1. //
  2. // 23e journée
  3. // Real Madrid/Real Sociedad (4-1)

Benzema régale le Bernabéu

Mené dès la première minute, le Real a facilement retourné le tableau d'affichage pour finalement écraser la Real Sociedad (4-1). Un score fleuve qui doit beaucoup à la performance de Karim Benzema, auteur d'un doublé, dont un second but artistique.

Modififié
4 23
Real Madrid – Real Sociedad : 4-1
Buts : Rodríguez (3e), Sergio Ramos (37e) et Benzema (52e et 76e) pour le Real. Elustondo (1e) pour la Real.

Sans Cristiano Ronaldo et, presque, sans frayeur. Pour le premier match de suspension de sa star portugaise, le Real Madrid s'est offert un après-midi tranquille. Rapidement menés – dès la première minute –, les Merengues sont facilement venus à bout de la Real Sociedad. Dans son désormais habituel 4-3-3, avec un Illarramendi enfin titulaire au milieu de terrain face à son club formateur, le Real a pu compter sur son trio de techniciens James-Isco-Benzema. Le Colombien, auteur de l'égalisation, et toujours dans les bons coups forme d'ailleurs avec l'Espagnol l'un des meilleurs duos de cette Liga. Et que dire de la performance du Français. Toujours aussi altruiste et juste, il s'est offert un doublé et a nettoyé la lucarne de Rulli sur son second pion. Ovationné par le Bernabéu, cajolé par Carlo Ancelotti, il a profité à fond de l'absence du Ballon d'or suspendu et affiche une ligne de statistiques somptueuse en Liga : 11 buts, 8 passes décisives. Accessoirement, le Real reprend ses quatre points d'avance sur le Barça et ses sept unités sur l'Atlético. Autrement dit, un bon samedi.

James-Isco, doublette champagne


La marche du changement de Podemos a fait quelques déçus. Parmi eux, les retardataires du Santiago-Bernabéu, piégés par la marée humaine présente Puerta del Sol. Car le duel entre les deux Real n'a pas pris le temps des préliminaires. Dès la première minute de jeu, un corner basque se transforme en ouverture du score grâce à un coup de casque de Gorka Elustondo. Rapidement aux commandes, la Real Sociedad ne tarde pas à être rattrapée par son homonyme de la capitale. Sur un service sur mesure de Marcelo, James Rodríguez, ailier d'un soir, catapulte le cuir au fond des filets. Trois minutes, et déjà deux banderilles. Le chronomètre tournant, les deux onze se toisent du regard. Les hommes d'Ancelotti, bien que largement dominateurs, laissent la désagréable impression au Bernabéu d'être perméables défensivement. Heureusement, la doublette Isco-James veille au grain pour remuer ce premier acte. À la passe ou à la frappe, le Colombien régale l'audience et ses partenaires. C'est pourtant sur une ouverture de Marcelo suivie d'un raté de Benzema que les Merengues reprennent l'avantage. À l’affût dans la surface adverse, Ramos envoie un missile à bout portant et s'offre un bain de foule. Ce sont pourtant des sifflets qui reconduiront les 22 acteurs aux vestiaires : ceux destinés à un Bale coupable d'un raté face au but vide.

Benzema, como siempre


Pas vraiment en odeur de sainteté dans son antre, le Gallois reprend le second acte du bon pied. Après un service de Benzema, il rentre dans la surface et remet en retrait au Français : ficelle, et applaudissements. Avec son but, la pointe des Bleus perpétue une tradition très personnelle : il a toujours fait trembler au Bernabéu face au fanion de San Sebastián. Avec le break en poche, le Real Madrid se permet quelques folies offensives. Des gestes techniques succulents, des combinaisons parfaites... Malgré la pluie, le Bernabéu est comblé. Coup sur coup, Íñigo Martínez enlève son pion à Bale, puis Benzema ne peut reprendre un service exquis d'Isco. Trop puissants, trop techniques, les Merengues ne font qu'une bouchée de leurs bourreaux de la phase aller. À l'heure de jeu, ils baissent subitement le rythme et permettent aux Txuri-Urdin de sortir la tête de l'eau. Inoffensive, la Real joue le parfait sparring-partner. Karim Benzema, après un échange avec Isco, envoie même le Bernabéu au paradis en enroulant, dans l'angle de la surface, sa frappe. Lucarne, et une ovation quelques minutes plus tard lors de son remplacement. Proche de la manita, la bande à Ancelotti n'atteint pas les cinq unités, la faute à un Bale mal luné qui rate son face-à-face. Comme quoi, la pluie et les Gallois...

⇒ Résultats et classement de Liga

Par Robin Delorme, à Madrid
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

montrealyonnais Niveau : DHR
Putain, c'était BEAU Karim !
Benzema le pilier du Real cet aprèm.

Adulé en Espagne mais en France on lui crache dessus pour son coté "caillera"...
Bise aux rageux qui vont retourner leurs vestes une énième fois ce week-end.
N'oublie que Benzema était sifflé au début de la saison et qu'il a souvent été contester depuis qu'il est au Real.
Mais il faut l'avouer en ce moment le meilleur joueur du real c'est lui autant dans la finition que dans la création, sans lui le réal serait pas à la première place.
Tu vois, Gareth, faire des passes ça marche aussi! J'excuse un peu ton face à face raté par le fait que tu es allé chercher le ballon toi même. Isco très bon quand James ne l'était plus. Je me demande si les deux sont vraiment compatibles puisqu'ils sont vraiment dans un registre proche(avec des différences malgré tout).
ian curtis ton avis sur ce joueur de merde ?
Ah Ah un Français pure souche a la tête du Real, vaste blague !

Sinon plus sérieusement, je sais pas si c'est de la parano mais pour avoir vu cette purge de match et la real sociedad (tueur de géants de mon cul) ou est passé l'envie de cette équipe basque ? non parce que contre Barcelone on se bat sur chaque ballon et là après le 1-1 ils étaient limite "momentanément indisponible" bref cette équipe me fait chier.

je peux aller manger tranquillement ma carbonnade maintenant!
Cette lucarne de Karim quand même ! Quel joueur ! Quand tu vois le match de lewandovski hier y'a vraiment pas photo entre les 2 !!
Arnaud Le Lan Niveau : District
Et deux de plus pour Rim-K, le voila qu'il égale Hierro !
Pendant que d'autres jouent leurs premières ou deuxièmes saisons dans un top club à 26-27 ans..
Message posté par Point-Gey
Ah Ah un Français pure souche a la tête du Real, vaste blague !

Sinon plus sérieusement, je sais pas si c'est de la parano mais pour avoir vu cette purge de match et la real sociedad (tueur de géants de mon cul) ou est passé l'envie de cette équipe basque ? non parce que contre Barcelone on se bat sur chaque ballon et là après le 1-1 ils étaient limite "momentanément indisponible" bref cette équipe me fait chier.

je peux aller manger tranquillement ma carbonnade maintenant!


Ne t'inquiètes pas, contre le Real aussi, ils se battaient sur chaque ballon à l'aller (ils avaient même gagné 4-2). C'est juste que recevoir le Real ou le Barça avec ton public à fond derrière toi, c'est une chose, mais se déplacer au Bernabeu ou au Camp Nou, c'en est une autre.
funky family Niveau : District
Message posté par russell westbrick
N'oublie que Benzema était sifflé au début de la saison et qu'il a souvent été contester depuis qu'il est au Real.
Mais il faut l'avouer en ce moment le meilleur joueur du real c'est lui autant dans la finition que dans la création, sans lui le réal serait pas à la première place.


Euh non dzl " en ce moment" le meilleur joueur du réal c'est clairement isco,benzema sur les 5 derniers match c'est pas trop ça en espérant que celui d'aujourd'hui soit un point d'inflexion.
Je l'ai répéter plusieurs fois mais j'espère que au retour de modric c'est pas isco qui va aller au banc
Message posté par Thanos


Ne t'inquiètes pas, contre le Real aussi, ils se battaient sur chaque ballon à l'aller (ils avaient même gagné 4-2). C'est juste que recevoir le Real ou le Barça avec ton public à fond derrière toi, c'est une chose, mais se déplacer au Bernabeu ou au Camp Nou, c'en est une autre.


pas faux un point pour toi !
Il faut absolument que le Real garde ce 442 avec 4 numéros 10: Isco, James, Modric et Kroos.
Et cela même s'il faut sacrifier Bale.
C'est dans cette configuration qu'ils ont fait leurs meilleurs matchs (face à Barcelone, face à Liverpool...).
madjerinho Niveau : CFA2
Message posté par russell westbrick
N'oublie que Benzema était sifflé au début de la saison et qu'il a souvent été contester depuis qu'il est au Real.
Mais il faut l'avouer en ce moment le meilleur joueur du real c'est lui autant dans la finition que dans la création, sans lui le réal serait pas à la première place.


Contesté par certains supporters, par des journaleux de merde qui cherchent à faire du buzzz, peut être. Dans une EDF fragile, qui lui demandait de changer son jeu, il ya un temps, ok. Mais au sein du club je crois que personne n'ira le contester, il est tellement précieux.

Ronaldo peut lui dire merci pour sa contribution à ses ballons d'or. Bon ok, il peut dire merci à toute son équipe, et a quand même un mérite incroyable de bosser dur et de jamais se relâcher sur le terrain, mais Benzema joue un rôle particulier dans le jeu qui permet à Ronaldo d'enfiler autant.

Et au passage Chicharito et Higuain, de bons buteurs par ailleurs, s'y sont bien cassés les dents, sur Benzema.
Bale a beaucoup parlé dans la presse, voulant devenir le patron avec la suspension de Ronaldo. Ben à part 2 jolis gestes on ne peut pas dire qu'il a été brillant. Et ses difficultés dans les petits espaces sont tres criants surtout à côté d'Isco et James. Encore un gros match de Karim avec un joli but à la clé.

Grosse semaine avec deux déplacements perilleux, Seville et l'Atletico, sûrement un tournant dans çette Liga disputée.
funky family Niveau : District
Bale n'a jamais été bon dans les petits espaces c'est pas son jeu,lui reprocher cela ne sert a rien(si un jour il s'améliore OK on peut dire"ah il a progresser dans les petits espace ").
Et c'est pas sur un match qu'on va voir si bale peut être le patron ,moi je pense qu'il est en est plus que capable.
Je sens que le réal va prendre au mieux 4 points sur 6 pas plus sur les 2 prochain matchs.
Ben pour un joueur à 100 patates je trouve que ça fait tâche. Entre son CF dans les nuages, ses deux face à face complètement foiré, on peut pas dire qu'il a fait un grand match.

Attention je ne juge pas son talent sur ce match, juste que quand on la ramène le mieux c'est de le montrer sur le terrain.
Bale ce croqueur,Il change pas, s'en est Affligeant alors quand tu ouvres ta gueule dans la presse pour dire " je joue comme je veux bla bla " tu dois répondre sur le terrain.
Le réal ne se déplace pas il reçoit Séville la semaine prochaine
Frenchies Niveau : CFA
17 buts et 12 assists en 31 matchs cette saison.

rien à ajouter
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
4 23