1. // Foot & Politique
  2. // Benoît Hamon

Benoît Hamon : « Le football est l'une des grandes religions laïques modernes »

Pour cette primaire, Benoît Hamon a décidé de jouer clairement sur l'aile gauche. Une stratégie étonnante dans le contexte actuel, mais qui lui permet de rêver au rôle d'outsider face à Manuel Valls, grand favori, dont beaucoup doutent de la couleur du maillot. Et entre les deux hommes, y compris niveau foot, le fossé ne se situe pas qu'entre deux façons de penser le jeu collectif.

Modififié
Le grand supporter du Stade brestois que vous êtes a-t-il pensé à David Ginola pour la présidence de son comité de soutien ? Apparemment, il n'y a pas besoin de lui demander...
Non, car j’ai décidé de ne pas faire de comité de soutien. Mais si tel avait été le cas, pourquoi pas ? C’était un attaquant merveilleux, même si j’aurais préféré qu’il aille jouer à l’OM, mon deuxième club de cœur, plutôt qu’au PSG. Je suis soulagé de savoir qu’il s’est parfaitement remis de son grave malaise cardiaque cet été. Je trouve sa reconversion à la télévision très réussie.

Si le Stade brestois se qualifie pour une finale de Ligue des champions, vous promettez, une fois élu, de ne pas prendre d'avion officiel pour vous y rendre ?
Au contraire, cela sera un déplacement officiel inscrit publiquement à mon agenda. Il est du devoir du président de la République d’aller supporter un club français en finale de la Ligue des champions.

Vous avez souvent dit que le plus beau geste de foot consistait en un tacle. Cette passion pour le jeu défensif n'est-elle pas la parfaite métaphore de votre conception d'une gauche qui doit résister avec rudesse face à la pression d'adversaires bien plus fortes qu'elle ?
Il n’y a pas de bonne attaque sans une solide défense. Au football comme en politique, il faut savoir assurer ses bases arrière. Un tacle glissé est un geste merveilleux qui condense la prise de risques, la technicité extrême et la fluidité. Il n’y a pas que les buts qui peuvent être beaux au football. Un tacle, une transversale ou un arrêt de gardien peuvent également confiner au sublime. Qui ne voit pas, par exemple, que Chelsea comme Leicester auparavant, gagne grâce à N'Golo Kanté. J'ai toujours aimé ces milieux défensifs infatigables, gratteurs de ballon et relanceurs. En France, Deschamps, Vieira, Makelele. À l'étranger, Roy Keane, Gattuso ou Rijkaard.


Vous aimeriez que les touches se jouent au pied. Cela se fait déjà en FSGT. C'est un clin d'œil à l'électorat communiste ?
Non, mais le clin d'œil serait justifié. Le football, sport populaire, a souvent attiré des dirigeants communistes. Georges Marchais fréquentait parfois les tribunes de Geoffroy-Guichard en compagnie de son camarade, Joseph Sanguedolce, qui fut maire de Saint-Étienne quand les Verts dominaient le football français. Claude Cabannes, aussi, était un supporter assumé du Red Star.

« L’évasion fiscale des hauts revenus n’est pas acceptable, qu’elle soit le fait de chefs d’entreprises, de rentiers, d’artistes ou de sportifs de haut niveau. Elle doit être implacablement combattue. De ce point de vue, Karim Benzema montre le bon exemple. J'ai peu lu d'articles pour le saluer. »

Vous êtes l'une des rares voix politiques à avoir montré de la modération, voire de la compréhension, face à Benzema. Pensez-vous toujours que le traitement de son cas a révélé la montée du racisme dans notre pays ?
Didier Deschamps a fait un choix motivé par de seules considérations sportives, et j’ai trouvé choquant qu’il puisse être accusé de racisme. Aimé Jacquet, lui aussi en son temps, avait décidé de se passer des services de Jean-Pierre Papin et d’Éric Cantona qui pourtant étaient les meilleurs attaquants français à l’époque. En revanche, la jouissance que certains ont exprimé à l’annonce de la non-sélection de Karim Benzema en a dit long sur la dérive qui a gagné une partie de nos élites, touchées par une sorte de « Zemmourisation » des esprits.

François Hollande trouvait que les footballeurs auraient besoin de muscler leur cerveau. En découvrant les Football Leaks, il n'aurait pas mieux valu qu'ils s'occupent d'abord de leurs impôts ?
On a sorti la phrase de François Hollande de son contexte. Je crois qu’il avait encore en tête le traumatisme de la Coupe du monde de 2010 en Afrique du Sud. Les footballeurs sont à l’image de la société. Vous trouverez parmi eux des gens parfaitement équilibrés et des gens parfaitement immatures. Je partage totalement votre opinion sur leur rapport à l’impôt. L’évasion fiscale des hauts revenus n’est pas acceptable, qu’elle soit le fait de chefs d’entreprises, de rentiers, d’artistes ou de sportifs de haut niveau. Elle doit être implacablement combattue. De ce point de vue, Karim Benzema montre le bon exemple. J'ai peu lu d'articles pour le saluer.


Ne considérez-vous pas que la gauche aime le foot de la pire des manières, en négligeant la pratique amateur et en ignorant le peuple des tribunes ?
Pas toute la gauche en tout cas, et sûrement pas la mienne. Le football est l'une des grandes religions laïques modernes. Il existe dans, et autour de la pratique du football, un rituel qui n’est pas sans rappeler parfois le rituel religieux. Ceci dit, quand on est comme moi de gauche, on doit veiller à ce que cette passion reste accessible à tous et que les matchs de football restent une grande fête populaire. Le prix des places au stade doit être accessible à la grande masse de la population, et cette ségrégation rampante par l’argent n’est pas acceptable. C’est aussi un problème que l’on rencontre pour certains concerts qui sont devenus trop chers. La passion doit pouvoir s’exprimer dans les stades, y compris en acceptant une part de contestation des supporters sans laquelle aller au stade peut vite devenir ennuyeux. Un grand tifo procure beaucoup de belles émotions pour ceux qui le réalisent et ceux qui le découvrent. Mais, et j’insiste là-dessus, la passion ne doit pas servir d’excuse au développement de comportements violents, racistes ou homophobes, qui doivent être combattus avec la plus grande sévérité.

« Je préfère un modèle assis sur une base démocratique que des clubs fonctionnant comme une entreprise capitaliste internationale où, de plus en plus, les actionnaires ont pris le pouvoir au détriment des amoureux du football. »

Vous désirez instaurer un revenu minimum universel. C'est une façon d'essayer de sauver le bénévolat dans les clubs amateurs, qui est si menacé en période de crise économique ?
Oui. Le sport joue un rôle fondamental dans le maintien de la cohésion sociale et le développement de pratiques bénéfiques aux individus et à l’ensemble de la société pour la santé. Les éducateurs sportifs, les bénévoles et les dirigeants des clubs sont un peu, à leur manière, devenus les nouveaux « hussards noirs » de notre République. L’adhésion à un club sportif est la forme la plus massive d’affiliation dans nos sociétés contemporaines. Plus, en tout cas, que l’adhésion cumulée à un parti politique ou à une organisation syndicale. Le bénévolat sportif doit être considéré et aidé constamment dans son développement. Tant mieux si le Revenu universel d’existence permettra à terme d’y contribuer. C’est l'un de ses objectifs.

Vous préconisez un 49.3 citoyen où 10% des électeurs peuvent demander l'annulation d'une loi. Appliqué au foot, cela ne permettrait-il pas aux supporters la possibilité de révoquer un entraîneur ?
Non. Cependant, le modèle des clubs comme le Barça ou le Benfica de Lisbonne – où les dirigeants sont élus par des socios propriétaires de leurs clubs – me paraît une voie à explorer. Cela ne met pas ces clubs automatiquement à l’abri des dérives, mais je préfère un modèle assis sur une base démocratique que des clubs fonctionnant comme une entreprise capitaliste internationale où, de plus en plus, les actionnaires ont pris le pouvoir au détriment des amoureux du football.


Vous désirez légaliser le cannabis. Vous êtes certain que c'est le seul moyen d'éradiquer le hooliganisme ?
La loi interdit de fumer ou de boire dans un stade. Je n’entends bien évidemment pas la changer, car c’est une bonne loi.

On voit aujourd'hui que les stades de l'Euro sont de vrais boulets pour les collectivités territoriales, entre affaires judiciaires à Lille et poids financier insupportable à Marseille. Dans ces cas-là, le prochain président de la République ne pourrait-il pas « nationaliser » le BTP pour régler le problème ?
Non. Mais les pouvoirs publics ont une responsabilité pour accompagner les collectivités et les clubs dans le développement de leurs arènes sportives. Les dirigeants des clubs professionnels doivent mieux réfléchir à l’insertion globale de leurs stades dans un projet sportif et économique cohérent. Sous l’autorité de Frédéric Thiriez, la Ligue de football professionnel a conduit une réflexion intéressante. Les clubs et les collectivités doivent s’en saisir.

Si vous devenez président de la République, quel serait le footballeur idéal pour devenir ministre des Sports, ou du budget ?
Une personnalité qui croise Lilian Thuram pour l'engagement, Pippo Inzaghi pour la ruse – nécessaire dans les arbitrages budgétaires – et Éric Cantona pour le charisme.



Propos recueillis par Nicolas Kssis-Martov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

mara donna des frissons Niveau : CFA
La photo finale c'est un but contre son camp !
Bien au contraire vu qu'il ressemble à romeyer dessus.
1 réponse à ce commentaire.
Je le vois bien gagner la primaire.

On adhère ou non, mais au moins il a un programme.

J'ai eu peur sur Lilian Thuram Ministre des Sports quand même...
Loulou Nic au Lin Niveau : CFA
Le fait d'avoir un programme ne signifie pas qu'il soit applicable ou appliqué.

C'est pas parce que tu es président que tu peux faire ce que tu veux, la France étant engagée par un certain nombre de traités, notamment européens, la marge de manœuvre est très limité dans de nombreux domaines.

Surtout pour ce qui est de la politique économique.
La hyène Niveau : CFA2
En même temps les traités européens, on est en train de voir qu'on peut en sortir. Pendant trop longtemps on a cru (ou on nous a fait croire) que l'on ne pouvait pas sortir de l'UE, ou alors que sortir de l'UE était une catastrophe digne de la Seconde Guerre Mondiale.
La vraie catastrophe, c'est la crise de 2008, et l'UE n'a pas beaucoup aidé, si si, elle a renfloué les banques (encore ce n'est pas l'UE, mais les pays membres qui ont renfloué leur propre banque).

Bref, pendant longtemps on a réussi à faire taire les critiques des politiques UE en appelant au catastrophisme ou à l’euroscepticisme, au retour de la guerre entre les pays etc.

Depuis plus de 30 ans, la construction européenne ne profite qu'aux banques et aux très grandes entreprises type multinationale. Y a des bonnes choses aussi, mais voilà, l'ouvrier européen qui perd son boulot après 30 ans d'usine, il s'en fout un peu d'Erasmus.

En allant plus loin, je ne comprends pas (en fait si je comprends un peu) comment les socialistes ou ceux qui s'en réclament soutiennent systématiquement la construction européenne, qui à l'heure actuelle n'est qu'un projet libéral.

C'est un message un peu brouillon je le conçois, mais j'ai pas la force de développer plus. Si quelqu'un réagit à mon post, je ferais l'effort d'argumenter plus :p
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : 1
Peu de risques de voir Thuram ministre, car il ne suffit pas de se balader avec des livres sur l'esclavage, des lunettes et un chapeau pour devenir Malcom X..
Je suis d'accord avec vous les gars mais dans le cadre de la primaire du PS, face au vide intersidérale de Valls et Montebourg, il a sa chance.
William « M.j. » Blackowicz Niveau : District
@ZincZinc
C'est vrai qu'en tant que Bordelais, tu peux donner des leçons sur l'esclavage plus facilement que Thuram.
C'est vrai aussi que Malcom X a été un grand Secrétaire d'Etat aux US.
5 réponses à ce commentaire.
LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
 //  14:08  //  Amoureux du Qatar
"C’était un attaquant merveilleux, même si j’aurais préféré qu’il aille jouer à l’OM, mon deuxième club de cœur, plutôt qu’au PSG."

NON A LA POLYGAMIE DANS LE FOOTBALL!!
mara donna des frissons Niveau : CFA
Hamon Branlix !
lemacaque Niveau : DHR
En fait, quand t'es brestois, t'es un peu obligé de supporter un autre club
2 réponses à ce commentaire.
luigidibiagio Niveau : CFA2
Il s'y connait le bougre !
"Face à Valls grand favori", comme Sarko et Juppé à droite? C'est une primaire de gauche (républicaine certes), mais Valls ne se situe même pas à gauche sur cette part de la gauche.

Sinon le revenu universel de Hamon, c'est une roue de secours, pas un modèle de société différent. Lisez le travail de Bernard Friot (économiste et sociologue) sur le salaire à vie, si les gens veulent un paradigme nouveau, c'est une piste, pas le revenu à 800€. Mais bon ça implique une sortie du capitalisme et de la propriété lucrative, c'est pas tout de suite qu'un homme politique de premier plan fera ce genre de proposition.

C'était la minute de gauche.
HideteushiNakata Niveau : District
Il y a debat sur le revenu universel. Pour autant, c'est pas tellement ca qui me derange le plus dans ses propos. Son idee de "49.3 du peuple", par contre, j'ai beaucoup plus de mal a voir comment ca marcherait sans partir en sucette
Bah dans l'idée c'est pas si éloigné du système démocratique Suisse.
Loulou Nic au Lin Niveau : CFA
En fait son 49.3 citoyen vise la possibilité de faire une pétition représentant 10% du corps électoral et qui viserait à imposer la tenue d'un référendum sur une loi.

Il faudrait donc au moins 4 millions de personnes qui signent la pétition (avec toutes les difficultés pour que cette pétition soit faites de manière incontestable) et ensuite il faut organiser un référendum pour que cette loi soit annulée.
Thouvenel Ballon d'Or Niveau : National
le 49.3 citoyen, ça me rappelle la "démocratie citoyenne" de S. Royal en 2007, rayon enfumage/démagogie ça tutoie les sommets.

Espérons qu'on se tape pas toute la tripotée des candidats à la primaire/présidentielle, genre Macron et les valeurs du foot amateur, MLP et la Coupe De France de la Nation, etc.
Vladimir Ilitch Oulianov Niveau : District
C'est chouette de voir citer Bernard Friot sur SoFoot ! Merci, camarade.
ThomasDandy Niveau : Ligue 2
 //  14:51  //  Amoureux de Lyon
UnBelge : pour aller dans ton sens :

Pour l'idéologie Marxiste, le travail est une essence qui permet à l’homme de réaliser son humanité, tandis que pour l'économie libérale, c'est la consommation qui permet au marché d'exister.

800€ bien sûr, c'est trop faible, mais il faut bien commencer quelque part.

Voici une petite vidéo assez bien faite, qui explique avec des arguments économiques, comment le revenu de base pourrait fonctionner :
https://www.youtube.com/watch?v=WUtjf5dXuig
Bien sûr, ça nécessite une libéralisation encore plus importante de nos économies.

On peut considérer les idées de Marx comme étant surannées, mais ce que nous révèle, je crois, la plupart des réflexions approfondies au sujet du revenu de base, c'est qu'effectivement, elles continuent de placer l'Homme en tant que rouage de l'économie.
Le tout est de savoir où l'on se situe par rapport à cela.
A mon sens, ça reste un moindre mal car il y a peu de chances que de nouveaux paradigmes apparaissent à des niveaux étatiques. Les initiatives seront, dans un premier temps, uniquement populaires et à très petites échelle.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liberland
Vladimir Ilitch Oulianov Niveau : District
Surannée, les idées du camarade Marx !? Je crains fort qu'elles n'aient jamais été aussi actuelles.

Le revenu universel de base est une supercherie, en rien un commencement. C'est de la gaze en charpie qui viendra panser misérablement une plaie béante. Ne nous laissons pas duper par ces escobars qui ne savent que reproduire encore et encore les mêmes dominations.
Gunner's Dude Niveau : CFA
Camarade Lénine, je suis assez largement d'accord avec toi. Mais il faut noter que le "revenu universel" est assez ambigu dans son positionnement idéologique. Il y a la version ultra-libérale (qui a fait l'objet d'une votation en Suisse pour laquelle des gens de gauche français, qui n'ont rien compris à rien, se sont extasiés) et qui consiste grosso-modo à casser toutes les aides sociales pour les remplacer par cet unique "revenu de base" (ce qui est assez malin - stratégiquement parlant). Il y a, ensuite, la version plus à gauche - façon Bernard Friot. Ses théories sont très à la mode dans toute une partie de l'extrême-gauche (il est régulièrement invité et discuté par le NPA). Hamon - en bon social-démocrate - a choisi un entre-deux bâtard et complètement illisible mais qui trouve un écho du fait de l'incapacité du PS à se renouveler idéologiquement (en cela, et bien que je n'ai que mépris pour Hamon, on peut lui reconnaître qu'il est le seul à avoir tirer les leçons de la crise majeure que traverse le PS).
Pour revenir à Friot, j'ai lu plus haut (ou plus bas?) un éloge de son "pragmatisme" - cela me paraît un brin présomptueux tant Friot demeure flou sur les mécanismes d'application de son idée qui entend résoudre le débat, vieux comme le marxisme (coucou Rosa!) entre Réforme ou Révolution. Le problème, c'est que, comme il le reconnaît lui-même, la mise en place d'un tel revenu met à bas le principe de base du capitalisme qu'est le salariat - qui repose sur l'exploitation (exploitation "acceptable" seulement et seulement si elle apparaît comme nécessaire à la survie des prolétaires, ce qui ne serait plus le cas avec un tel revenu). Dès lors, comment imposer une mesure qui remet en cause les intérêts vitaux de la bourgeoisie? Ce que répond une partie classique de l'extrême gauche (à laquelle j'appartiens peu ou prou), c'est que les mesures de Friot répondent à un problème pour l'instant largement inexistant - à savoir le problème théorique, posé par celui dont tu portes le pseudo dans "L'état et la Révolution", du passage d'une société "socialiste" (ou post-capitaliste) à une société "communiste" (càd pleinement réalisée dans ses fins). Face à ce problème, les idées de Friot pourraient constituer un instrument de transition relativement intéressant. Cependant, y voir, comme le font certains, la solution à tous nos problèmes, est largement utopique (tout comme l'idée qu'une telle mesure pourrait s'inscrire dans le processus démocratique "normal"): à l'heure où nous n'arrivons même pas à nous opposer à la loi Travail, la question urgente (qui laisse Friot complètement indifférent alors que c'est au coeur du problème qu'il pose) est la suivante : non pas que faire après le capitalisme mais comment sortir du capitalisme.
Désolé pour le pavé les gars. Moi qui est l'habitude de ne parler que de foot, je me suis lâché. Et j'ai la flemme de me relire - les fautes doivent être nombreuses (à nouveau, des excuses).
Vladimir Ilitch Oulianov Niveau : District
Ton commentaire est le bienvenu, camarade Gunner's Dude !

Pour en revenir à Bernard Friot, les mécanismes d'application de l'idée de salaire universel ne sont pas flous, bien au contraire ! Ce sont, pour le citer, "les institutions subversives de la convention capitaliste du travail", c'est-à-dire toute la production publique de valeur.
En revanche, tu le soulignes à juste titre, comme le lui rétorquait aussi Anselm Jappe, son idée implique une telle refonte des institutions, des valeurs, des représentations mais surtout, un tel renversement des rapports de force, qu'elle ne peut être qu'une piste pour la société communiste et certainement pas un outil pour défaire le capitalisme.

Quant à Hamon, s'il avait vraiment tiré les leçons de la crise que traverse le PS, il n'en serait plus membre et se terrerait probablement, de honte de s'être tant fourvoyé toutes ces années. Il surfe sur une idée qu'il ne comprend pas ou ne veut pas comprendre pleinement ; dans le meilleur des cas, c'est de la démagogie.
Clive Bissel Niveau : DHR
@ThomasDandy

C'est super d'avoir fait des recherches sur le revenu minimum.
Mais attention quand tu dis "Pour l'idéologie Marxiste, le travail est une essence": chez Marx, il n'y a précisément pas d'essence car c'est un penseur matérialiste. "Essence" est LE concept de la métaphysique, le truc qui énerve le plus Karl.

Ce qui va distinguer un marxiste d'un capitaliste c'est que, pour Marx, il n'y a pas d'opposition entre le capital et le travail. Il n'est pas dualiste (Marx ne dit pas dualiste, il dit "idéaliste", mais là, ça revient au même).
Ce qui est critiqué par Marx ce n'est pas directement la consommation mais la plus-value. Quand tu possèdes le capital (moyens de production), tu revends le produit fini plus cher que ce qu'il t'as coûté (matières premières et main d'oeuvre): tu arnaques donc tes employés (prolétaires) car cela revient à les sous-payer au prétexte que c'est toi le patron (bourgeois). On appelle ça la lutte des classes. Les intérêts d'un bourgeois sont opposés à ceux d'un prolétaire.
Pour Marx, le travail c'est le capital car l'économie ne préexiste au travail. Le prolétaire fait donc le bourgeois.
Et comme la vaste arnaque dans laquelle nous vivons (rapports de force inégalitaires dans la répartition des richesses) se passe en société et se déroule dans l'Histoire; le raisonnement est dialectique (sociologico-économique) et historique. C'est le matérialisme historique.

Karl est un brave gars de philosophe, il aime la liberté mais surtout l'EGALITE. Il aime la politique et le travail car ça se fait à plusieurs. On s'engueule souvent et on décapite quelques rois, mais cela permet avant tout à la grosse locomotive de l'Histoire d'avancer. Pas d'essence, donc: à l'époque, elle fonctionne au charbon.
Le service marketing d'une grande entreprise est intéressé, lui, par la conquête de nouveaux consommateurs. Mais c'est un autre problème.
William « M.j. » Blackowicz Niveau : District
Clive Bissel, tu es vraiment insupportable.
Non seulement ton verbiage est beaucoup trop long, mais tu donnes du caviar aux cochons.
Et dire que tu ne parles même pas de la fin de l'Histoire?! Mais komanke tous ces gauchistes, ils vont comprendre?
Clive Bissel Niveau : DHR
Tu sembles pourtant m'avoir lu et compris!

Pour ce qui est de la "Fin de l'Histoire", j'ai envie de dire:
à toi l'honneur et sans Wikipédia!
Bonobossis Niveau : CFA2
Friot fait l'économie de cadres que Proudhon avait définis bien avant lui dans des termes fort ressemblants et ceci induisant des limites que Marx et Engels se sont chargés de démonter en se gardant de faire dans l'indulgence...

Ça ne pourrait qu'exister aujourd'hui, et ceci de manière plutôt viable étonnamment, si la possibilité était donnée de voir le jour à un système économique qui ne serait pas dépendant d'une unité de lieu mais d'une adhésion, une socialisme réel d'un peuple et non pas du peuple.

De là à y voir un instrument contre le capitalisme (et de ses complices en association de malfaiteurs, le libéralisme et l'économie de marché) c'est effectivement fantaisiste.
Bonobossis Niveau : CFA2
@Clive, Marx avait même résolument tourné le dos à la philosophie dès 1844, avec l'idée "de l'abolir en la réalisant". Il a d'ailleurs pris soin de différencier sa dialectique matérialiste de celle d'Hegel, tout en privilégiant une méthodologie très éloignée de l'idéalisme...
Clive Bissel Niveau : DHR
À part pour mon expression de "Marx philosophe", je ne vois pas en quoi c'est en contradiction avec ce que j'ai écrit, puisque je ne suis pas remontée jusqu'à Hegel pour rédiger ce post, surtout truffé de blagues.
Bonobossis Niveau : CFA2
Bah, je me permettais juste de compléter un poste qu'il était très bien !
Clive Bissel Niveau : DHR
D'accord ! Pas de problème.
Merci pour avoir cité Friot , bien plus réaliste et social que la méthode de Georges Louis Bouchez l'ultra libéral

financement ..voila une idée https://www.youtube.com/watch?v=1HJ38scn7PE
crabunjourcrabtoujours Niveau : National
Certains économistes disent (et ont des arguments convaincants) que le revenu universel serait même une aubaine pour le libéralisme.

Notre problème aujourd'hui c'est qu'il n'y a pas assez de boulots pour tout le monde, donc concurrence, donc les entreprises sont en position de force.

Revenu universel égal: plus obligé d'aller bosser en étant sous payé. plus de peur de se retrouver sans revenu si on claque la porte.

Financièrement, les revenus générés seront compensés presque totalement par les taxes qu'ils généreront (qui seront plus importantes pour les riches d'ailleurs) et les différentes aides actuelles. (qui seront TOUTES supprimés)
ça vaut le coup d'être tenté, peut être pas dans un gros pays, mais un micro environnement, genre une petite expérience scientifiques. bien mené, en faisant bien gaffe à l'étude.
crabunjourcrabtoujours Niveau : National
Bon je n'avais pas lu toutes les autres interventions. du coup la mienne est d'un niveau trop bas pour être lu. pardon camarades, je vais me contenter de vous lire.
Vladimir Ilitch Oulianov Niveau : District
Ne t'auto-censure pas, camarade ! Toutefois, prends garde au revenu universel qui viserait à remplacer toutes les prestations sociales ; ce n'est là qu'une fourberie néolibérale.
21 réponses à ce commentaire.
HideteushiNakata Niveau : District
Dans l'ensemble des propos réflechis. Et coeur sur les doigts pour sa référence a Gattuso !!
Vladimir Ilitch Oulianov Niveau : District
Des propos réfléchis de social-traitre, sans doute oui. Un vulgaire menchevik, doublé d'un apparatchik de toujours, voilà ce qu'il est. Sa proposition sur le 49.3 populaire est grotesque, piteux artifice qui ne dupe personne.
HideteushiNakata Niveau : District
Entre le vocabulaire que tu utilises et ton pseudo, je crois bien que tu t'es trompé de décennie camarade... Je suis dubitatif sur sa proposition de 49.3 citoyen. Sur le reste (Pacte social Europeen, revenu universel, transition energetique qu'il pousse beaucoup plus loin que ce qui a deja ete propose) je vois pas en quoi il trahi je ne sais quel ideaux tu lui prete.
ThomasDandy Niveau : Ligue 2
 //  15:16  //  Amoureux de Lyon
Socialiste ne veut pas dire communiste, attention à l'amalgame cher Vlad !
Vlaidimir est tout simplement Ruud ou Bestclic qui continue de troller les mecs.
Vladimir Ilitch Oulianov Niveau : District
ThomasDandy, je ne saurais souffrir un tel amalgame. Le socialisme d'aujourd'hui n'est que la branche dégénérescente, désormais pourrie et méprisable du grand idéal socialiste à visée communiste. De ce fait, ses membres actuels méritent le qualificatif de social-traitres, en tant qu'ils ont trahi l'idéal dont ils revendiquent turpidement le nom. Depuis la mort de Jaurès, l'histoire du Parti socialiste n'est qu'une litanie de perfidies, de forfaitures et de tromperie.

Quant à Hamon, qui prétend incarner "l'aile gauche" du socialisme français, ses propositions sont ridicules de démission et de lâcheté. C'est une tempête dans un verre d'eau.
Vladimir Ilitch Oulianov Niveau : District
Que nenni, camarade. Je ne troll pas, je m'émeus de la propagande menchevik de Hamon, relayée par SoFoot.
Je trouve que Valbuena a été très utile à l'OL ces derniers temps et je n'ai aucune affinité particulière avec le football néerlandais.
Gunner's Dude Niveau : CFA
Hum - s'en prendre aux mencheviks pour encenser Jaurès me paraît un brin contradictoire, camarade.
Vladimir Ilitch Oulianov Niveau : District
C'est sans doute que ma formulation est mal choisie, car je n'ai nullement souhaité encenser Jaurès. Un sympathique humaniste sans nul doute, indéniablement moins vil et corrompu que ses tristes héritiers, mais comme bien d'autres tragiquement circonscrit aux cadres dominants. Un libertaire dans la marge, en somme.
William « M.j. » Blackowicz Niveau : District
@Vladi
Heu... Jaurès. Et Mendès France, alors?
William « M.j. » Blackowicz Niveau : District
En tout cas, Lénine, tu as bien choisi ton pseudo. J'ai rarement lu quelque chose d'aussi psychotique sur SF.
10 réponses à ce commentaire.
Master of footix Niveau : Loisir
Quelle Surprise Hamon dans Sofoot !
La semaine prochaine vous nous faites Mélenchon ?
Il va peut etre nous faire une vidéo Pack Opening FUT, qui sait ?
C'est davantage dans la ligne éditoriale que Philippe de Villiers, certes.
Mélenchon dans So Foot, c'est déjà arrivé camarade !
http://www.sofoot.com/melenchon-c-est-s … 82764.html
3 réponses à ce commentaire.
Loulou Nic au Lin Niveau : CFA
"Les éducateurs sportifs, les bénévoles et les dirigeants des clubs sont un peu, à leur manière, devenus les nouveaux « hussards noirs » de notre République."

Il est ambitieux pour notre jeunesse lui...
Difficile d'affirmer que JPP etait encore le meilleur attaquant francais en 96 ou il n'etait que remplacant au Bayern.

Pour Canto, legende urbaine que de dire qu'il a ete ecarte par Jacquet qui voulait en faire son attaquant titulaire mais Canto voulait jouer en 10. Un rencontre a Manchester avait eu lieu scellant la difference de points de vue des deux protagonists (version confirmee par Henri Emile).

Concernant la touché au pied, ce ne serait que logique. La touche sanctionne une erreur technique de l'adversaire sortant le ballon des limites du jeu mais une grande majorite des touches effectuees a la main sont immediatement rendues a l'adversaire. C'est par consequent "contre-nature" et contre l'esprit des regles d'effectuer une touche a la ,ain.
D'accord avec toi, mais en appliquant des touches au pieds on arriverait à des abus avec des longs ballons pendant 90 min et donc à moins voir de jeu... mais est-ce vraiment embêtant ?
Par contre, les dernières règles mise en place sont plus logiques : engagement pas forcement vers l'avant, un joueur soigné sur le terrain n'est plus obligé de sortir et d'attendre l'autorisation de l'arbitre... On essaie de réfléchir c'est déjà pas mal
1 réponse à ce commentaire.
ThomasDandy Niveau : Ligue 2
 //  14:36  //  Amoureux de Lyon
Note : 1
Tout comme la République Française Benoît, tout comme la République Française...
WOUHOUH J'ai reussi a mettre un +1
ThomasDandy Niveau : Ligue 2
 //  14:56  //  Amoureux de Lyon
Note : 1
ah ah merci, je t'en ai mis un en retour du coup :)
Cafu crème Niveau : Ligue 2
Note : 1
Je t'en mets un autre, c'est beau.
ThomasDandy Niveau : Ligue 2
 //  17:48  //  Amoureux de Lyon
Une pluie de +1 tombe sur ce fil de commentaires :)
Je ne peux plus noter les autres membres mais je ne sais pas pourquoi =(
Clive Bissel Niveau : DHR
Je pense que c'est un corollaire au bug du Nouvel An. Ne pas pouvoir noter, ça arrive de façon aléatoire mais ça peut durer longtemps.

Sur la question des votes: les -15 en 5 minutes étaient vraiment problématiques, mais, au final, pas plus que d'"inexplicables" +6 à des mini post rédigés en semi camoulox.
6 réponses à ce commentaire.
Son prototype de Ministre des Sports me fait peur, là j'imagine un mec qui fait des high-jump kick sur sa femme à 2 mètres du but...
Il m'a tout l'air d'un Hollande Junior en puissance ce brave Benito!
lemacaque Niveau : DHR
Benito, c'est pas top comme référence au niveau politique
1 réponse à ce commentaire.
Il est, pour moi, le favori du PS, suffisamment a gauche pour prendre des electeurs a Melenchon, trop peu connu pour etre clivant. Mais, la dessus, Mélenchon a raison quand il dit que le PS est aujourd'hui le parti sur lequel la faute incomberait en cas d'accession de Le Pen au second tour. Ils ne sont pas aujourd'hui assez fort electoralement pour donner un candidat crédible a l'accession a la presidence (ce qui est quand meme leur raison d'etre), ce qui fait que Melenchon et Macron sont les deux alternatives de "gauche" a avoir une chance de finir au deuxieme tour (et de perdre contre Fillon). Si le but est la sauvegarde d'une gauche "républicaine" et presidentiable, le PS ne doit pas présenter de candidat, à partir du moment ou les deux autres candidats ont refusé de participer a la primaire.
ThomasDandy Niveau : Ligue 2
 //  15:18  //  Amoureux de Lyon
Malheureusement tout risque de se jouer à droite. La gauche n'aura même pas un mot à dire...
Je sais pas, en réalité, que la gauche républicaine ait un mot a dire ou non...
Mais selon la logique du PS, leur candidature n'est pas actuellement légitime.
Apres, mon prono, c'est que ca va se jouer a droite avec un second tour Macron Fillon (qui risque de déchainer les passions, avec un taux de vote exceptionnel).
William « M.j. » Blackowicz Niveau : District
Mais qui est donc cette gauche non républicaine qui est sous-entendue par l'expression "gauche républicaine"?
Ce commentaire a été modifié.
Bonobossis Niveau : CFA2
Le verbiage de l'éditocratie est reprise <i>ad libitum</i> par les promoteurs du marché de l'information et <i>in fine</i> des politiques et du public eux-mêmes dans un renversement spectaculaire et bêtifiant.

Le politique ne dispose plus des contours de son discours, les mots sont vidés de leur sens, républicain devient un vague synonyme d'acceptable dans des limites d'un marché comparable aux autres...

J'ai moi aussi posé cette question et on en arrive assez rapidement à "communisme, gnagnagna, nazisme, prout". Fin du débat...
Macron à gauche ?

Je trouve ça particulier d'imputer la responsabilité à quelqu'un de quelque chose qui n'est pas certain d'arriver. C'est contradictoire en fait.
Bha pas moins qu'un Valls, si ?

Sinon, la grosse rhétorique du PS et de toute la campagne va se résumer a "qui va bien pouvoir battre le FN". Si on part de la, le PS n'a aucune chance a gauche, donc doit se retirer au profit des deux autre candidats de "Gauche", pour "faire barrage".

Apres, je suis contre faire porter la responsabilité de qui que ce soit pour un deuxieme tour FN- quelqu'un. C'est pour moi la responsabilité des élécteurs FN et des candidats n'ayant pas su ramener ces électeurs vers eux.
Le fameux vote utile...

Je pense qu'on doit faire comme la droite c'est à dire avoir un débat d'idées et y a vraiment de quoi faire.
Loulou Nic au Lin Niveau : CFA
Le problème du PS c'est qu'il y'a beaucoup plus de fractures idéologiques qu'à droite.

La droite c'était une question de nuance, plus ou moins d'austérité, plus ou moins d'identité... Bref ils ont choisi FF, en mode moins clivant que Sarko sur l'identité mais par contre très libéral avec un gros programme de réduction des dépenses publiques. Mais à la fin tous les mecs de droit le soutiennent.

A gauche il y'a tout et son contraire, que ce soit sur le plan économique mais aussi sur la question de l'identité (qui est moins présente qu'à droite), sur l'écologie, sur l'europe...

On l'a vu avec Hollande et les frondeurs, en fait il n'y a pas d'unité dans le PS, c'est pour ça que Mélenchon est parti et Macron aussi.

Le gagnant de la primaire ne rassemblera pas tout l'électorat de gauche parce que l'électorat est tout simplement divisé entre ceux qui pensent qu'Hollande a trahi la gauche (en gros Hamon, Montebourg, Mélenchon), ceux qui défendent le bilan (Valls) et ceux qui pensent qu'il aurait dû aller plus loin (Macron).
On est à une époque où le clivage tend à ne plus être entre "gauche" (on va dire des progressistes) et "droite" (on va dire des conservateurs). Je pense qu'à terme on va plus trouver de similitude entre PS et LR qu'entre PS et FDG (ou LR et FN).

Dès lors on retrouve deux courants majoritaires au PS. Un plutôt "social souverainiste" et l'autre "social démocrate" respectivement représentés par Montebourg/Hamon et Valls/Peillon. A la gauche de définir son identité, c'est là que ça va être intéressant je trouve.

Et puis c'est plutôt bien d'éviter les questions ronronnantes sur l'insécurité ou les musulmans. Là on est vraiment dans le projet économique. Même si une société ne se limite pas à du business, ça reste quand même la base de pouvoir bosser.
Oui, c'est pour ca que je pense qu'un front commun "Hollande a trahi" et un autre "Hollande est faible il aurait du faire plus" devrait permettre a la gauche républicaine de se retrouver sans participer a un vote utile non plus.

La gauche non republicaine ne votera sans doute pas, hors PCF, ou pour Mélenchon, de facon marginale.

Il faudrait que cette gauche soit au moins cohérente. On ne peut pas imputer la defaite de Jospin aux petits candidats, et soi-meme etre un "petit candidat".

Mais sinon, Hamon semble etre le moins pire de la primaire, ce qui ne me fera pas voter pour autant.
On peut bien sûr constater les sondages et c'est la mode actuelle mais Mélenchon est plutôt haut et c'est compliqué de le taxer de "petit candidat".

Perso j'ai l'impression que se dessine une victoire aux primaires de l'aile gauche du PS pour tracer un début de chemin à Macron qui aura un océan électoral entre Montebourg et Fillon. C'est à dire les européistes qui ne se retrouvent pas dans la dureté des candidats des deux "grands partis".

Bref ça va être marrant tout ça car on ne voit vraiment pas de favori.
ThomasDandy Niveau : Ligue 2
 //  17:50  //  Amoureux de Lyon
@Kame : tu penses qu'il y a vraiment débat d'idées à droite ?
Entre Fillon et Juppé tu veux dire ?

Disons qu'il y a un gars limite de Gauche (c'est un chiraquien quoi) et un autre de Droite pure (un neo Madelin). Donc oui je pense qu'il y a eu débat et que Juppé l'a perdu.
Clive Bissel Niveau : DHR
Loulou Nic

Il y a autant de scissions à droite qu'à gauche. Mais il y a une capacité de la droite à parvenir à mobiliser l'ensemble de ses électeurs, ils votent plus facilement pour la "bonne cause", voire le "salut de la Nation".
Du coup, la droite peut même faire élire un Président centriste... Genre Giscard. Wouah! Quelle force!

La gauche a un électorat, en définitive, moins docile. Parmi les abstentionnistes, on trouve de plus en plus de gens très politisés à gauche et même militants.
C'est qu'à gauche, on croit que le mouvement associatif et le syndicalisme changent la société, autant que les scrutins. Ca remonte à des questions de théorie révolutionnaire.
Il y a donc moins de complexes à snober, le jour du scrutin, un candidat qui, pourtant, avait essayé d'avoir l'air de gauche.
Note : 1
J'admire ta naiveté.
Tu sembles ignorer que 90% des gens qui votent le font en se basant sur : le nom du candidat, sa tête et son parti.
Le reste n'a aucune importance (et c'est bien malheureux).
La faiblesse électorale du PS n'est selon moi que le symptôme enfin visible de la décadence idéologique de ce parti depuis ... depuis quand déjà ? Impossible de se souvenir quand la chute a commencé.
Bonobossis Niveau : CFA2
Peut-être quand les penseurs de la "seconde gauche" (Gorz entre autres) ont été lus en diagonale et que les philistins sont devenus les idéologues du PS...
De manière amusante l'évolution de la presse dite de gauche n'est pas du tout étrangère à la trahison des prétendus socialistes du PS, Bourdieu qualifiait Libé de "club méditerranée de la culture".
18 réponses à ce commentaire.
Après cet article, c'est sûr, je vote pour lui !!! il m'a convaincu
Je me suis arrêté à la première question quand il dit qu'il est supporter de l'OM.

Cà suffit pour se faire une idée sur l'incompétence du mec.
C'est l'équivalent d'un vote utile pour lui, il dit être avant tout supporter du stade brestois.
Quelle stratégie diabolique pour s'attirer les votes sofootiens !
ThomasDandy Niveau : Ligue 2
 //  15:47  //  Amoureux de Lyon
"Il n’y a pas de bonne attaque sans une solide défense. "
Le René Girard de la politique tu veux dire ?
Chenipan sauvage Niveau : District
Non pour Réné Girard il n'y a pas de bonne attaque tout court
ThomasDandy Niveau : Ligue 2
 //  17:42  //  Amoureux de Lyon
ah ah entre ton pseudo et ta remarque, je dis oui !
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Bin pour moi, ça ferait un excellent président!
5 réponses à ce commentaire.
L'interview est interessante, mais pour le coup on est en droit de se demander pourquoi tous les candidats n'ont pas droit a leur interview eux aussi. Surtout quand dans les questions posees on se refere au programme de Hamon.
J'aimerais bien voir des questions similaires pour tous les candidats de la primaire a gauche, et egalement les autres candidats a la presidentielle.
Juste une question d'equite.
Stephane_Guivar'ch Niveau : CFA2
Vivement les réponses de Silvia Pinel !
Parce que Hamon est un vrai fan de foot et que l'interview est forcément plus intéressante qu'avec un mec qui s'en branle
2 réponses à ce commentaire.
OK mais c'est quoi l'avis de Karine Le Marchand ?
Cago Entuboca Niveau : Loisir
Bourdieu s'en retournerait dans sa tombe de voir ériger le sport en valeur de gauche.
Il se retourne tellement dans sa tombe qu'il doit egaler Niancat en production d'electricité
En même temps, il peut bien se retourner, qu'est-ce que ça peut faire ? Bourdieu n'a pas le monopole de ce qui est de gauche ou pas.
William « M.j. » Blackowicz Niveau : District
Bourdieu, c'est l'inventeur de la sociologie du sport.
C'est un fan de tennis et de rugby.
William « M.j. » Blackowicz Niveau : District
Tellement fan de sport qu'il a réalisé un documentaire qui s'intitule "La Sociologie est un sport de combat".
Et ? Cela ne change rien au fait que l'opinion de Bourdieu sur le foot n'est pas la seule opinion valable et définitive sur la compatibilité du foot avec la gauche. Il suffit de rétorquer avec un Camus par exemple.
William « M.j. » Blackowicz Niveau : District
Intéressant que tu n'arrives pas à me lire. Intéressant aussi que tu dises que Camus critique le football: "Le peu de morale que je sais, je l'ai appris sur les terrains de football et les scènes de théâtre qui resteront mes vraies universités" (Camus).

D'ailleurs regarde cette petite vidéo:
https://www.youtube.com/watch?v=qtyfnZ0hwv8
6 réponses à ce commentaire.
Pour une fois une interview pas trop mal, d'un mec bien trop con, avec pas toutes ses idées connes, mais certaines le sont vraiment beaucoup.

Du coup je sais pas quoi en penser.
Et j'ai fait un post pour rien. Et vous ca va en ce lundi ?
Gunner's Dude Niveau : CFA
Donc si je résume : un mec con, aux idées pas connes, quoiqu'avec des idées connes. Belle synthèse: on t'a reconnu, François!
got_feu_dami Niveau : National
Note : 1
ce qui est beau c'est qu'il reconnait au milieu de son post qu'il écrit nimp tout en poussant le vice jusqu'au bout...

un vicelard..
on t'a reconnu DSK
mara donna des frissons Niveau : CFA
Belle chute ! Je t'ai mis un plus un ! T'inquiètes c'est pas cochon, c'est une note.
3 réponses à ce commentaire.
got_feu_dami Niveau : National
Moi je l’aime bien Hamon, c’est un peu un Mélenchon sans caféine…
Le fait qu’il place des sujets comme l’écologie, les perturbateurs endocriniens au centre de son programme montre au moins qu’il n’y a pas que le chômage et la sécurité qui pourrait être une priorité…
C’est un point de vue, mais quand y’aura plus de flotte potable, plus de glace aux pôles et des flux migratoires incontrôlables, votre sécurité et votre plein emploi vous pourrez vous le coller au cul.
J vise personne en particulier, juste la différence entre un Mélenchon axé sur l’emploi et Hamon se situe par la…
Jeune quille Niveau : CFA
Note : 1
Un certain nombre de grecs aussi pensaient que les priorités absolues étaient le réchauffement climatique et la préservation de l'environnement avant.
Maintenant ils pensent probablement que le plein-emploi, d'ici au déluge, c'est peut-être pas si mal, sauf à imaginer l'avenir de leurs enfants dans ce beau pays qu'est l'Allemagne.

Le souci de l'environnement, au-delà de quelques nuances cultuo-culturelles, est globalement un truc de privilégié. Quand il n'y aura plus d'eau potable, on boira le sang du dernier rhinocéros avec avidité pour tenir un jour de plus. Le monde en développement nous montre tous les jours ce que produit une société ou les premiers étages de Maslow ne sont pas toujours satisfaits, et il serait fou de croire que notre éducation nous permettra de s'affranchir de nos instincts premiers si ceux-ci sont sollicités.
Quand tu vois qu'il suffit d'un peu de frustration sociétale pour voter pour des fous furieux revendiquant leur débilité, tu imagines facilement l'effet potentiel d'une vraie crise sociale.
Ce commentaire a été modifié.
Jeune quille Niveau : CFA
Que ce soit clair ; je ne revendique pas que se soucier de l'environnement est stupide ou absurde, je dis juste que c'est probablement vain, parce qu'un mouvement mondial de souci de l'environnement demanderait l'existence d'une classe moyenne mondiale relativement à l'abri des soucis matériels, qui totaliserait au moins 60 à 75% de la population de la planète.

Les ressources de la planète ne permettent pas de satisfaire les besoins premiers de 5 à 6 milliards d'être humains. Donc c'est malthusiennement impossible, sauf à trouver le moyen de générer de l'énergie à partir de rien ou presque.

Pardon pour mon cynisme, mais je suis assez pessimiste de manière générale.
Clive Bissel Niveau : DHR
Ce qui te rend pessimiste, semble-t-il, c'est l'idée que seule une classe moyenne et bien nourrie peut se révolter (et faire la révolution?).
En fait, c'est quand les gens n'ont rien à perdre, que ça commence à saigner.
Mais ça, tu l'as dit... Façon Mad Max.
Du coup, je ne comprends plus très bien, moi.
Socrates144 Niveau : Loisir
A mon avis la surpopulation est un faux probleme. Les etres humains comme tout etre vivant se regule lui meme au sein de son ecosysteme. Nous sommes 7 milliards car nous sommes dans 1 société d'abondance. Mais si demain les choses changent la population va progressivement diminuer. Les gens ne se multiplient pas au hasard ils suuvent toujours une logique économique. De plus les ressources ne disparaitons pas d'un coup mais progressivement. La population et la consommation se regulera donc d'elle meme. On en voit d'ailleurs les premices actuellement
got_feu_dami Niveau : National
mon point de vue plus haut est clairement utopiste, partant personnellement du principe que l'Etre humain est mauvais par nature, une grande cause mondiale, une prise de conscience à l'échelle planétaire me paraît aussi peu probable que de me réveiller un matin avec un chibre de 25cm et 2 créatures sublimes entre de me caresser..hum hum...)

les bonnes intentions s'en vont avec la misère la peur et (pour nos amis les riches) l’appât du gain et cette vaine idée que l'argent les préservera de tout... faux pour moi, à un moment, les pauvres se rebelleront réellement et iront bouffer chez eux (façon Antoine de Maximy sur France 5) voire iront les bouffer eux, tout court..
Bonobossis Niveau : CFA2
On est en plein syndrome de l'île de Pâque, mais tout va s'ajuster par magie...
Quand à la progressivité de la disparition des ressources, je serais curieux de connaître dans quel scénario. Les plus optimistes seront bien vite caducs, il conviendra alors d'en envisager de moins confortables pour nos étroites consciences de consommateurs dopés à la croissance mortifère.
L'écroulement écologique, la voilà la fin de l'Histoire (un clin d'œil à d'autres commentateurs). M'enfin on aime pas trop les Cassandre...
Clive Bissel Niveau : DHR
Beaucoup d'écologistes déçus par les Verts et de marxistes intéressés par l'écologie sont au Front de Gauche. Mélenchon a un programme qui parle de protection de l'environnement et de gestion des matières premières.
Son programme n'est pas centré sur l'emploi, mais sur le droit économique (lois qui obligent à un meilleur partage des richesses) ainsi que sur les questions de production et de contrôle des moyens de production. C'est ce dernier point qui lui permet d'articuler son programme de gauche et l'écologie.

Et on découvre quoi? Que loin d'être deux problématiques opposées et en concurrence, marché du travail et souci de l'environnement se rejoignent! Car produire propre et local, ça crée plein d'emplois!
The_Panda Niveau : DHR
Toi, t'as bien lu le programme de Mélanchon, j'allai répondre, mais tu t'en bien chargé. Dire qu'il axe son programme sur l'économie et l'emploi est une erreur, c'est le candidat qui me plait le plus parce que c'est l'un de rares (seuls peut-être avec EELV) à avoir introduit et donné du poids au facteur environnemental dans son plan économique.
got_feu_dami Niveau : National
honnetement, Mélenchon m'a toujours plus dans ces idées, moins dans sa façon d'être, de s'adresser à ceux qui ne sont pas de son point de vue.
il a un profil de dirigeant totalitaire... filez lui les clés du camion, on se retrouve avec un conductator et dans 50ans on roulera encore les mêmes caisses genre cubanista way of life..

'tention : c'est pas une critique des belles vieilles voitures cubaines, mais plutôt ma vision d'un mec sanguin, autoritaire et un poil incontrôlable, à mon sens
9 réponses à ce commentaire.
il y a 5 heures Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger !
il y a 6 heures Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 99 il y a 7 heures Le rap des ultras de Genk 5 il y a 7 heures Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 3 il y a 8 heures Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 15 il y a 9 heures Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT)
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 21:45 Le 200e but en Premier League de Rooney 16
Hier à 14:44 Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 Hier à 14:05 Le CSC gênant de Wycombe 12 Hier à 13:44 Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 Hier à 10:20 Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7
À lire ensuite
Le Napoli sur le gong