Berlusconi et les pommes pourries

Modififié
6 5
Ajoutez un R à verge et cela donne verger.

Silvio Berlusconi aime beaucoup utiliser l'expression « pomme pourrie » depuis deux ans. C'est en ces termes qu'il avait qualifié Mario Balotelli avant son arrivée au Milan il y a de cela deux hivers. De visite à Milanello vendredi pour la 15e fois de la saison, le président rossonero y a fait de nouveau référence, comme le rapporte la Gazzetta dello Sport : « Maintenant, on a une équipe soudée, un effectif important. Tout le monde est sur la même longueur d'ondes et notre entraîneur est un grand frère pour tous. Il n'y a plus de pommes pourries. »

La référence à un attaquant de Liverpool est évidemment claire et nette.
VP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Je ne regrette pas d'avoir cliqué, rien que pour la phrase d'accroche !
DocteurHappy Niveau : CFA
En lisant le titre je pensait qu'il parlait de ses burnes
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Cette tête sérieusement... On dirait une statue du musée de madame Tussaud !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
6 5