Berahino, la réconciliation totale

5 0
« Je ne jouerai plus jamais pour Jeremy Peace (le président de West Brom). »

Mécontent de ne pas avoir obtenu un bon de sortie cet été - comme en témoigne cette menace lancée sur son compte Twitter -, Saido Berahino était très remonté contre son club début septembre.

Mais la hache de guerre semble désormais bel et bien enterrée entre le joueur et la direction de WBA. Réintégré dans le groupe pro par le coach Tony Pulis la semaine dernière, l'Anglo-Burundais a marqué le but de la victoire des Baggies devant Aston Villa (0-1).

« Pour son retour, Saido était préoccupé. (...) Mais la réaction des supporters et des joueurs - qui l'ont embrassé après son but contre les Villans - a été merveilleuse. Cela montre l'unité du groupe » , explique le coach en conférence de presse.

Laissé au repos mercredi, Saido Berahino n'a pas participé à la débâcle de son équipe à Norwich (3-0) en Coupe de la Ligue. FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
5 0