Berlusconi a eu chaud

0 4
Le plus fantasque des présidents de club, Silvio Berlusconi, est aussi président du Conseil italien. Mis en minorité suite au retrait de son allié Gianfranco Fini, il risquait gros aujourd'hui, notamment d'être contraint à démissionner de son fauteuil de chef d'Etat.

Le Caïman était aujourd'hui sous la menace d'une motion de censure déposée à la Chambre des Députés. Mais ô miracle, grâce à son alliance avec la Ligue du Nord, il Berlusca sauve sa place et garde la majorité au Parlement, et donc son poste de chef du gouvernement. Quoique, c'était moins une : il Cavaliere a été sauvé par...trois voix (314 contre et 311 pour).

Hier avait lieu la traditionnelle fête de Noël au Milan AC. Silvio n'était pas présent mais qu'importe, il a quand même eu son cadeau.

AH
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
314 voix... Ça a du lui coûter chère en stripteaseuse de moins de 18 ans.
'tain! Faut que se soit sur SoFoot que j'ai des nouvelles de la vie politique italienne!

Bonne nouvelle, mine de rien! Berlu ne tient plus qu'à un fil.
Depuis son arrivée au Milan AC au milieu des années 80, il faut bien avouer qu'il a fait du très bon boulot. En revanche, en politique, il a tout foiré.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Stat du jour
0 4