1. //
  2. // 27e journée

Bienvenue en enfer

A sept journées de la fin, les positions se resserrent. Leverkusen qui vient de reprendre cinq points à Dortmund n'a plus que sept points d'avance à sept journées de la fin. Dans le bas du classement, hormis le 'Gladbach mal parti, huit équipes ferraillent pour éviter la relégation.

Modififié
0 2
Il y a toujours moyen de rigoler en Bundesliga. Schalke, Hambourg, Hoffenheim, le 'Gladbach, Wolfsburg et le numéro un bavarois, hors catégorie, le Bayern. A Gelsenkirchen, la semaine a été chaude. Malgré une qualif' pour les quarts de finale de la Champion's et une autre pour la finale de la coupe d'Allemagne, Magath s'est fait virer comme un malpropre. La tyrannie de l'entraîneur ne fonctionne qu'un temps. Une saison, deux au maximum. Clement Tonnies, le président du club, reproche également à l'ancien stratège de Hambourg d'avoir touché des rétro-commissions sur les transferts de l'été ( dont le montant total s'élevait à 40M€, une paille). Les joueurs du Nun-Fire respirent. Ils n'en ont pas moins perdu cette après-midi à Leverkusen (0/2), sur une demi-volée venue d'ailleurs du jeune déménageur suisse, Eren Derdiyok (19è) et un auto-goal de Metzelder (26è). Le Bayer remonte à sept points de Dortmund, tenu en échec à domicile par l'ancienne équipe de Jürgen Klopp (1/1). Comme à Munich, Hummels y est allé de son but de la tête (8è) sur corner avant que Petar (le bien nommé) Slikovic n'égalise aux confins du temps réglementaire (89è) pendant que Subotic agonisait sur le terrain. Colère de Klopp après le match. Les Borussen n'avaient pas qu'à rater un pénalty en première période. Après leur défaite le week-end dernier contre Hoffenheim, leur avance s'effiloche et on sait qu'outre-Rhin, ce n'est jamais bon signe...


Felix Magath n'est pas le genre de gars à faire des détours par le Pôle emploi. Il a déjà retrouvé du travail...à Wolfsburg. On en connaît certains qui doivent être contents. Pour se mettre le nouveau (et ancien) chef dans la poche, Graffite a ouvert le score aujourd'hui contre le fantôme du VFB Stuttgart (40è). Comme Magath porte la poisse, les locaux ont égalisé dans l'extra-time par Niedermeier (93è). Le VFB peut continuer à plastronner devant la ligne fatidique tandis que le VFL (champion en 2009 avec magath comme skipper) a les deux pieds dans la zone rouge. Van Gaal patientera encore quinze jours pour savoir si lui aussi rendra son tablier avant la fin du festin. En attendant, P'tit Louis a encore de l'autorité puisqu'il n'a pas hésité à roqué Robben contre Altintop au bout de...trente minutes de jeu. La partition de son compatriote confinait au transparent. Papiss Cissé a frappé deux fois pour Fribourg : la première pour rater un pénalty (bien stoppé par Kraft (14è), l'autre pour surprendre (17è) Luiz Gustavo (on ne peut plus inégal depuis son transfert cet hiver) pour égaliser et répondre à Gomez, qu'on annonce à la Juve. Sur un service de Tymoschuk, Ribéry a acheté un peu de sursis à son coach en trompant Baumann avec la complicité d'un rebond malicieux (88è). Hélas pour les Bavarois, Hanovre 96 a encore gagné sans coup férir contre Hoffenheim (2/0) grâce à Konan et Abdelloe. Hambourg qui avait également voué aux gémonies son entraîneur (Armin Veh remplacé par Michael Onning) a lui bénéficié du choc psychologique en étrillant Cologne (6/2).

Dans le bas du classement, à sept journées de la fin, c'est une lutte féroce pour la survie. Monchengladbach, en s'inclinant sur sa pelouse via un csc de son propre gardien (Logan Bailly) contre Kaiserslautern, s'est quasiment condamné. Dans un autre duel de mal classés, un doublé de Gekas a offert un peu de répit à un Francfort (2-1 contre Sankt Pauli) calamiteux depuis janvier. Pareil pour le Werder Brême (3/1 : doublé de wagner, but de Pizarro) à Nuremberg. Huit équipes se tiennent maintenant en sept points de Wolfsburg (27) à...Schalke (33) -comme on se retrouve. Bienvenue en enfer !

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Van Gaal a encore proposé un choix tactique incroyable: Faire débuter Gustavo au poste de stoppeur et Kroos à la récupération. Le pauvre Gustavo qui jouait milieu récupérateur à Hoffenheim est trimballé de poste en poste à chaque match. Cela n'aide pas à s'installer dans un nouveau club et à se construire une confiance indispensable au très haut niveau. Au bilan, Gustavo manquait de tranchant dans ses interventions, était laxiste dans son marquage et dans son positionnement pour jouer le hors-jeu. Sans un penalty manqué, ça pouvait faire 2-1 pour Fribourg sur 2 erreurs de Gustavo. Il est temps q Van Gaal quitte le Bayern, ce coach est surcoté et incompréhensible à déchiffrer. A l'heure actuelle, il fait beaucoup de mal à l'équipe, ruine la confiance de ses joueurs et ne prépare absolument pas la saison prochaine (La saison du Bayern est déjà terminée).
"Les joueurs du Nun-Fire"...
Sérieusement, sofoot, Nun-fire ?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Caen et Nancy respirent
0 2