Big bisous chez les Teutons

0 0
La fédération allemande avait entendu le jeune arbitre de Bundesliga, Michael Kempter, pour ses accusations de harcèlement sexuel contre le porte-parole des arbitres allemands, Manfred Amerell.



Le Bild sort aujourd'hui les révélations du jeune homme. Amerell est mal : « Il m'a embrassé sur la bouche. J'ai tourné la tête et lui ai fait comprendre que je ne voulais pas de ça. Parfois, il frappait à la porte de ma chambre d'hôtel la nuit, mais je ne voulais pas l'ouvrir. M. Amerell a réagi très négativement à mon rejet. J'ai eu peur pour ma carrière d'arbitre. J'ai essayé de le cacher mais il me restait quelques séquelles. Et quand j'ai réalisé qu'il y avait d'autres cas comme le mien, j'ai rassemblé toute ma force pour dire les choses. Je voulais protéger les autres jeunes arbitres. Par exemple, je l'ai entendu demander à d'autres arbitres s'ils pouvaient l'appeler “my darling”. C'était la sonnette d'alarme » . Dring dring...

« Il a abusé de son pouvoir et m'a menacé. Il m'a dit qu'il pourrait avoir une influence pour mes désignations de matches » poursuit Kempter, plutôt traumatisé.

On attend désormais la réaction du vétéran et coquin Amerell. Ashley Cole et John Terry sont des enfants de chœur à côté de tout ça.

RB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Bordeaux, de tous côtés
0 0