Bielsa balance

Modififié
5 92
Ses conférences de presse sont des spectacles dont on aime se délecter. Les yeux baissés, la punchline réfléchie et le ton souvent professoral, El loco attire les foules. Cet après-midi, les médias n'ont pourtant été prévenus que quatre heures avant. Mais Marcelo avait des choses à dire.

« Le bilan de ce marché des transferts est négatif. Je crois que le président m'a fait des promesses qu'il savait intenables. » Pour le coach argentin, ses dirigeants lui ont « menti » : « J'ai appris la vente de Lucas Mendes au dernier moment car il partait au Qatar. J'ai appris l'achat de Dória le lundi après-midi alors qu'il arrivait pour la visite médicale. Je me suis opposé à son arrivée. Quand je donne ma position sur un joueur, je prends en compte de nombreux facteurs et l'un d'entre eux est de savoir quelle est sa valeur et s'il est là pour la durée. L'arrivée de Dória, je n'ai pas pu l'analyser. Je n'ai pas pu donner mon opinion. Le président m'avait aussi promis qu'on n'allait pas l'engager, car l'OM n'a pas la structure suffisante pour évaluer la qualité d'un joueur qui ne joue pas en France ! Aucun joueur n'est arrivé sur ma décision. J'ai proposé douze options et aucune ne s'est concrétisée. Nous avons dû recruter dans l'urgence alors que nous voulions ou Stambouli ou Alderweireld. »

C'est ce qu'on appelle « une mise au point » . Mais pas question pour Marcelo de penser à un éventuel départ. Du moins pour le moment : « Je suis ici et je vais assumer mes responsabilités. Mais je répète : le projet initial ne correspond pas à la réalité. Si j'ai pensé partir ? Non. J'assume tous les résultats sportifs. Mais je ne veux pas être responsable de la manière dont le projet a été conçu. (...) Je suis satisfait de travailler avec ce groupe et content de le faire. Et cela ne va pas m'empêcher de tout faire pour gagner les matchs que nous devons gagner. Je vais assumer avec joie et optimisme le challenge qui est devant moi, mais le mode de fonctionnement du club me déçoit. »

C'est Dória qui va être content. BT
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Bielsa qui avance, et droite ! Et gauche, gauche ! Et uppercut ! Ca change vraiment des interviews d'entraineurs qui ont peur pour leur place et leur salaire ! Mais putain je veux pas de Doria ! Trop fort !
le redempteur Niveau : Loisir
Bah bah bah oh le bordel.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Le mercato et Twitter
5 92