1. //
  2. // Quart
  3. // Schalke/Bilbao (2-4)

Bilbao donne la leçon

Malgré un très bon Raul, auteur d’un doublé, l’Athletic Bilbao a pris une grosse option sur les demi-finales en allant s’imposer dans la Ruhr après un nouveau match spectaculaire (4-2). Llorente a lui aussi planté deux fois, et Muniain a encore montré qu’il était le grand espoir espagnol à suivre.

Modififié
3 29
Schalke 04 2-4 Athletic Bilbao
Buts : Raul (22e et 59e) pour Schalke ; Llorente (20e et 73e), De Marcos (81e) et Muniain (90+3e) pour Bilbao

On attendait Huntelaar, 40 buts en 38 matchs. On a eu Raul, dont les talents de buteur sont visiblement restés intacts. Double buteur, l’ancien joueur du Real a fait tenir Schalke l’espace de 75 minutes. Avant que Bilbao, porté par le duo Llorente-Muniain, ne récite son football. Trois buts dans le dernier quart d’heure pour renverser la tendance et prendre une sacrée option sur les demi-finales (4-2). Pourtant, dans leurs championnats respectifs, Schalke 04 et l’Athletic Bilbao suivent deux trajectoires opposées. Quatre victoires consécutives et une montée sur le podium pour les Allemands, un point en quatre matchs et un basculement dans la deuxième partie de tableau pour les Basques. Des disparités de forme qui ne se sont pas remarquées ce soir à Gelsenkirchen. A moins que le championnat espagnol soit vraiment au-dessus du reste.

Llorente vs Raul
A l’Arena Aufschalke, c’est l’ambiance des grands soirs. Stade bleu et blanc plein à craquer, avec tout en haut un petit coin rouge et blanc pas en reste. La Ruhr contre le Pays Basque. Schalke-Bilbao, ou le plus sexy de ces quarts de finale d’Europa League. Seule la pelouse n’est pas au rendez-vous. Côté espagnol, Llorente et Herrera, blessés la semaine dernière, sont bien là. Bielsa peut compter sur le onze qui a baffé les deux joues de MU. En face, c’est le trio Raul-Farfan-Huntelaar, deuxième meilleure attaque de Bundesliga, qui est chargé de foutre le bordel dans la défense basque. L’artilleur hollandais ouvre la première brèche sur un beau service de Draxler. Trop croisé. Les locaux dominent, semblent contrôler le match, mais se font prendre en contre. Une première erreur de Fuchs qui laisse De Marcos partir dans son dos, un gros raté d’Hildebrand, et Llorente lance le match (1-0, 20è). Oui, sauf qu’en face, capitaine Raul sait que pour une fois, tout le pays le regarde. Le beau numéro 7 n’a besoin que d’une minute et d’un ballon coupé au premier poteau pour remettre les siens dans le match (1-1, 22è). Ça va vite, très vite. Niveau technique, c’est autre chose que le Marseille-Bayern d’hier soir. Jeu au sol, touches de balle réduites. Le match tient ses promesses. Schalke est plus dangereux avec un Raul, meneur de jeu, dans tous les bons coups. L’ancien Madrilène rate le remake de l’égalisation, du gauche, puis après un petit pont sur Llorente s’écroule dans la surface. Bien tenté, mais non.

La ballade basque
En plus d’avoir offert un but à l’adversaire, Hildebrand s’est semble-t-il blessé en première période. Sa belle tignasse blonde est donc remplacée par le crâne mi-chauve de Schober. Herrera, qui doit être opéré d’une pubalgie, est lui aussi resté au vestiaire. Bilbao reprend mieux, on commence à voir Muniain, repositionné dans l’axe, faire des différences par ses percussions balle au pied. Huub Stevens réagit et lance Holtby et Jurado d’un coup pour resserrer tout ça. Par ses accélérations, Farfan met le feu, et Raul régale. Reprise de volée aux 16 mètres, petit filet (2-1, 60è). En allant chercher l’Espagnol à Madrid, Schalke a quand même réalisé l’un des plus beaux coups de ces dernières années. Euphorique, Raul tente la petite balle piquée, à côté. Le match n’a jamais baissé d’intensité, les deux équipes ne calculent pas, elles jouent. Bilbao sort alors son arme secrète, le coup de pied arrêté, avec évidemment Llorente pour catapulter la gonfle au fond des filets (2-2, 73è). C’est mérité, les Basques finissent plus fort. Plus frais, plus vifs, plus compacts et avec un Muniain de plus en plus impressionnant. Schalke prend l’eau, et De Marcos donne l’avantage aux siens en profitant d’une erreur de Schober, solidaire avec son collègue (3-2, 81è). Ça peut basculer des deux côtés. Schalke est coupé en deux mais continue à se montrer dangereux. Huntelaar, pas en réussite, imite la volée de Raul mais trouve le poteau. Le capitaine des Allemands enchaine dans la surface mais bute sur Iraizoz. Schalke a laissé passer sa chance. Sur un nouveau contre à toute vitesse, Muniain plie l’affaire dans les arrêts de jeu (4-2, 93è). Bilbao a marqué son territoire. Cette coupe d’Europe pourrait bien être la sienne.

Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Oh ouais qu'est-ce que c'était bon. Le pied !!! Je veux voir cet Athletic lever la coupe.
Zorionak comme on dit là bas !!!
quand tu vois l'ambiance qu'il y avait pour un "simple" 1/4 d'europa league par rapport au velodrome hier...
Ça me plait bien finalement cette nouvelle programmation des soirées Champion's League le jeudi. Ah Quoi, non?
caca_mou_ Niveau : DHR
Qualité du match proportionellement inverse a celle des commentaires de W9, c'est dire....
Pour moi les 2 équipes sont d'un niveau assez semblable SI Schalke avait un gardien et avec Howedes...

Allez révonsun peu, 4-1 au retour pour Schalke ;)
waynerooney Niveau : CFA
Cruel pour Schalke, qui méritait bien un match nul, Raul exceptionnel (sauf sur sa simulation inutile après un somptueux numéro dans la surface), Papadopoulos très bon aussi. Après coté Bilbao un Llorente fantomatique mais efficace, et Muniain c'est un régal à chaque prise de balle, un futur très grand. Ensuite comme dit caca_mou les commentaires W9, quelle purge, c'est une catastrophe et c'est dans ces moments qu'on aimerait revoir notre regretté Gilardi..
Pour moi c'est le dopage espagnol qui a fait la diff' les 10 dernières minutes avec des allemands qui avaient fait jeu égal tout le match qui ont fini cramés, et des joueurs de bilbao qui comme nos amis barcelonais pressent et courent comme des lapins pendant 90 minutes.. Ont-ils le même préparateur physique?
... nan, il ont juste le meme dealer de nandrolne... il s'appelle pepito!
Wayne Rooney,

Lol Magnifique frustration de nos amis supporters anglais. Ca fait plaisir de sentir cette haine envers le foot espagnol.. Ca viens meme des supportes anglais maintenant. Normal votre championnat est bidon comme ton club qu'on a bouffer les 180 minutes... Quand tu payera tes dettes tu pourra parler sur un club comme l'Athletic.

Aupa Athletic
waynerooney Niveau : CFA
lm-euskadi si le club le plus titré d'Angleterre est "bidon" comme tu dis, qu'en est-il de L'Athletic Bilbao qui se morfond à une sale 10ème place en Liga à l'heure actuelle? Alors oui bravo vous avez bouffé United qui jouait avec la B et concentré sur le championnat. Mais quand ton club gagnera autre chose que des coupes d'Espagne tu m'appelleras. Quand il gagnera une ligue des champions par exemple (faut déjà y participer), ou bien un championnat (comment ça, ça fait 30 ans que vous attendez ça?). M'enfin je pense pas que t'auras besoin de m'appeler, en attendant savoure bien l'heure de gloire (si on peut appeler un quart de finale d'europa league une heure de gloire) de ce club qui de par sa politique obsolète ne fera plus jamais rien dans le football moderne. Cette saison on dit merci Bielsa et merci les produits magiques ( tu sais, ceux qui permettent de courir partout pendant 90min), mais l'an prochain bye bye El Loco..
Par contre corrige moi tes fautes d’orthographe tu fais mal aux yeux. Aller, sans rancune ton équipe joue bien quand même si c'est ce que tu veux entendre ;)
Et perso je vois bien l'Atletico gagner l'Europa avec un triplé de Falcao en finale!
Xeneize31 Niveau : DHR
Pepe et waynerooney, les relous qui parlent que de dopage, mais les mecs vous etes des naifs à mort, l'un croit que sont cricri d'amour boit que de l'Hépar, et l'autre pense qu'en Angleterre et surtout à United on boit que du powerade...Pour info, et t'as jamais répondu à la question grosse buse de Pepe, toi qui dis a tout le monde qu'avant tout tu es vénézuelien, avec tes deux match référence dans ta vie (Allemagne-Argentine et Vénézuela-Argentine), tu connais Ronald Vargas, International Vénézuélien, qui a notamment participé à ton match référence, ainsi qu'a la dernière Copa América réussi par le Venezuela? Le mec a été controlé positif à la nandrolone alors qu'il jouait pour sa sélection en - de 20, donc le Vénézuela est un pays de dopé? On comprend mieux pourquoi les mecs sont arrivés si loin en copa! Maintenant à waynerooney, ce n'est pas Rio Ferdinand qui a refusé de se présenter à un test anti-dopage à la Jani Longo??? Sinon, si tu es vraiment un supporter de Manchester, cela m'étonnerait bcp que Ferguson est fait l'impasse sur cette Liga Europa, ce n'est pas du tout le genre de la maison, quand a dire que c'était l'équipe B qui a été aligné, c'est ce cacher derrière de fausse excuses, enfin bref....Bilbao est peut être 10ème, mais je préfère les voir jouer que de voir le United du moment, car franchement on s'emmerde grave, y a qu'à voir contre Fulham le dernier match,une rencontre insipide!!!Vos commentaire sont d'un manque total d'ojectivité, mais ils sont par contre de très mauvaise fois, cela je vous le reconnais....
Ca fait 5 mois que je crie sur tous les toits que cette équipe est juste magnifique à voir jouer. Cette équipe va aller au bout, j'en reste persuadé.
waynerooney, manifestement ça te pique encore, c'est bien .

Dopage espagnol pourquoi pas.. mais en tout cas au pays basque les joueurs courent à fond pendant 90 minutes quelle que soit l'équipe (pro ou amateur), et ce depuis les équipes de jeunes !
@ waynerooney
Dire que Bilbao a une politique obsolète face au football moderne est vrai. Par contre, tout amoureux du football aimerait que tous les clubs aient une telle politique. Formation, identité basque, mental, et beau jeu (pas seulement depuis l'arrivée de Bielsa). ManU et ses milliards venant d'outre atlantique ou je ne sais où me débecte... Et le vrai supporters de ManU (avec leur jolie écharpe jaune et verte, couleur nantaises s'il en est) sont de mon avis... Et les pseudos supporters de ManU, tels que toi, ferment les yeux au nom du palmarès... Mais qu'en est-il du football? Bilbao la romantique et ManU la mercantile (même si je le conviens, tout n'est pas noir ou blanc...)
Et en effet, stigmatiser les espagnols sur le dopage est un peu fort... C'est sûr que dans les autres pays on ne boit que de la Cristalline en mangeant des pâtes...
Dopés? Le débat n'est pas là. Ils se ramassent systématiquement en Liga depuis qu'ils se donnent à fond en C3. Manque d'epo ou de profondeur de banc? Bielsa a fait clairement le choix des coupes en faisant très peu tourner son effectif.
Bref, en tant que supporter de l'Athletic, j'ai surtout peur que Bielsa s'en aille en fin de saison après avoir fait de magnifiques parcours en coupe!
faut arreter cette systematique excuse du dopage en espagne. Regardez longo en france...Le dopage ne s'arrete pas aux frontières, la seule chose que l'on peut leur reprocher c'est que leurs differentes fédés ne sont pas très enclines à les sanctionner (les cas mosquera,contador et valverde sont assez pathétiques dans leur gestion). Et puis nadal on peut dire ce qu'on veut, mais il a un mental hors norme et ca s'apprend pas gràce au dopage.
quand à la superiorité physique sur un match de 90 min, ya plein de truc qui explique ca.
Deja la preparation physique et le mode de vie. Vous n'etez pas sans savoir qu'en allemagne et en anglettere la boisson nationale est les bière et bcp de joueur ont des souci avec l'alcool.
ensuite on remarque qu'il y a beaucoup de joueurs espagnol au gabarit de poche, et il est plus aisé pour un joueur de trainer ses 65 kilo tout mouillés que sa grande carcasse (à ce que je sache dans les sports d'endurance les gabarit se raprochent plus d'un iniesta que d'un mertesacker...)
n'y voyez pas de la provocation dans mes propos mais je pense qu'il y a du vrai dans ce que je dis
Aime bien les confrontions Allemagne/Espagne moi. Vivement le Bayern/Real
Quel match!
Par contre les commentaires w9 insupportable entendre "raul le meilleur buteur de l'histoire de l'europa ligue" mes oreilles en saignent encore...
Antarcticdonkey Niveau : Ligue 1
@So6

Et Bayern/Barça en finale! ;)

J'aimerais qu'il y ait une finale Bilbao/AZ... Valence est clairement dans le dur et va se faire sortir par cette équipe dont personne ne parle mais qui est dans le top 5 de l'Eredivisie depuis quelques années déjà!
Pour les commentaires, il fallait changer de langue (espagnol et Allemand) depuis que w9 les propose. Sinon avant, et seulement avec les commentaires de T.R, je mettais de ma musique :D
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
3 29