En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 2 Résultats Classements Options

Benzema et l'affaire de la sextape : « Une grande mascarade »

Modififié
Paroles de Karim.

Relativement discret dans les médias français depuis de longs mois, Karim Benzema s'est confié à L’Équipe ce mardi.

Un entretien où il est largement revenu sur l'affaire de la sextape et ses conséquences sur sa carrière en Bleu, qui l'ont privé d'Euro 2016.

«  C'est une grande mascarade ! (...) Tout est parti de son (ndlr, il parle de Valbuena) histoire. On ne sait pas la vérité. En plus, quand je l'entends dire maintenant qu'il est prêt à rejouer avec moi, qu'il ne m'en veut pas... Il y a vraiment quelque chose qui ne va pas chez lui... Quand ton nom est cité par le Premier ministre (Manuel Valls), puis par le président de la République (François Hollande), ça devient compliqué. (...) Ce sont des moments durs. Mais j'ai déjà connu des passages comme ça, où rien n'a été facile pour moi. Mais après, quand on veut t'abattre... »

Rim-K en a aussi profité pour indiquer qu'il était prêt à revenir en sélection – « Sportivement, je suis quasiment au maximum. Ça me ferait vraiment plaisir de revenir en Bleu. J'irai toujours en équipe de France avec la même motivation » – même s'il attend de s'expliquer avec Didier Deschamps : « Je ne veux d'explications de personne, de personne, de personne d'autre à part le sélectionneur. Les autres disent que je suis sélectionnable, sauf lui. »

Mais la vraie info qui ressort de cet entretien, c'est que Karim est presque copain comme cochon avec Emmanuel Macron : « Je l'ai déjà vu trois ou quatre fois. On a mangé ensemble. C'est un fan de foot. On a échangé. On est ensuite restés un peu en contact par messages. »


Faut croire qu'en bon attaquant axial, Karim n'est ni de droite, ni de gauche.

Sur le pré, comme en politique. AC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 09:28 Barton : « 50% des joueurs parient sur les matchs » 21
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
lundi 22 janvier Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) lundi 22 janvier Quand Ronaldo planquait de la bière 51 lundi 22 janvier Dupraz quitte le TFC 128 lundi 22 janvier Robinho en route vers Sivasspor 60 lundi 22 janvier Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18
À lire ensuite
Aulas descend Gonalons