En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options

Benzema se livre sur sa situation avec les Bleus

Modififié
Invité de l'émission Team Duga, ce jeudi soir, Karim Benzema a inévitablement évoqué l'équipe de France.

Et pour l'attaquant madrilène, le moins que l'on puisse dire, c'est que la situation reste très floue : « Ce que j’aimerais, c’est avoir au moins une discussion avec le sélectionneur, qu’il me dise ce qu’il pense. Il faut que je sache. La dernière fois que j’ai eu le sélectionneur au téléphone, c’était bien avant l’Euro. Il m’a dit : "Karim, je vais te dire quelque chose qui ne va pas te faire plaisir, je ne te sélectionne pas." Sur le moment, comme j’étais très déçu, je n’avais pas besoin d’explications. Depuis, on n’a plus eu de contacts. Mais aujourd’hui, avec le recul, j’aimerais bien qu’il m’explique pourquoi il ne m’a pas sélectionné et pourquoi ça dure. Je me pose cette question tous les jours. »

Visiblement touché par ses non-sélections à répétition depuis l'affaire de la sextape, le meilleur buteur français en Ligue des champions en a profité pour rappeler son amour du maillot tricolore : « Chaque fois que j’ai pu venir jouer en équipe de France, c’était une fierté. Donc quand je ne suis pas dans la liste, je suis déçu. Par rapport à ce que je fais à Madrid depuis maintenant huit ans, je pense que j’ai prouvé que j’avais encore des années devant moi en équipe de France. Ça fait un an et demi que je n’y suis plus. Je le vis mal. Certains disent que je n’aime pas l’équipe de France. Si c’était le cas, je l’aurais dit directement au sélectionneur parce que je suis un grand garçon. Mais aujourd’hui, je trouve ça injuste parce que je n’ai pas d’explication. Je vais garder dans ma tête que si on ne me sélectionne pas pour l’instant, c’est pour le foot, c’est qu’il y a des joueurs qui sont meilleurs que moi. »

En tout cas, une chose est sûre, l'ancien Lyonnais est loin d'avoir tiré un trait sur l'EDF : « Bien sûr, pour l’instant, je n’ai pas mis un terme à ma carrière. Je suis jeune. Il y a encore beaucoup d’objectifs. Moi, je ne vais pas lâcher. Si des gens pensent que je vais lâcher l’équipe de France, ils se trompent. Je suis encore là et j’ai encore faim de titres. »


Et rien de mieux qu'une Coupe du monde pour atteindre l'état de satiété.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 2 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 6
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
samedi 20 janvier Coentrão casse le banc des remplaçants 9