Bianchi ne veut pas être comparé à Zlatan

Modififié
1 9
Il faut vivre avec son temps.

Carlos Bianchi, ancien buteur du PSG de 77 à 79, n'a pas chômé durant son passage dans la capitale, inscrivant 71 buts en 80 matchs. Des stats quasi parfaites. Pourtant, l'Argentin ne veut pas être comparé au désormais meilleur buteur de l'histoire du PSG, de par l'évolution du sport et du statut du club.

« Cela ne veut rien dire. Aujourd'hui, la période est meilleure pour les attaquants. À mon époque, quand tu étais sur la même ligne que les défenseurs, tu étais hors jeu. Maintenant non. Lorsque le dernier défenseur me tirait le maillot quand je filais au but, il n'y avait pas de carton rouge. Et on me le tirait dix fois par match. Les règles ont changé pour améliorer le foot et le nombre de buts. C'est très bien » , a déclaré l'ancien joueur du PSG dans les colonnes du Parisien.

Et l'Argentin de conclure : « Me comparer avec Ibra n'a aucun sens. Dans trente ans, quelqu'un opposera un super attaquant à Ibrahimović et cela ne voudra rien dire. Et j'ajoute que j'ai joué dans un PSG qui a fini 11e, puis 13e. Ibra, lui, est dans une équipe championne chaque saison. »

La fierté du buteur. LU
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Il se compare pas mais donne des arguments allant en sa faveur l'air de rien.
L'instinct de buteur sûrement.
Il finit par dire que ça veut rien dire, mais au fond il dit qu'il est meilleur que Zlatan car les attaquants aujourd'hui ont moins de contraintes qu'à son époque... Ces débats de savoir qui a la plus grosse, c'est vraiment un truc de gamins joué par des vieux...
Bianchi a raison.

C'est beaucoup plus facile de planter des wagons de buts dans une équipe qui domine outrageusement son championnat que dans une équipe qui joue le ventre mou. Cela me paraît être le B-A-B-A quand on connaît un peu le foot.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1 9