Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Girondins de Bordeaux

Bernardoni se fout des critiques

Modififié
Après des débuts difficiles avec les Girondins et beaucoup de buts encaissés, Paul Bernardoni semble avoir retrouvé un peu de sérénité dans la cage bordelaise. Et malgré des commentaires acerbes – même Willy Sagnol avait affectueusement ironisé sur la situation du portier, pas si différente de celle qu’il a connue à Troyes – dans les médias, il a repris confiance.

Auteur d’un sans-faute face à Nice (0-0) la semaine dernière, il relativise désormais. « Les critiques ne sont pas fausses, a-t-il expliqué avant de se rendre à Reims, samedi (20h). Je comprends qu’on puisse critiquer, parce que je n’ai pas fait non plus des matchs exceptionnels, mais au bout d’un moment, j’ai arrêté de lire ! Parce que je me suis dit que ça ne servait à rien de se polluer l’esprit, poursuivait-il. C’est en travaillant que ça reviendra (…). Disons que ça plus fait de mal à mes parents qu’à moi. Personnellement, franchement, je m’en foutais un peu. »

Une preuve de maturité, de la part d’un garçon seulement âgé de dix-huit ans, mais qui n’a peur de rien. Qui plus est avant d’en découdre au stade Auguste-Delaune, pour « son » derby champenois. « Ce que j’adore quand on joue à l’extérieur, c’est d’entrer sur le terrain et se faire huer ! Je sais que le public rémois ne va pas bien m’accueillir (…), mais je trouve ça génial ! »

Ou ce mec est fort, ou il est dingue…


LB, à Bordeaux.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Podcast Football Recall Épisode 33: Le feu d'artifice belge, les Bleus s'ennuient et les scandales anglais
Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Podcast Football Recall
Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier