Berlusconi contesté par ses Tifosis

0 0
Le Milan AC a terminé la saison à une pénible troisième place de Serie A. Jamais concernés par le titre, les Milanais auraient pu tout miser sur la Ligue des Champions. Mais l'équipe de Mathieu Flamini s'est faîte humilier par Manchester United dès les huitièmes de finale.

Un sentiment d'échec que les supporters ne semblent plus accepter. Ils l'ont fait remarquer samedi lors du dernier match de la saison face à la Juventus Turin (3-0). Des insultes, des tomates et des banderoles contestataires sont descendues des travées de San Siro. Adriano Galliani, administrateur du club lombard, a vivement critiqué l'attitude des Tifosis: « Notre président ne pouvait pas être présent ce soir parce qu'il ne se sentait pas bien. Ce n'était pas une absence injustifiée. Notre kop a manqué de générosité, oubliant que grâce aux idées et aux ressources de Berlusconi nous avons participé à huit finales de Champions League, explique le dirigeant chauve. C'est une contestation qu'on ne peut pas accepter. Je ne suis pas psychologue, mais nos supporters devraient se montrer plus reconnaissants. Je crois que sans Berlusconi le Milan aurait végété, c'est lui qui l'a sorti d'une salle de tribunal. Le football se fait avec de grandes ressources et lui il en a mis tellement » .

À 74 ans, le libertin italien ne souhaite pas passer la main. À moins qu'il ne soit rattrapé par la justice de son pays.

RP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Ranieri en a marre du Mou
0 0