Berlusconi et le foot Monopoly

Modififié
4 18
Après une saison galère à se battre dans le ventre mou du championnat, le Milan AC compte bien se renforcer lors du mercato d'été. Au moins pour éviter d'aligner une charnière centrale Rami-Mexès.

Mais plus difficile à dire qu'à faire pour Silvio Berlusconi. Dans une interview accordée au média italien Sportmediaset, le président du club compare le football au jeu de société Monopoly et crache sur les méthodes de Paris : « Les supporters veulent que je dépense des millions, ce que je fais. 62 il y a trois ans, 72 il y a deux ans et 102 l'année dernière. Mais ce n'est pas assez, car le football d'aujourd'hui est une affaire de pétrodollars. Par exemple, le PSG reçoit 250 millions d'euros par an du Qatar. Du coup, les meilleurs joueurs sont devenus très chers. On dirait qu'on joue au Monopoly, on n'est plus dans la réalité du football. »

Est-ce qu'on peut acheter un bordel dans le Monopoly, Silvio ?
FC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Milan_forza18 Niveau : CFA
Vous etes en retard so foot il la dit ya 1semaine... Cependant les grand joueur ne coute pas cher ce sont les joueurs moyens qui sont surpayés qui coute chers
C'est sur que son Mécénat (et celui de Moratta) n'ont pas du tout contribué à l'inflation des salaires et des transferts dans les années 90 et le début des années 2000..

Venant de sa part ça fait doucement rire cette critique, bien que le fond soit juste.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
4 18