Bielsa, le discours de la défaite

Modififié
6 9
Document intéressant, le dernier discours de Marcelo Bielsa la saison dernière, après les deux finales perdues, paru sur le site El desmarque de Bizkaia :

« Vous vous marrez, alors que vous venez de perdre une finale. La vie, le football, ce n’est pas ça, les gars. Il va falloir attendre beaucoup, beaucoup de temps avant d’avoir droit à une revanche. Vous vous rappellerez alors de ce que je suis en train de vous dire, et j’insiste, il ne s’agit pas de ne pas avoir gagné, mais de comment on a perdu.

Pour moi, tout ce parcours extraordinaire, parce que vous avez réalisé des matchs extraordinaires, vraiment, est gâché par sa fin, et surtout par le fait de ne pas savoir pourquoi. L’argument que vous avez sorti après la défaite à Bucarest, comme quoi on était trop nerveux, pour moi il ne suffit pas. Si je me demande pourquoi, c’est pire encore, car je n’ai pas de réponse.

Je n’ai rien de plus à dire, je salue ceux que je ne reverrai pas, les autres, on se battra pour continuer à réaliser quelque chose d’important.
 »

Pour l’instant, il s’agirait surtout de sortir de la zone rouge. LR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Denoueix-touch Niveau : DHR
Sinon Marcelo ça te dirais pas un nouveau projet sur les bords de Loire?
Ok les couleurs du clubs sont dégeux (jaune et vert) mais bon ...
à noté qu'à la reprise de l'entrainement cette saison il avait désigné Llorente et javi Martinez comme les coupables numero un des défaites en coupe.
Etonnant non??
5redondo5 Niveau : DHR
Faut vraiment se comporter comme un père..... pour entraîner les joueurs aujourd'hui. Ce sont vraiment des gosses trop gâtés qui ont eu tout trop vite
@Redondo : Pères (Wenger, Ferguson, Bielsa, Guardiola, Klopp) ou chefs de meutes (Mourinho, Simone, Zeman un peu, Girard dans sa toute petite dimension ou encore Hiddink le spécialiste pour former des équipes qui montent au braquos)
Vous imaginez votre patron vous parler comme ça après un gros ratage???

Cette disconnection des footeux pro avec le monde réel doit être sanctionnée plus durement.

Quand on gagne plus de 50 patates par mois pour jouer à la balle, on se vide les trippes sur le terrain ou on retourne chez sa mère ! BORDEL* !
charleseduardo Niveau : DHR
Je vous trouve dur, dans le cas de bilbao les joueurs etaient tout simplement cramés de chez cramés.
Dude c'est des conneries le ils étaient Cramés!
T'es jamais cramé pour une finale, il a eu bien raison de gueuler ils se sont pas sorti les tripes!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
6 9