1. //
  2. // Real/Auxerre (4-0)

Benzema frappe trois fois

Comme à l'aller, comme face au Milan AC, Auxerre fait jeu égal avec son clinquant rival par moments, mais voilà, les citrouilles ne se transforment pas en carrosses customisés sous les vibrations de l'hymne de la Ligue des champions. Triplé pour le Benz.

Modififié
0 24
Suspendu pour avoir joué avec les failles du règlement, José Mourinho assiste au match des tribunes. Sur le terrain, l'équipe bis a pour capitaine Mahamadou Diarra, premier Africain du Real Madrid à porter le brassard. Ce qui n'a sans doute pas grande importance, sauf pour les Ultrasur... Côté auxerrois, il faut faire sans Jelen, Hengbart, et N'Dinga, ce qui a rendu Jean Fernandez presque résigné avant le coup d'envoi. Jeannot, comme on dit dans les milieux autorisés, a sans doute aussi été refroidi par les revers des siens face aux gros morceaux, Milan et Madrid, au terme de rencontres plutôt équilibrées.

Au sein de l'équipe bis merengue, où Dudek supplée Casillas dans les buts, se sont maintenus quelques titulaires, comme Carvalho, Marcelo et C.Ronaldo. Le play-boy portugais a tenu à faire acte de présence, motivé pour donner toujours plus de clinquant à son CV en inscrivant le 300e but du Real en Ligue des champions. Harpagon se laissait bercer par le tintement de ses louis d'or au réveil, Ronaldo doit compter ses buts au petit-déjeuner. Reste que malgré sa volonté de se le préempter, le 300e sera pour le compte-but de Karim Benzema. Et vu la joie apathique du Français, cela ne lui manquait visiblement pas de ne pas marquer, comme si l'ordre naturel des choses reprenait son cours, rien de plus. A l'affût aux six mètres, le KB fit le pas nécessaire pour prendre ses aises avec ses deux gardes du corps bourguignons et bonifier ainsi un centre pernicieux de Ronaldo d'une tête plongeante de contorsionniste (12e).

Appliqué, avec Diarra et Diarra à la récup', Pedro Leon, Granero et Ronaldo à l'animation, et le Benz en pointe, le Real a étouffé Auxerre pendant vingt minutes. Seul Oliech parvint à entrer dans la surface merengue, stoppé par une intervention suspecte de Carvalho (10e). Chez les pensionnaires de la Maison Blanche, les habitués du banc savent qu'ils sont devant l'une de leurs rares opportunités de convaincre Mourinho, et pas question de jouer Auxerre comme une CFA. Mais le manque de repères collectifs conduit l'étreinte madrilène à se desserrer immanquablement. Sur un coup-franc, Pedretti trouve la tête de Mignot, qui trouve les gants de Dudek sur sa ligne (27e). A une poignée de minutes du repos, Oliech voit sa frappe déviée par héros polonais d'Istanbul 2005. Le Real a perdu le contrôle du tempo et M.Diarra perd celui de ses nerfs : une semelle sur Birsa qui valait l'exclusion et ne sera sanctionnée que d'un petit jaune (40e). Meilleur joueur du Real lors du dernier quart d'heure du premier acte, Jerzy Dudek se blesse dans un choc avec Contout, aligné en pointe, et doit céder sa place au jeune Espagnol Antonio Adan, premier match officiel avec les Merengues à 23 ans.

Au repos, il faut un but à Auxerre, et un autre du Milan face à l'Ajax, pour envoyer les Bourguignons en UEFA. Alors l'AJA rentre avec la ferme intention de prendre son destin en main, et se prend le but du break dès la 50e. L'arrière-garde auxerroise laisse un mètre de jeu à Ronaldo, dont le Portugais profite pour faire de Marcelo un passeur décisif. Pas efficace devant, payant cache ses erreurs de concentration derrière, Auxerre a offert une copie conforme de ses trois parties face au Milan et au Real, pénalisé aussi par une réussite qui les fuit (poteau à l'aller, appréciations discutables de l'arbitre aujourd'hui). Le diable se trouve dans les détails. Les erreurs se paient cash en Ligue des champions. C'est le très haut niveau... Surtout, comment rivaliser quand on a Roy Contout à opposer à Ibrahimovic ou C.Ronaldo.

Depuis l'heure de jeu, Auxerre a lâché. Peut-être mis au jus aussi de l'ouverture du score de l'Ajax à San Siro. Loin de toute solidarité nationale, Lass Diarra signe une ouverture classieuse pour Benzema qui en profite pour redonner du lustre à ses stats en inscrivant un second but : une belle frappe croisée dans la surface face à un Olivier Sorin à la main trop lâche. Le Real peut à présent faire tourner : Garay remplace Marcelo, et Ronaldo sort pour donner au canterano Sarabia sa première expérience en Ligue des champions à 18 ans. Auxerre s'apprête à repartir de Santiago Bernabeu avec trois buts dans la musette, mais Olivier Sorin fait le show, sans doute conscient qu'il ne rejouera peut-être jamais la Ligue des champions : une passe au pied pour Coulibaly qui se transforme en passe décisive pour Benzema, qui inscrit son troisième but de la soirée (88e). Le football français devra peut-être à Auxerre la relance de son meilleur attaquant. Merci d'être venus.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

SF marcelo n'est pas double passeur décisif, sur le premier but le centre vient de ronaldo
Je crois que le score final est 4-0...
SF: le premier but de Benz vient d'un caviar de cr7 donc non, cr7 n'est pas obnubiler par marquer. D'ailleurs il sait qu'avec son talent unique ça viendra à un moment ou un autre...
Le 2e de Benzema, elle est touchée par le gardien pour qu'elle soit croisé comme ça ? Vraiment stylé sinon son triplé, pied droit pied gauche et de la tête, bogoss ce soir.
un lien pour les buts, siouplé !
ITV chaîne 16, tous les buts à chaque journée de ligue des champions tous les 1/4 d'heure.
Tête plongeante, contrôle pied droit-frappe croisée du gauche, lob pied droit, Benzbenzbenz s'est régalé
hey devil mais c bon on peut parler de ronaldo bis sans lui sucer sa bite épilée de temps en temps ou c impossible????
En marquant 3 buts contre auxerre Eczéma montre qu'il est réellement un très bon jouor...de ligue 1.
Bien vu Cabron ,-). Cela dit ce sont de jolis buts quand même, il va en mettre des comme ça en Liga aussi !
"Pas efficace devant, payant cache ses erreurs de concentration derrière, Auxerre a offert une copie conforme de ses trois parties face au Milan et au Real, pénalisé aussi par une réussite qui les fuit (poteau à l'aller, appréciations discutables de l'arbitre aujourd'hui). Le diable se trouve dans les détails. Les erreurs se paient cash en Ligue des champions."

Payant cache.
Paient cash.
En 3 lignes.

Wtf ?
Ouais Xso, j-f-k et dim keps, encore un article écrit à la va vite avec approximations et répétitions, je ne comprends pas leur logique web en ce moment à so foot
Article mal écrit, pas relu et bâclé, vous avez raison les gars. Merci à Xco pour sa relecture impitoyable. Pour le reste (le fond), il n'y a pas de quoi se tirer la nouille, Benz' est un joueur de second plan, que l'histoire oubliera vite. Quant à Auxerre, on a vu toutes les limites d'une équipe qui n'avait pas sa place en LDC et qui l'a eue sur le fil aux dépends d'un Losc au jeu bien plus attractif. Voilà Pedretti (le "Pirlo de sous-préfecture") et ses troupes remis à leur place d'équipe moyenne de D1.
Il est là Benzematador contre Auxerre ! Youpiya ! Décisif dans un un match dont on a rien à carrer. Bon, je lui jette pas la pierre à lui, c'est bien qu'il marque. Mais les médias français, non mais merde, le chauvinisme, c'est impressionnant !
C'est le 9 de l'EDF, faut bien lui brosser la nouille.
Pour lui brosser la nouille y'a pas zahia ?
S'il avait pas mis un but on aurait entendu les mecs gueuler que Benzema est naze contre une équipe " moyenne " de L1. Maintenant quand on le félicite pour ses 3 buts c'est du chauvinisme. Faut savoir, que doit faire Benzema contre Auxerre pour satisfaire le public ? Rien on dirait, les apprioris des raleurs professionnels l'emporteront toujours sur le reste. Pathétique.
C'est sûr je pense que Lille aurait fait bien mieux. Y a qu'à voir comme ils se baladent contre le sporting et la gantoise en UEFA.

Auxerre a mérité sa place en ligue des champions sur le terrain. Donc, marre du discours débile sur leur présence en C1.

Après, on savait au tirage qu'il ne sortirait pas du groupe, alors il n'y a pas de quoi leur cracher dessus. J'aurais quand même aimé voir tout le long Jelen et Le Tallec pour se donner une chance de faire un exploit et de passer en UEFA.

Quand à Benzema, quand il joue il plante. Donc pourquoi toujours le critiquer ? Parce qu'il assume son ambition de vouloir percer dans un des plus gros clubs au monde ? Non, juste parce qu'il est français et qu'on aime rien plus que de critiquer nos sportifs. Quand je vois toutes les critiques et les vannes sur l'EDF de tennis suite à la finale de coupe Davis... Ils ont juste été en finale, c'est tout. C'est la même chose pour Benzema. Il marque, c'est un match de merde. Il marque pas, il est vraiment nul. Il va au Real, il a le melon. Il aurait été à Tottenham, on aurait dit qu'il cachetonne et que ça ne deviendra jamais un grand joueur...
à Hiddan : on écrit "a priori" et non appriori ; apparemment, tu comprends aussi bien la grammaire que le football ; à luckystar : où as-tu vu que j'aurais écrit que le Losc "aurait fait mieux" ? J'ai simplement dit que le jeu du Losc était plus "attractif" que celui de l'AJA, c'est tout. Je ne suis pas Madame Soleil, je suis Solaris. Tes contresens sont à la hauteur de ta incompréhension du football.
Ton agressivité est à la hauteur de ton arrogance... juvénile. Pour info, Monsieur grammaire, on dit "ton incompréhension".

"Une équipe qui n'a pas sa place" "équipe moyenne" "Pirlo de sous-préfecture"..., c'est vrai qu'il n'y avait aucunes allusions négatives envers Auxerre... par rapport à d'autres clubs de L1, dont Lille que tu cites. aucune vengeance de frustré bien sûr...
Faux Hidan. Il a mis des buts sympatoches et c'est vraiment bien qu'il marque, je le pense, et je lui aurait pas jeté la pierre non plus s'il n'en avait pas planté un seul. Il est en difficulté à Madrid, c'est bien pour sa confiance à lui, mais pas plus. Cependant,les médias français sont pathétiques, eux. A chaque fois qu'un francais plante plus d'un but un but en ligue des champions (bon là c'est un triplé, pas faux, je te le concède) c'est le 14 juillet. Attends quand même...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Brandao bat Drogba
0 24