1. //
  2. // 22e journée
  3. // Athletic Bilbao/FC Barcelone (2-5)

Bilbao largué par MSN

Il fallait le faire, c'est mission accomplie. Grâce à sa victoire à Bilbao (5-2), le FC Barcelone enchaîne un neuvième succès toutes compétitions confondues et vient coller aux basques du Real Madrid. La Liga est plus que jamais indécise.

Modififié
6 101

Athletic B. - Barça
(2-5)

M. Rico (59'), A. Aduriz (66') pour Athletic Bilbao , L. Messi (15'), L. Suárez (26'), L. Messi (62'), Neymar (64'), Pedro (86') pour FC Barcelone.


26e minute de jeu sur le tableau d'affichage du nouveau San Mamés. Barcelone mène déjà au score grâce au vingt-troisième but de Lionel Messi sur coup franc. Voir l'Argentin marquer, c'est devenu habituel. Un peu comme voir Luis Suárez rater une occasion selon certains de ses détracteurs. El Pistolero vient d'ailleurs d'en rater une autre cinq minutes auparavant. Seul devant le but, il cadre sa tête, mais voit Gorka Iraizoz réaliser une énorme parade main droite. Le regard de l'Uruguayen peut sembler vide, il est en réalité déjà porté sur la suite des événements. Élément essentiel du collectif culé en contre, Suárez se trouve une nouvelle fois à l'origine d'une passe en profondeur pour Messi. Lucide, le patron offensif crochète et voit son pote Luis arriver lancé, mieux placé. Passe, frappe directe limpide, but. 2-0. Suárez vient de tuer le suspense et de fermer des bouches. Celles qui lui décrivaient un blocage psychologique. Celles qui le disaient malheureux. Mais non. Luis passe, Luis attaque, Luis marque, Luis sourit. Merci pour lui.

La patte de Messi


C'était le 4 janvier 2015. Dans le volcan du Mestalla, le Real Madrid voyait son incroyable série de 22 victoires prendre fin à Valence. Quelques heures plus tard, Luis Enrique avait la possibilité de reprendre le contrôle de la Liga à San Sebastián. Mais de façon surprenante, le coach se passe de Messi et Neymar au coup d'envoi. On connaît la suite : une défaite contre la Real Sociedad made in Moyes et une probable dispute entre La Pulga et son entraîneur. Cette fois-ci, le Barça a une nouvelle opportunité au Pays basque après le derby madrilène où la Maison Blanche a sombré. Cette fois-ci, Lucho ne se prive pas de son trio MSN et se lance à la poursuite du cavalier blanc en pleine sieste. Pour mener à bien sa quête, le Barça va devoir s'imposer contre l'Athletic Bilbao. Un historique de la Liga, jamais descendu en seconde division, mais en mauvaise posture en championnat, à seulement cinq points de la zone de relégation. À vrai dire, les Leones savent que leur saison ne peut prendre un peu de saveur qu'à travers les coupes. On peut donc estimer que la mission blaugrana est réalisable.

Dès l'entrée des joueurs, l'hymne du San Mamés résonne pour démontrer la fierté régionale. Dans son schéma tactique, Ernesto Valverde propose un milieu à 5 pour contrecarrer les incursions catalanes. Le technicien doit composer sans deux titulaires habituels, Andoni Iraola et Ander Iturraspe. Par son excellente mobilité et ses remises, Suárez encaisse les crampons de Xabier Exeita sans broncher. Pas le même comportement chez Iker Muniain, prêt à nier une main pourtant évidente à l'entrée de sa surface. Sur le coup franc, Lionel Messi voit sa frappe déviée tromper Gorka Iraizoz (15e). Barcelone vient d'ouvrir la rencontre, Bilbao veut répondre illico. Profitant d'un centre plongeant, Aritz Aduriz croit égaliser, mais Claudio Bravo la joue comme Gordon Banks. Jaloux, Iraizoz lui rend la pareille quelques minutes plus tard, avant de céder devant Suárez. Le break est fait, Bilbao va irrémédiablement se diriger vers une onzième défaite en championnat.

4 buts en 7 minutes


Pourtant, le FC Barcelone montre quelques signes de naïveté : Daniel Alves se fait gentiment feinter par Mikel San José, Gerard Piqué et Bravo ne se parlent pas, Aritz Aduriz prend le dessus sur Jérémy Mathieu. Mais le poteau sauve le Barça. Comme si la chance avait choisi son camp. Comme si la Liga voulait nous prévoir un mystère total sur le prochain vainqueur du championnat. L'Athletic Bilbao rentrera aux vestiaires avec deux buts à remonter. Un gouffre lorsque l'on connaît la dynamique actuelle du Barça. Dès le retour sur le pré, les dix pions jaune fluorescent continuent à se passer la balle à la manière d'un flipper dont la bille n'arrêterait jamais de faire des points. Sûrement touché dans son orgueil, Bilbao va tout de même faire parler la poudre. À la parade sur une première frappe d'Aduriz, Bravo ne peut rien sur la deuxième lame balancée par Mikel Rico (59e). San Mamés va seulement y croire 3 minutes, le temps pour Suárez de distiller un amour de centre sur la tête de son copain du soir, Leo Messi (62e). Coup de bambou. Initialement à la base de l'action venue de la droite, Rakitic passe une nouvelle fois à Messi, qui laisse filer pour Neymar à gauche. Le Brésilien complète le trio magique et fait filoche (64e). Coup de grisou.

Sorti de la mine à temps, Aritz Aduriz continue son dur labeur et se voit récompensé de son match plein d'un but sur lequel Bravo bouche mal son angle (66e). Le match devient fou fou, de quoi donner envie à Exeita de s'acheter un bout du genou de l'homme du match, Suárez. Mais c'est illégal, et ça fait rouge. Les sifflets du San Mamés pointent du doigt l'arbitre, pourtant bon juge sur le coup. Fraîchement entré, Pedro va participer au festival visiteur grâce à la vista de Messi et la remise de Sergio Busquets (85e). Les sifflets seront aussi au rendez-vous au coup de sifflet final. Bilbao pédale dans la semoule, le Barça continue son bonhomme de chemin. Un point, c'est ce soir l'écart entre le FC Barcelone et le Real Madrid. On attend avec impatience le second volet de la Guerre des Étoiles, le 22 mars prochain en salle…

⇒ Résultats et classement de Liga

Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Gros match de Laporte.

C'est sur le mec mérite l'EDF.






Ou pas.
Comme dirait Butters "Doux Jésus !"
Mothafucka Niveau : CFA
Note : 6
Messi est immense. On dirait un homme face à des enfants.
Scholes453 Niveau : CFA
Note : 2
JESUS HA VUELTO AMIGOS

DEMONSTRATION
aswinning_11 Niveau : Ligue 2
Je viens pour les commentaires.
Peut-on arrêter avec les MSN, BBC et tout et tout ?
SVP ?
Merci
Scholes453 le 07/02 à 18:27 Note : 5 /
Gros match de l'atletico mais faut quand meme etre objectifs, pas ramos, pas james, pas modric, pas marcelo, pas pepe. Avec eux ca aurait fini a 2-0... Nan allez, j'vous retrouve demain apres la défaite du barca qui ne sait jamais reagir quand un des deux Madrid chute. Surtout a San Mames

_____________________________________________

Bien joué, tu lis l'avenir...

Bon sinon, match superbe ! Messi extraterrestre (désolé, mais quand on voit la transparence du BO , hier, je ne comprends pas comment on peut encore les comparer)
Si les "autres" convertissaient les caviars de Messi, Messi aurait le double de passe décisif que son nombre de buts!
Neymar a raté pas mal de choses, l'arbitre a sifflé pas mal de hors jeu limite (d'ailleurs : 2 min d'arrêts de jeu? pour 6 changements, 5 buts en 2nde période, des cartons jaunes et une expulsion? en Angleterre, il y aurait eu 5min minimum..)
Suarez a marqué un beau but, a fait une belle tête mais arrêt réflexe du gardien et s'est fait dégommé le genou.

La Liga est bien lancé, et du suspense.
Real a dominé le Barca, mais le Barca a dominé à chaque fois l'Atlético Madrid qui lui n'a jms perdu face au Real..
J'espère que la LDC ne les fatiguera pas trop.
Scholes453 Niveau : CFA
Note : 3
Message posté par A-Pitchou
Scholes453 le 07/02 à 18:27 Note : 5 /
Gros match de l'atletico mais faut quand meme etre objectifs, pas ramos, pas james, pas modric, pas marcelo, pas pepe. Avec eux ca aurait fini a 2-0... Nan allez, j'vous retrouve demain apres la défaite du barca qui ne sait jamais reagir quand un des deux Madrid chute. Surtout a San Mames

_____________________________________________

Bien joué, tu lis l'avenir...

Bon sinon, match superbe ! Messi extraterrestre (désolé, mais quand on voit la transparence du BO , hier, je ne comprends pas comment on peut encore les comparer)
Si les "autres" convertissaient les caviars de Messi, Messi aurait le double de passe décisif que son nombre de buts!
Neymar a raté pas mal de choses, l'arbitre a sifflé pas mal de hors jeu limite (d'ailleurs : 2 min d'arrêts de jeu? pour 6 changements, 5 buts en 2nde période, des cartons jaunes et une expulsion? en Angleterre, il y aurait eu 5min minimum..)
Suarez a marqué un beau but, a fait une belle tête mais arrêt réflexe du gardien et s'est fait dégommé le genou.

La Liga est bien lancé, et du suspense.
Real a dominé le Barca, mais le Barca a dominé à chaque fois l'Atlético Madrid qui lui n'a jms perdu face au Real..
J'espère que la LDC ne les fatiguera pas trop.


J'prefere presager le pire et me tromper en etant heureux, que faire le fanfaron et prendre une claque dans ma gueule.
Ian Curtis
Message posté par bofbof2004
Gros match de Laporte.

C'est sur le mec mérite l'EDF.






Ou pas.


Entre lui et Varane, mon coeur balance.....
Note : 16
Match exceptionnel du Barca, avec un Messi proche du divin.
georgesleserpent Niveau : Loisir
Mouais, je suis pas particulièrement pro barca mais leur attaque est juste hallucinante, Messi est juste le meilleur au monde, Neymar est dans le top 5 mondial à seulement 23 ans et Suarez semble reprendre des couleurs par rapport à l'année dernière.

Ca va chier* si vous voulez mon avis, et ça semble pouvoir progresser... Le barca est moins "inhumain" qu'il ne l'était y a 2 3 ans mais il semble super explosif et plus hybride
Note : 8
Messi est tellement au dessus qu'il s'implique même dans les buts adverses.
Putain Busquets reste au sol 10 secondes après avoir donné la balle à Messi mais le mec te la conserve jusqu'à ce que l'autre se relève et lui donne un caviar.
Impliqué sur les 5 buts du Barça, dommage que le 3ème soit compté comme un CSC.

Bravo a été très bon mais le 2ème but est un peu pour sa pomme, même si Mathieu et Alba étaient déjà rentrés au vestiaire.

Piqué et Busquets en mode patron.
Xavi et Rakitic impeccables, surtout le Croate, je sais pas s'il a perdu un ballon, mais énorme match.
Suarez et Neymar plutôt bons mais quelques déchets, heureusement pour Bilbao sinon c'était viol collectif.

A noter le bon coaching d'Enrique qui a donné du temps de jeu à Adriano qui jouera probablement le WE prochain, à Pedro et Rafinha qui en ont besoin et ça les a mis en confiance.
Effet Méride Niveau : DHR
quel plaisir de revoir ces combinaisons barcelonaises, on a l'impression que l'envie est de retour, Alves et Xavi ont semblé retrouver une seconde jeunesse, 2015 s'annonce de bon augure
sinon le petit extérieur de Messi pour le face-à-face de Xavi en 1ère MT et ses 15 secondes de dribble en mode essuie-glace pour décaler Busquets sur le but de Pedro, pur régal
Message posté par Slibard
Comme dirait Butters "Doux Jésus !"


Quitte à citer South Park, je te propose Monsieur Esclave :

SEIGNEUR DIEU.
Merci Messi éternel ballon d'or.
cantona-forever Niveau : Loisir
Même commentaire qu'hier : y'en a encore pour comparer cr7 avec Messi ?
sur 2015 , le BARCA est sans doute la meilleure équipe d'Europe. de bon augure pour le mois de Fevrier crucial. Par contre ce serait bien que Claudio Bravo soit le gardien titulaire en CL ( Ter Stegen stp blesse toi)
georgesleserpent Niveau : Loisir
Puis bon bah Messi... J'ai jamais vu de joueur aussi fort, tout ce qu'il fait est parfait, il fait avec la même aisance des trucs compliqués et des trucs simples... Il est surréaliste

Je veux pas revenir sur la comparaison CR/Messi, mais franchement, même si CR est un très grand joueur, les deux boxent pas dans la même catégorie. C'est comme comparer Nedved et Zizou. L'un est un immense joueur que j'adore et que j'adule, mais l'autre est parmi les tous meilleurs de tous les temps
Message posté par Scholes453


J'prefere presager le pire et me tromper en etant heureux, que faire le fanfaron et prendre une claque dans ma gueule.


Tu as bien raison ^^
Frenchies Niveau : CFA
Message posté par dabayboy
Peut-on arrêter avec les MSN, BBC et tout et tout ?
SVP ?
Merci


rien que pour ce genre de titre >> NON !

kthxbye


Sinon, Messi a beau avoir des coups de mou (relatif vu les stats hein) dans sa carrière, pour moi il est pas loin du summum actuellement.

un cyborg peut mettre 5 buts par match, qu'il n'aura pas pour autant un talent pareil ... Messi = football.
et ce depuis plus de 10 piges bordel ! j'espère encore 5/6 ...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
L'Éléphant Barry
6 101