1. // Ligue des champions féminine
  2. // Finale
  3. // PSG/Francfort (1-2)

Benstiti : « Les filles sont dévastées »

Modififié
6 15
Les Parisiennes croyaient peut-être secrètement avoir fait le plus dur cette année, lorsqu'elles ont franchi le barrage lyonnais à Gerland (1-1 à Paris, puis 1-0) en huitième de finale de la Champions. Glasgow City et Wolfsburg allaient ensuite plier devant les Rouge et Bleu.

Mais comme l'OL en 2013, les joueuses du PSG échouent sur la dernière marche. La faute à une réalisation de Mandy Islacker dans le temps additionnel qui donna la victoire finale à Francfort
(2-1)
. « On n'imagine jamais pouvoir prendre un but comme ça. On s'était déjà projetés dans la prolongation. C'est terrible, c'est un coup d'assommoir qui ne permet pas de croire qu'on a été battus. Les filles sont dévastées. Mais elles ne doivent pas l'être. Elles ont fait une très belle Ligue des champions et elles n'ont pas du tout à rougir de leur finale  » , réagissait le coach parisien, Farid Benstiti, après la rencontre.

Le technicien regrette toutefois la prestation en deçà de ses protégées durant le premier acte : « En première période, nous n'avons pas été à la hauteur de cet événement. Il a fallu mettre les choses au point dans le vestiaire. La deuxième période a été meilleure. On a corrigé ce qui n'allait pas. On a retrouvé de l'équilibre avec les entrées de Georges et Henning. C'est d'autant plus frustrant que le match nous échappe au moment où je pensais qu'il allait basculer pour nous. »

Présent à Berlin, le président Nasser Al-Khelaifi a confirmé Benstiti dans ses fonctions pour l'année prochaine. FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Jacquietmichelderzakarian Niveau : CFA2
Je veux pas faire le mec de base mais j'ai regardé la 1e mi-tps pour voir. En dehors de la dimension physique et donc de l'intensité, le niveau féminin technique et tactique est juste aberrant. Sérieux, c'est comme si Christine Arron courait comme un canard juste parce qu'elle est une femme! On va où comme ça? Et le pire c'est qu'il faut absolument dire que c'est génial car elles ont la hargne, contrairement aux hommes selon les médias. Honnêtement en -15 ans avec Fontainebleau on avait déjà plus de maturité techeunico-taqueutique qu'une finale de LDC féminine. Voilà c'était mon coup de gueule du jour.
Heureusement qu'après il y a eu le gazage de la Bombonera et ce bon vieux Gallardo se refaisant cafouiller dans un tunnel.
El Niño Maravilla Niveau : DHR
Bien d'accord avec toi, moi j'ai regardé tout le match et franchement...aucune prise de risque, aucune vitesse, aucun dribble. La seule qui tente des dribbles, c'était Kenza Dali le reste ça joue pas. Pareil pour Francfort à part l'espagnole c'était pas folichon.
Note : -3
Message posté par Jacquietmichelderzakarian
Je veux pas faire le mec de base mais j'ai regardé la 1e mi-tps pour voir. En dehors de la dimension physique et donc de l'intensité, le niveau féminin technique et tactique est juste aberrant. Sérieux, c'est comme si Christine Arron courait comme un canard juste parce qu'elle est une femme! On va où comme ça? Et le pire c'est qu'il faut absolument dire que c'est génial car elles ont la hargne, contrairement aux hommes selon les médias. Honnêtement en -15 ans avec Fontainebleau on avait déjà plus de maturité techeunico-taqueutique qu'une finale de LDC féminine. Voilà c'était mon coup de gueule du jour.
Heureusement qu'après il y a eu le gazage de la Bombonera et ce bon vieux Gallardo se refaisant cafouiller dans un tunnel.


Parfaitement à la hauteur de ton pseudo.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
6 15