Berlusconi met Ronnie sous pression

Modififié
0 0
Battus 2-3 à domicile par Manchester United dans un match où ils auraient très bien pu s'imposer tant les occasions pleuvaient ce soir-là, les Milanais s'apprêtent à disputer le match retour en huitième de finale de Ligue des Champions.

À la veille de ce choc européen, toute l'attention des médias est monopolisée par le retour de David Beckham dans le club qui l'a vu éclore au grand jour mais pour Silvio Berlusconi, c'est Ronaldinho qui aura les clés de la performance milanaise : « C'est lui qui a le plus de potentiel, qui est capable de faire la différence avec ses tours de magie. Mais il doit être convaincu de jouer plus devant et chercher à être plus décisif devant le but » .

De toute façon, le Brésilien n'a plus le choix. S'il veut définitivement convaincre Dunga de faire appel à lui pour le Mondial, il se doit de briller sur la scène européenne.

Si un tel scénario se produisait, pour le coup, c'est le sélectionneur auriverde qui aura la pression sur ses épaules.

FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Ireland vend sa caisse
0 0