Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Bernès : « Blanc tient la baraque »

Modififié
De plus en plus fragilisé par les contre-performances du PSG, Laurent Blanc joue gros ce dimanche soir, à Saint-Étienne. Une défaite ou un simple match nul pourrait nettement distancer l'équipe de la capitale du leader, l'Olympique lyonnais. Clairement, le successeur de Carlo Ancelotti n'a pas - plus ? - le droit à l'erreur.

Dans un entretien accordé au JDD, son agent, Jean-Pierre Bernès, est monté au créneau pour soutenir l'entraîneur du club de la capitale : « Dans tous les grands clubs, la pression fait partie du jeu. Mais il ne faut pas que ce soit malhonnête. (...) Si les dirigeants n'étaient pas satisfaits, ils auraient changé ! On met toujours en doute ses compétences. On devrait pourtant se réjouir d'avoir un manager français à la tête d'un club français qui veut faire partie du gotha européen. »

Celui qui dirige aussi les affaires de Deschamps, Ribéry ou Nasri, ne doute pas des qualités de management de son poulain, pourtant vivement critiqué sur la gestion des stars du PSG, depuis la défaite à Barcelone. « Vu sa carrière, Laurent a la crédibilité pour parler à Cavani, Thiago Silva et compagnie. Il a bien fait de reprendre les choses en main à la trêve. Il montre qu'il tient la baraque » , lance Bernès.


Une baraque semble-t-il toujours en chantier.
FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
mardi 17 juillet Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17