En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Matchs amicaux
  3. // France/Brésil (1-3)

Benzema et le port du brassard

Captain Benzema n'a rien pu faire.

Malmenés par le Brésil, jeudi, les Bleus se sont finalement inclinés 3-1 au Stade de France. Pour la première fois en 78 sélections, Karim Benzema a été nommé capitaine de l'équipe de France.

Il est revenu sur la fierté de porter ce brassard en zone mixte après la rencontre : « J'étais content et très heureux. J'avais déjà porté le brassard à Madrid, je l'attendais en équipe de France. Je ne peux être que fier. Mais ça n'a pas changé grand-chose parce que je parle sur le terrain et en dehors aussi » .

L'attaquant du Real Madrid est ensuite revenu sur le contenu de son match et pointe du doigt les lacunes des Bleus : « C'est difficile pour moi parce que j'étais tout seul pour combiner quand j'ai touché la balle. Je n'ai pas perdu beaucoup de ballons, j'en ai donné des bons. J'ai eu deux occasions. Pour moi, ce n'est pas assez » . L'attaquant aux 25 buts en EdF poursuit : « J'ai été esseulé, mais ça a été difficile parce qu'il fallait défendre. Nous étions un peu trop bas par moments. Quand on est trop bas, c'est compliqué pour faire une contre-attaque sur 70 mètres » .


Le capitaine n'a pas fait de crochets.
MF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


jeudi 18 janvier 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04
il y a 7 heures Coentrão casse le banc des remplaçants 8 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 4 Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
jeudi 18 janvier Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9
À lire ensuite
Shearer se compare à Kane