1. //
  2. // Top 100
  3. // N°2

Big George de Paname

George Weah a eu un demi-Ballon d’or au PSG, alors qu'il a quitté la capitale sous les sifflets et la haine d'une partie du public. Entre-temps, le Libérien avait fait de la Coupe d'Europe sa salle de jeu. C'est en dehors de France que Mister George est devenu un grand monsieur.

Modififié
Une carrière ne tient pas à grand-chose. Sans Jürgen Klinsmann, George Weah n'aurait jamais joué à Paname. Nous sommes en 1992 et le PSG a été racheté par Canal Plus un an plus tôt. Pour concurrencer l'OM et Monaco dans la course au titre, les Parisiens cherchent à s'attacher les services d'un grand buteur. Après le refus barcelonais concernant Hristo Stoïchkov, le président délégué de l'époque, Michel Denisot, se tourne vers Jürgen Klinsmann. L'Allemand, champion du monde 1990, sort d'une saison moyenne avec l'Inter Milan (7 buts en Serie A), mais vient de réussir un bon Euro avec sa sélection, battu seulement en finale par le Danemark. En Lombardie, il ne lui reste qu'un an de contrat et son prix est connu : 25 millions de francs. Au départ, Monaco n'est pas spécialement vendeur, mais Arsène Wenger, alors sur le banc de l'ASM, aimerait bouleverser un peu son groupe. Recruté en 1988 au Tonnerre de Yaoundé sur les conseils de Claude Le Roy, Weah sort de sa meilleure saison en Principauté (18 buts en championnat), mais le groupe monégasque a besoin d'être régénéré. Surtout, le Libérien a des envies d'ailleurs. Il rêve d'Italie.


Seulement l'identité des clubs qui viennent taper à sa porte durant l'été 92 ne le fait pas rêver : Ancône, Pescara, des promus. Débute alors une chasse à l'attaquant entre le PSG et Monaco. Et les versions sont aussi nombreuses que différentes. Dans un entretien accordé à France Football au cœur de l'été 1992, Michel Denisot revient pour la première fois sur ce double transfert. « Nous faisions le forcing sur Klinsmann lorsque, mardi dernier (le 21 juillet, ndlr), nous avons appris que Monaco laisserait partir Weah. Alors on a sauté sur l'occasion. » Au vrai, Monaco, Paris et l'Inter Milan œuvrent de concert depuis le début. Ernesto Pellegrini, Michel Denisot et Jean-Louis Campora, à la tête, respectivement, de l'Inter de Milan, du Paris SG et de Monaco, se voient régulièrement et tentent de trouver une solution qui arrange tout le monde. Très vite, Weah a donné son accord au PSG. Pour Klinsmann, c'est plus long. L'Allemand est tenté par les deux challenges, mais a une condition : ne pas baisser ses émoluments. En Italie, Klinsmann émarge à 800 000 francs mensuels (hors charges). Au moment des tractations, l'Allemand est en vacances et ne veut pas entendre parler de diminution de salaire. De facto, Klinsmann est trop cher pour Paris... pas pour Monaco. Les avantages de la fiscalité monégasque feront la différence dans ce dossier. Ce double transfert va finalement se décanter à l'aéroport de Nice.

Il signe au PSG à l’aéroport de Nice


Et ça, c'est encore Michel Denisot qui le raconte dans un entretien donné à L'Équipe 21. Denisot avançant même que l'Allemand avait été joueur du PSG « pendant 48 heures » via un pré-contrat : « Au moment où on a signé Klinsmann, j'ai appris qu'il y avait une ouverture pour Weah à Monaco. J'ai continué à avancer avec l'accord de Pierre Lescure sur Weah, j'ai eu des discussions à Rome où j'étais en tournage, on est revenus et on est restés une semaine à Monaco pour se mettre d'accord avec Weah, avec la bénédiction de Jean-Louis Campora (le président de l'ASM à l'époque, ndlr). On s'est mis d'accord et le dossier Klinsmann avançait en même temps. On a switché les deux avec l'accord de tout le monde. » Et voilà comment les deux clubs s'offrent un bel été. Trois ans plus tard, Weah quittera pourtant le PSG par la petite porte malgré 55 buts en 138 matchs, trois demi-finales européennes de rang et un titre de champion. Pour sa dernière au Parc des Princes, l’attaquant aura droit à une banderole d’une frange du KOB qui en dira long : « Weah, on n’a pas besoin de toi » , un message agrémenté de croix celtiques et autres douceurs néo-nazis.


Difficile quand on sait qu’avant Zlatan Ibrahimović et Edinson Cavani, Weah a longtemps été le meilleur buteur du club en Coupe d’Europe. Sa saison 1994-1995 de Ligue des champions est une merveille de ce point de vue-là. Huit buts en onze matchs, dont le chef-d’œuvre de Munich où, entré en cours de match, il marque le seul but du soir après avoir passé en revue toute la défense allemande et trouvé la lunette d’Oliver Kahn. Un but dans son style : puissant et technique, avec sa cheville élastique qui lui permettait de mettre des crochets courts à toute les défenses du monde. Dans sa carrière au PSG, Weah marquera au Nou Camp, à Bernabéu, à Naples, à Salonique, bref, partout où il fallait en avoir pour s’imposer. Mais c’est un match européen qui va sceller son avenir parisien, ou commencer à l’effriter.

Vidéo

Sur le banc à Highbury


Demi-finale retour de C2, 12 avril 1994, alors que le PSG s’avance vers un titre de champion de France, les Parisiens doivent faire un résultat à Arsenal après le match nul de l’aller (1-1). Alors que Weah n’a plus marqué en D1 depuis novembre 1993, il vient de planter à Bernabéu au tour précédent. À Londres, il va pourtant débuter... sur le banc. Artur Jorge lui préférant Raí, pourtant en pleine acclimatation. Raí ne marque pas. Weah non plus. Aucun Parisien d’ailleurs. Paris passe à la trappe, et Jorge est mis au piloris, mais se défend : « C’était un choix, c’est tout. Weah était un grand joueur, mais il ne valait pas non plus un 17 ou 18 sur 20 tout le temps. J’ai juste fait l’équipe que je pensais être la meilleure. » Au fond, George Weah aura brillé par son inconstance au PSG. En trois saisons de D1, son compteur buts n’explose jamais vraiment (quatorze la première saison, puis onze, et sept lors de la dernière). Même Luis Fernandez, qui arrive en 1994, n’arrive pas à faire (re)décoller l’avion Weah en dehors des matchs européens.


Pourtant, il avait une idée : recruter Sonny Anderson et l’associer à Weah avec Ginola en soutien. Mais à l’été 1994, le PSG se fait épingler par la DNCG, et le mercato s’en ressent avec deux petites arrivées : Oumar Dieng et Jean-Philippe Séchet. Malgré tout, les Parisiens se hisseront en demi-finales de Ligue des champions, où ils buteront sur l’AC Milan... futur club de George Weah. Lors de cette double confrontation (0-1, 0-2), le Libérien sera inexistant. Certains au club parisien estiment que le joueur avait déjà la tête ailleurs. C’est sans doute vrai. Quoi qu’il arrive, Weah a été un attaquant fantastique, mais inconstant. Fantastique, car inconstant. En 1995, après six mois à Milan, il devient le premier Ballon d’or non européen de l’histoire. Un Ballon d’or gagné, en partie, par ses sorties européennes avec le PSG. Même s’il n’a jamais atteint le niveau escompté dans la capitale, les trois saisons de Weah au PSG resteront une formidable raison d’aimer le sopalin. Suffit de se repasser en boucle son but contre Munich. Le reste...




Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

Andrès escobar Niveau : DHR
Ceci est un Article.
MaxChampagne Niveau : Loisir
Ah cette vidéo, ça fait du bien de revoir l'époque où le PSG regardait les grands d'Europe dans les yeux.
Mister George était quand même un monstre technique (plus qu'un finisseur c'est pourquoi pour moi la comparaison avec Eto'o ou Drogba est nulle et non avenue) et plus qu'à Monaco, j'ai l'impression (je l'ai très peu vu jouer) qu'il l'a montré au monde au psg puis l'a confirmé à Milan! Il a quand même eu une belle carrière le bougre!
Note : 2
Putain d'epoque..

Attaque de Monaco en 93: Djorkaeff Klinsmannm
PSG: Weah Ginola
Marseille: Voller Boksic
Caen: Kenneth Andersson Gravelaine
Nantes: Loko Ndoram
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Note : 3
Et l'attaque de l'AJ Auxerre, moins clinquante certes mais sacrément bien huilée et complémentaire : Vahirua et Cocard sur les ailes, Baticle ou Laslandes en pointe...

En tout cas la D1 des 90's, c'était autre chose, c'est clair !
Ce commentaire a été modifié.
Note : 1
Non tu as bien fait, je savais qu'il me manquais une autre grosse attaque. Et Auxerre perd une demi de c3 ou peno cette année là.

Meme Valencienne Anzin arrivait à avoir un mec qui avait marqué le but de la victoire en coupe du monde AKA Burruchaga..dingue..
sandro l'obèse Niveau : Ballon d'or
Saleté d'arrêt Bosman
...
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Et oui, la belle époque de l'AJA avec cette fameuse demi-finale de C3 contre le BVB : défaite 2-0 à Dortmund, Auxerre qui remonte le score à l'Abbé-Deschamps et a même une superbe occase de 3-0 à un quart d'heure de la fin (Baticle ou Cocard qui frappe dans le but vide, je sais plus, et un défenseur allemand qui sauve sur sa ligne), avant la séance de tab et Stéphane Mahé qui manque son péno.
Très représentatif du foot français des 90's : des clubs qui rivalisaient avec les meilleures équipes d'Europe et faisaient souvent de très beaux parcours avant de se faire taper par un club italien (souvent) ou allemand (plus rarement) en demi-finale...
Et après le match, on passait notre temps à ressasser le déroulé de la rencontre, à se dire qu'on était vraiment tout proche, qu'on méritait de passer, qu'on ferait mieux la prochaine fois, etc... Et la fois d'après, rebelote !
Note : 2
Match fantastique.. Que d'occasions pour Auxerre. Baticle meilleur buteur de C3 cette année là. Quand tu penses que des mec comme benoit cauet ou ziani n'ont jamais eu une selection..
Enfin dans toutes les attaques citées il y a entre 0 et 50% de joueurs français. On peut pas tjs tt mettre sur l'arrêt Bosman
6 réponses à ce commentaire.
Mister George Niveau : District
Boban m'a tué mon heureuse enfance
Très bon article! Encore une fois merci!
Comme le dit Mathieu Faure c'est son inconstance qui le rend encore plus génial. Un peu comme un Ronnie dont on a l'impression qu'on en a profité que 4-5 ans (alors qu'en fait c'est bien plus que ça).

Weah c'était un vrai magicien, c'était le foot émotion. Comment vous avez fait pour le mettre deuxième bordel !

Je me souviens que j'arrive en France en 92, j'étais pas bien grand et mon père en amoureux du foot m'emmène au Parc pour PSG-Auxerre. Le premier but est l'oeuvre de Mister George et tout le stade explose et chante. Impossible pour un gamin après de ne pas aimer ni le foot, ni le PSG, ni Georges.
C'est vrai que ce but a fait beaucoup pour sa postérité.
Mais au PSG il a aussi relancé la remontada en 93 contre le Real, c'était pas rien.
Weah avait quelque chose de Ronaldo le vrai (toute proportion gardée). Un genre de buffle physique inarrétable balle au pied. Et ça, à l'époque c'était pas si commun.
Sincèrement, en terme à la fois de performance et de régularité, je pense qu'en 1995 Jari Litmanen méritait quand même le ballon d'or, le problème c'est que l'Eredivisie était seulement 9e au coefficient UEFA cette année-là et l'équipe de Finlande termine derrière la Russie, l'Ecosse et la Grèce dans les éliminatoires de l'Euro 96. Bref, tout ça a joué contre l'ami Jari.

Et puis France Football a voulu marqué le coup puisque 1995 est l'année où les joueurs du monde entier pouvait le gagner. Au final, Weah reste pour le moment le seul africain récompensé ...
el.maestro Niveau : CFA
Comme je ne suis absolument pas le PSG, je pense que quelqu'un pourra m'éclairer : une raison particulière à cette haine du KOB (de tout le parc ?) envers Weah au moment de son départ ?
Malgré une saison où Paname remporte la coupe de France et la coupe de la Ligue, les ultras étaient frustrés par le sprint final, notamment après une défaite à Rennes 4-0 où les joueurs avaient donné l'impression de "laisser tomber" le championnat... En plus, il y a la double confrontation ratée contre le Milan en demi de C1 (malgré un déplacement légendaire à plus de 3000 dans le parcage visiteur de San Siro). Bref, dernier match au parc, les ultras veulent mettre la pression aux joueurs, à l'entraineur (Luis fraichement de retour) et aux dirigeants. C'est tout. Mais à l'époque, à Boulogne, il en fallait peu pour voir se dresser une croix celtique et autres postillons de nazillons... Chacun a la ponctuation qu'il mérite
2 réponses à ce commentaire.
Note : 1
Quel but (à Oliver Kahn s'il vous plaît!) et quel joueur!
Un chouette joueur qui méritait bien sa place sur le podium. La première place n'aurait pas été de trop mais le principal est de lire de bons articles sur lui comme c'est le cas. Merci sofoot.
Et le poignet de Casagrande, hein?
On n'en parle pas de ca?
Article comme je les aime. De l'histoire, des anecdotes, de la passion, du drame et du foot.

Merci SF.
Bonne journée.
Procastin Niveau : DHR
Des supporters débiles mentaux qui ont fait viré Arthure George champion en titre devant l'om pour prendre Luis Fernandez qui finit 3e derrière Nantes et Monaco l'année ou on vire Marseille de la D1.
vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM Hier à 20:54 L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 1 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 19:06 Kembo Ekoko à Bursaspor Hier à 18:17 La bastos de Marcos Alonso 3 Hier à 16:53 Il foire sa panenka à la 96e minute 21 Hier à 13:45 La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 Hier à 12:40 Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 54
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 11:46 Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 6 Hier à 11:19 Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 Hier à 10:18 La demi-volée de Gignac 10 Hier à 09:01 Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32
samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 10 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 14 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 23 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2
À lire ensuite
Le professeur et le mister