En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Match Amical
  3. // France/Albanie

Benzema - Lacazette, Gone Baby Gone

Face à l'Albanie, Didier Deschamps devrait associer Karim Benzema à Alexandre Lacazette en attaque. Un duo qui donne des bouffées de chaleur rien que d'y penser.

Jean-Michel Aulas va pouvoir envoyer du jeu sur Twitter, ce vendredi soir. Après tout, quoi de plus sexy pour un président de club français que de voir deux de ses garçons être alignés en pointe de l'équipe de France. Parce que mine de rien, face à l'Albanie, les Bleus seront emmenés par un duo d'attaque sexy chocolat comme la France n'en avait plus connu depuis Thierry Henry - David Trezeguet. Avec Karim Benzema et Alexandre Lacazette, la France a - sur le papier - une doublette qui donne chaud.

Entre le meilleur joueur offensif français du moment et le meilleur buteur de Ligue 1 (11 pions), il va se passer quelque chose. Il doit se passer quelque chose. Benzema en Bleu, c'est aujourd'hui une évidence alors qu'il n'y a pas si longtemps, d'aucuns débâtaient de son niveau international sur fond d'Olivier Giroud. Aujourd'hui, Rim-K est l'avant-centre titulaire du Real Madrid de Carlo Ancelotti et, accessoirement, dernier vainqueur de la Ligue des champions. Après une année tricolore record (7 buts marqués en 2014 avec les Bleus, soit autant que durant la période 2011-2013), Benzema est enfin le patron offensif de l'équipe de France. Restait à lui trouver un compagnon à la hauteur de son talent. Depuis quatre ans, Laurent Blanc puis Didier Deschamps ont essayé diverses formules et plusieurs compagnons de route : Jérémy Ménez, Samir Nasri, Olivier Giroud, Kevin Gameiro, Marvin Martin, Bafétimbi Gomis, Dimitri Payet, André-Pierre Gignac, Loïc Rémy, Franck Ribéry. Personne n'a jamais vraiment réussi à former un duo façon « Canto-JPP » . Et là arrive le petit Lacazette, 23 piges et formé à Lyon, comme Karim. Du haut de ses trois sélections - trois bouts de match (82 minutes face au Brésil, l'Uruguay et la Serbie) - Lacazette ne revendique rien. Pas grave, on va le faire pour lui. Pour l'instant, le numéro 10 de l'OL est juste là pour kiffer sans vraiment prendre conscience de ses qualités. « Je me sens mieux, j'arrive à mettre des buts et je me sens utile pour l'équipe. Je pense à l'Euro 2016, qui est pour moi un objectif. C'est vraiment la chose que j'aimerais le plus réaliser » , a-t-il déclaré à son arrivée au rassemblement des Bleus.

Sur le papier, c'est hot


Officiellement, les deux joueurs n'ont jamais évolué ensemble, mais leur association fait saliver d'avance. Entre les deux, il existe une filiation naturelle liée à leur formation lyonnaise. Du jeu, des mouvements et cette envie de faire jouer les autres. Surtout, Lacazette a franchi un palier l'an dernier. Alors qu'il était souvent cantonné à un rôle de joker ou isolé sur un côté à ses débuts lyonnais, Rémi Garde a eu la bonne idée de le replacer dans l'axe suite au départ de Lisandro López. Dès lors, les chiffres parlent d'eux-mêmes : 15 buts l'an dernier en championnat et déjà 11 cette saison sous les ordres de Fournier, là où il n'avait trouvé que 9 fois les ficelles en trois saisons jusque-là. Habitué aux joutes européennes avec l'OL, Lacazette n'a encore jamais eu à se frotter au niveau international en sélection même si avec les jeunes, il a un certain vécu (Champion d'Europe des moins de 20 ans en 2010, demi-finaliste du Mondial U20 en 2011 où il est meilleur buteur des Bleuets avec 5 buts). Ce qui fera la différence, c'est sa capacité à gérer le niveau international. L'a-t-il ? A priori oui. Reste à passer de la théorie à la pratique, un exercice loin d'être facile. Surtout avec l'équipe de France, planche glissante par excellence.


À 23 ans, ce dernier d'une famille de quatre garçons d'origine guadeloupéenne peut se faire une place à côté du roi Karim. Finalement, tout le monde est séduit à l'idée de voir les deux joueurs associés dans un 4-3-1-2 qui, sur le papier, a de la gueule. Valbuena en meneur, Karim et Alex devant et ça peut aller très vite et très bien. L'occasion pour Lacazette de confirmer son excellent début de saison et de prouver qu'il est plus que l'excellent pote d'Antoine Griezmann : un pote prêt à prendre une place dans le 11 des Bleus.

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 15:30 OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! jeudi 22 février Pronostic PSG OM : 10€ offerts sans dépôt et 1260€ à gagner
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:19 Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 24 jeudi 22 février Euro Millions spécial : 174 Millions d'€ + 25 Millionnaires garantis ! jeudi 22 février Un joueur équatorien se défend avec le poteau de corner 15 jeudi 22 février Football Recall, ép. 7: PSG - OM, Guardiola, la forme des joueurs
À lire ensuite
Les bas-côtés allemands