner avec Barcelone - PSG & Dortmund - Benfica 4 dimanche 5 mars Verratti a désormais sa chanson au Parc 25 dimanche 5 mars La chaude ambiance du PAOK 23 dimanche 5 mars Un entraîneur autrichien viré pour trafic de coke 6 dimanche 5 mars Dries Mertens, un buteur qui a du chien 7 dimanche 5 mars Modrić sort sous l'ovation du public d'Eibar 8 dimanche 5 mars Les Pays-Bas, c'est le Brésil ! 9 dimanche 5 mars Mathias Pogba marque au bout de 48 secondes dans le derby de Rotterdam 7 dimanche 5 mars Des supporters du Benfica lancent un siège sur un gardien 3 dimanche 5 mars Coman bientôt définitivement au Bayern 33 dimanche 5 mars Deux golazos en deux minutes à Cruz Azul 1
0 5