En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 27 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 18e journée
  3. // Lyon/Caen

Benzia, il est l'heure de grandir

Présenté comme le nouveau Karim Benzema à ses débuts, Yassine Benzia avait disparu des écrans radars de l'équipe première lyonnaise. Son but à Évian dimanche dernier pourrait marquer le retour de l'enfant prodigue. Portrait à travers le regard de son ancien formateur Robert Valette.

Modififié
Parc des Sports d'Annecy, 62e minute du match entre Évian TG et l'Olympique lyonnais. Alors que les locaux mènent 1-0, Alexandre Lacazette s'apprête à frapper un coup franc idéalement placé pour l'OL. Le tir de l'international français est plongeant et surprend Jesper Hansen, qui ne peut que le repousser. À l'affût, Yassine Benzia ne se fait pas prier : un plat du pied sobre, mais assuré pour remettre les pendules à l'heure. Il attendait ce moment depuis près d'un an, et une dernière réalisation en Ligue 1, de la tête, pour une victoire à Bastia le 8 décembre 2013. « Le but contre Évian fait du bien à son équipe, mais surtout à lui » , estime Robert Valette, ancien formateur, puis coach de la CFA à Lyon. Pour le technicien, ce but égalisateur peut marquer un nouveau départ pour un joueur dont le mental n'a pas toujours été à la hauteur du talent.

Difficile comparaison avec Karim Benzema


« Il est arrivé chez nous auréolé d'un statut spécial. Un peu comme avec Hatem Ben Arfa, on avait l'impression d'avoir touché à quelque chose qui sortait de l'ordinaire  » , se souvient Robert Valette. Un joueur spécial, il l'est forcément quand sa saison 2010-2011 livre tant de promesses : 36 buts avec les U17 lyonnais, record sur une saison de Karim Benzema battu, et un Mondial U17 de haut vol avec la France, qu'il hisse en quarts de finale grâce à ses cinq buts personnels. Le joueur déclare peu de temps plus tard que son modèle n'est autre que son aîné aujourd'hui madrilène. Une première erreur, puisqu'il nourrit lui-même le jeu d'une comparaison dangereuse. « Il y a une marge importante entre les deux. On les a aussi rapprochés à cause de leurs noms : Benzema, Benzia... En plus, ils jouent tous les deux attaquants, donc le raccourci est facile » , tempère Valette.

Pour lui, Benzia doit cependant prendre exemple sur le buteur du Real Madrid : « Benzia est plus dans l'aisance technique que physique. Il lui manque de s'étoffer physiquement comme a su le faire Benzema. Mais au départ, les deux ont de belles qualités techniques, de l'adresse devant le but, les deux ont rapidement suscité beaucoup d'attentes, mais aujourd'hui, on ne peut pas savoir qu'elle va être l'évolution de Benzia. » Car si Benzema était déjà international A à 19 ans, capable de claquer 20 buts en Ligue 1 à 21 et titulaire au Real Madrid à 24, Yassine Benzia est encore en phase d'apprentissage à 20 ans : une trentaine d'apparitions en Ligue 1, le plus souvent comme remplaçant, et seulement 5 buts en pro avec Lyon. Surtout, le natif de Saint-Aubin-les-Elbeufs alterne le très bon - un but et deux passes décisives contre Sochaux en août 2013 - et des trous noirs comme son premier semestre 2014, avec une seule apparition et une quinzaine de minutes contre Toulouse en avril.

Benzia, l'impatient


Des attitudes parfois à la limite de l'acceptable ont été pointées du doigt pour justifier cette mise à l'écart du talentueux buteur. Pour Robert Valette, « ce n'est pas tellement qu'il est sujet aux écarts de conduite, mais plutôt qu'il est impatient.  » Le technicien fraîchement retraité précise sa pensée : « Quand vous voulez prendre la place de titulaire, il faut montrer beaucoup de choses et se remettre en cause quotidiennement à l'entraînement. Il faut démontrer que vous êtes meilleur que celui en poste. Il faut donner envie à l'entraîneur de vous faire jouer. » Or, le jeune Benzia pense faire le nécessaire, mais ne voit rien ou pas assez venir. « Il a fait des efforts, mais les résultats ne sont pas arrivés aussi vite qu'il le voulait. Forcément, il y a un traîtement subjectif des performances par l'entraîneur, il doit faire des choix. Benzia a montré son impatience et cela lui a valu des réflexions. »

Et pourtant, le pur produit du centre lyonnais n'a rien du caïd incontrôlable : « On en a connu des plus difficiles à gérer que lui. » Yassine Benzia a le profil typique du surdoué dont les émotions sont le talon d'Achille, la source de tous les problèmes. « Il voulait jouer, être titulaire dans l'équipe. Il réclamait clairement sa place et quand il sortait en cours de match il n'avait pas toujours la bonne attitude. » Sur le terrain, mais aussi en dehors, où fin 2013, il clame haut et fort dans la presse ses velléités de départ. Selon le formateur, le jeune avant-centre a eu sa chance, mais n'a pas forcément su gérer ses moments de moins bien, car « il a quand même fait une dizaine de matchs, puis il y a eu une période moins bien, avec moins de temps de jeu, et il a donc commencé à douter. » Le début d'un cercle vicieux, car « quand on doute, on ne comprend pas toujours les explications que l'on nous donne » .

« Muscle ton jeu, Yassine »


Avec un changement de coach à l'intersaison, Hubert Fournier remplaçant Rémi Garde, Yassine Benzia pensait sûrement repartir sur de nouvelles bases. Il joue même en intégralité le match retour de Ligue Europa contre Mladá Boleslav le 7 août, alors que l'OL a assuré la qualification à l'aller. Mais cette fois-ci, ce n'est pas l'humeur qui saute, mais le corps qui lâche, plus précisément les adducteurs après le match contre Lens en août. « Il a eu un gros trou noir » , consent Valette, pour qui Benzia doit apprendre à assumer ses responsabilités. « Si vous êtes capable de prendre sur vous, de faire votre auto-critique et comprendre ce que vous avez fait de bien et de moins bien, vous avancez. C'est un garçon attachant et qui me paraît intelligent, mais il a eu du mal à comprendre le fait que d'autres joueurs passent avant lui. » Pour faire en sorte de passer devant les autres, Yassine Benzia va devoir évoluer tant mentalement que physiquement.

« Je l'ai vu récemment et je lui ai dit qu'il devait être encore plus costaud. Pour jouer au plus haut niveau, il faut être au top physiquement, sinon on n'y arrive pas » , rappelle Valette. À l'image d'un Aimé Jacquet demandant à Robert Pirès de muscler son jeu dans Les yeux dans les Bleus, l'ancien formateur de l'OL encourage Benzia à devenir plus guerrier. « Il avait un jeu en évitement comme Karim Benzema plus jeune, il arrivait à éviter les défenseurs, mais au plus haut niveau, les défenseurs sont présents, solides physiquement et ne vous loupent pas. Donc il faut amener du répondant. Il avait toujours tendance à rechercher et subir les fautes.  »

Envol retardé


Pour viser plus haut, le jeune Lyonnais va donc devoir prendre exemple sur ceux qui ont tracé la voie à suivre avant lui : « L'exemple, c'est la maturation d'Alexandre Lacazette sur les deux dernières saisons, un peu comme ce qu'a fait Karim Benzema avant lui. Aujourd'hui, pour bouger Lacazette, c'est difficile. Il marque des buts, mais il ne rechigne pas non plus à aller au duel. J'ai demandé à Yassine d'apprendre à aller au duel pour les gagner, pas pour tenter d'obtenir des fautes.  » Une composante du plus haut niveau que Nabil Fekir a par exemple mieux assimilée, si l'on en croit l'ancien formateur lyonnais : « Nabil Fekir est difficile à bouger dans les duels, il prend des pains, il est teigneux, c'est là-dessus qu'il a réussi à prendre pied dans le groupe, même s'il a aussi profité des blessures de deux joueurs de niveau international, Gourcuff et Grenier. » Ce facteur chance, Valette consent qu'il a fait défaut à Benzia, « blessé au mauvais moment » mais que Fekir a su l'exploiter «  parce qu'il était prêt » .

Le retard dans l'envol de Benzia, Valette l'explique par un manque de remise en question : « Les premiers temps où Yassine Benzia était dans le groupe, il a plus joué sur sa réputation naissante. Il était à l'aise techniquement et faisait de belles choses à l'entraînement, il tentait des choses extraordinaires. Mais à un moment donné, il faut évoluer, il faut en faire un peu plus, être mentalement blindé, ne pas se plaindre. C'est ce qu'on appris à faire ceux que j'ai vu passer. » L'exemple le plus typique des lacunes du natif de Saint-Aubin-les-Elbeufs, c'est sa relation avec les arbitres. « Il s'en prenait beaucoup à l'arbitre. Il sortait de son match, car il pensait que les arbitres ne le protégeaient pas suffisamment  » , se souvient Valette, selon qui l'attitude de l'attaquant nuisait à toute l'équipe : « Souvent, il se mettait l'arbitre à dos, et alors ce dernier ne le protégeait plus. Il se prenait des pains et il ne comprenait plus. Quand il râle sur l'arbitre, il sort de son match, prend des jaunes, et si l'arbitre le prend en grippe lui, il risque de prendre en grippe toute l'équipe. »

Dernier départ pour la gloire


Aujourd'hui, au vu de son retour progressif dans le groupe pro lyonnais, on peut imaginer que Benzia a commencé à intégrer les exigences mentales du très haut niveau. À 20 ans seulement, sa marge de progression reste énorme, mais Valette lui conseille ne plus se perdre en chemin : « C'est quelqu'un qui chez les jeunes était capable de changer le cours d'un match, le talent est là. Moi, je l'aime bien, c'est un bon gars, mais il faut qu'il comprenne qu'il a une chance à saisir, maintenant. Il en a déjà eu une, la chance repasse, donc il doit échapper aux blessures, être fiable et saisir l'opportunité, car la chance ne repassera pas trois fois. » Dans un futur immédiat, cela passe sûrement par un rôle de deuxième attaquant aux côtés d'Alexandre Lacazette.

Mais pour être efficace dans le jeu, Yassine Benzia devra aussi se montrer plus fort hors du terrain : « Il faut qu'il évolue favorablement. Il est arrivé en pro assez jeune, on lui passait beaucoup de choses, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil... Mais on sait que ce milieu est un milieu de requins, ce dont il faut se méfier, c'est le coéquipier. L'adversaire, vous jouez contre lui 90 minutes, mais celui qui joue au même poste que vous dans votre équipe, il va passer plus de temps à vous embêter. Il faut donc donner à l'entraîneur l'envie de vous faire jouer plus qu'un autre. C'est le combat quotidien. » Face à Caen, le jeune Lyonnais aura l'occasion de prouver qu'il s'est enfin remis dans le sens de la marche.

Par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1
Hier à 14:56 Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 7
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 11:01 Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 30 Hier à 10:57 Le but fou d'Enzo Pérez 13 Hier à 10:00 Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 100
mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 22 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 16 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6
À lire ensuite
Le Real dans l'espace