Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Lyon/Toulouse (3-2)

Bienheureux Lyonnais

Dans un match paradoxal et un peu fou, des Lyonnais dominés à domicile par un surprenant TFC, mais ultra-réalistes s’imposent. L'OL se repositionne à la 4ème place.

Modififié
Olympique Lyonnais - Toulouse FC: 3-2
Buts: Koné (38e), Ederson (52e) et Lopez (66e sp) pour l'OL. Bulut (68e) et Sissoko (75e sp) pour le TéFéCé.

« Il faudra bien défendre, mais si on veut faire un bon résultat, il faudra aussi savoir se déséquilibrer et se désorganiser pour leur poser des problèmes » , dixit Alain Casanova. Des problèmes, les Toulousains en ont posé aux Lyonnais. Joueur, le TFC méritait mieux. L’OL, qui a joué en contre à domicile peut s’estimer heureux.

Le hold-up lyonnais

Les premières minutes sont surprenantes car toulousaines. Le TFC, qui joue habituellement le contre, squatte le camp adverse sans pour autant mettre en danger l’OL. La première frappe est lyonnaise à la 6ème minute, signée Briand, trop molle et hors du cadre. Pavle Ninkov lui répond de façon plus prononcée à la 9ème minute pour la première vraie occasion du match. Machado aussi tente sa chance, encore sur Lloris. Toulouse, meilleure défense de Ligue 1, mais 17ème attaque se met bien en début de match. Devaux, Didot et Machado combinent bien et ressortent vite les ballons. Le plan tactique de Casanova est simple mais bien maitrîsé. Son équipe domine sereinement quand Lyon réagit de façon désordonnée. Bastos tente sa chance de loin sans convaincre. « Il faudra être solide défensivement tout en étant créatifs » , disait Rémi Garde avant la rencontre. Ce sera ni l’un, ni l’autre. Le 4/5/1 toulousain, capable de vite exploser à la récupération, contrôle les débats sans paniquer et joue en leader à Gerland, dans un match pour se rapprocher de la troisième place. Un match néanmoins très moyen. Le Téfécé multiplie les coup-francs aux alentours de la surface lyonnaise. Souvent mal tirés. Dommage, à la 38ème minute, Bakary Koné ouvre le score de la tête sur un coup franc de Kallström contre le cours du jeu en profitant d’une sortie un peu aléatoire d’Ali Ahamada. Lyon peut être content de mener à la mi-temps. Il n’a pas montré grand chose.

La gouache d’Umut Bulut

La deuxième démarre sur le même tempo. Lyon qui désormais mène, a encore moins de raison de créer et le Tef’, frustré de perdre après avoir eu 57% de possession en première période souhaite vite revenir. Tabanou lancé par Sissoko touche le poteau. A la 50ème minute, M’Bengue ressort mal la balle, Ederson en profite et se régale avec une merveille de frappe à vingt mètres. 2-0. Dur, très dur pour les Toulousains qui tentent de réagir mais l’OL, ragaillardi, se montre plus sérieux à la récupération. Quinze minutes plus tard, Ahamada fauche Lisandro lancé en profondeur dans la surface. Pénalty. Le casse lyonnais continue et Lisandro se fait lui-même justice. 3-0. Pour le kiff, et juste après, à la 67ème minute, Umut Bulut, très excentré à droite, régale l’auditoire avec une superbe frappe de 36 mètres qui lobe Lloris. Le but de la journée assurément. Peut-être de l’année. De quoi remonter le moral des Toulousains malchanceux jusque là qui, du coup, se remettent un peu à y croire. Dix minutes plus tard, c’est au tour de Sissoko de slalomer dans la surface adverse, de se faire faucher par Cris et de se faire justice à 9 mètres. A un quart d’heure du terme, le match est donc complètement relancé. Toulouse joue toujours bien et s’accroche pour revenir en multipliant les centres. Souvent inoffensifs. Ahamada sort deux arrêts grande classe devant Gomis et Fofana, Bulut place une tête au dessus de la barre et le match se termine. Plutôt bien pour des Lyonnais ultra efficaces qui remportent leur seconde victoire consécutive et recollent au trio de tête.

Par Antoine Mestres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Tsugi Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17