1. //
  2. //
  3. // Strasbourg-Lille

Benjamin Corgnet : « Jouer le maintien ne me fait pas peur »

Après quatre saisons mitigées du côté de Saint-Étienne, Benjamin Corgnet, en fin de contrat dans le Forez, est parti se relancer du côté de Strasbourg. L’occasion de faire le point sur son expérience stéphanoise et d’évoquer le projet strasbourgeois. Rencontre avec un mec pas rancunier qui a encore pas mal de choses à montrer.

Modififié
Aujourd’hui, quel bilan fais-tu de ces quatre années passées à Saint-Étienne ?
J’en garde beaucoup de choses positives. À Dijon, j’ai connu des choses fortes comme mes débuts en professionnel ou la montée en Ligue 1, à Lorient j’ai également connu une belle saison, mais c’est vraiment à Saint-Étienne que j’ai vécu mes plus belles années. J’ai eu la possibilité de découvrir la Coupe d'Europe, de jouer des derbys, des gros matchs. Finalement, je ne retiens que le positif.

Pas même la frustration de ce bilan mitigé, avec ces deux dernières saisons plus compliquées ?
Si, forcément... La première saison s’est super bien passée, mais dés la deuxième ça a été plus compliqué de par les choix du coach. C’est vrai qu’il m’a moins fait jouer et je n’ai pas senti beaucoup d’attention et d’envie de me mettre en confiance de sa part. Je n’ai pas eu le sentiment de faire partie d’un long projet. D’ailleurs, je n’ai jamais eu de statut de titulaire à Saint-Étienne, même si la première année s’est très bien passée.

Et justement, après ta première saison qui a été très réussie, il n’y a pas eu d’incompréhension de ta part de connaître cette situation ?
Si, c’est même encore une question que je me pose. Mais, finalement, ma situation des deux dernières années ne m’a pas tellement surpris au vu de ce qu’il s’est passé dés le début, surtout après une saison plutôt réussie. On avait fini quatrième, j’avais marqué huit buts, tout le monde m’avait dit que j’avais fait une bonne saison, donc je n’ai pas vraiment compris pourquoi on ne m’a pas accordé plus de confiance par la suite. Voilà les interrogations que j’ai encore aujourd’hui.

Mais, du coup, tu n’as pas eu envie de changer de club pendant cette période ?
Pour être honnête, l’an dernier j’ai eu une sollicitation des États-Unis (une offre de Kansas City, ndlr) mais ça a été la seule. Saint-Étienne voulait que je parte, mais en même temps ils demandaient une somme important pour un mec qui n’avait presque pas joué de la saison. Combien ? Je ne sais plus exactement, mais quelque chose comme 1,5 millions, ce qui paraît énorme sachant que j’étais libre, et donc gratuit, six mois plus tard.

Le rêve américain t’a titillé du coup ?
C’est quelque chose qui peut éventuellement m’intéresser, oui. Mais là, le timing n’était pas super. J’ai eu la proposition en juillet et il fallait que j’y aille immédiatement, ce qui m’a paru un peu précipité pour faire bouger ma famille. Mais je n’ai aucun regret sur cet épisode-là.

« Finalement, je n’en veux à personne à Saint-Étienne, mais j’ai quand même quelques regrets. Je me dis que si ça avait été quelqu’un d’autre que Christophe Galtier, peut-être que j’aurais plus eu ma chance... »

Finalement, la saison dernière, tu l’as abordée de manière très défaitiste. Sans te faire d’illusions, non ?
Je ne suis pas du genre à me poser trop de questions. Donc quand j’ai repris avec Sainté, mon but était de faire changer d’avis le coach. Essayer de montrer au staff et aux supporters que j’étais toujours investi et à 100% concentré sur les objectifs du club, même si, évidemment, je savais que ça allait être difficile. Et ce fut le cas, puisque j’ai joué le premier match et puis plus rien derrière... Mais je n’ai pas lâché, même quand j’étais avec la réserve, j’ai toujours fait mes matchs et je suis même parvenu à revenir dans le groupe en fin de saison. Je ne voulais pas finir mon expérience stéphanoise sans jouer, ça aurait été une grosse déception.


Mentalement, ce n’était pas une période trop délicate ?
Je ne vais pas le cacher, évidemment que c’est une période compliquée. Mais bon, après, je ne suis pas le seul à vivre ça non plus. D’ailleurs, j’ai eu la chance d’être avec Jérémy Clément à ce moment-là, on a un peu vécu cette même situation tous les deux, donc c’est toujours plus facile quand tu as un pote avec toi. Mais, clairement, ce n’est pas évident de voir le groupe pro, d’aller s’entraîner avec la réserve... C’est comme ça, c’était une étape à franchir et, finalement, ça m’a encore plus donné envie de jouer au foot et je pense que ça me servira par la suite.

Tu as eu l’occasion de discuter de tout ça avec Christophe Galtier ?
Non, pas vraiment. Honnêtement, je pense que l’année dernière ça ne servait plus à rien. Il ne me donnait pas d’explication sur ses choix, si ce n’est qu’il y avait un groupe en place et qu’il fallait que je continue à bosser.

Tu avais une mauvaise relation avec lui ?
Non, même pas, c’est ça qui est d’ailleurs un peu bizarre. Il me disait que j’étais un joueur qu’il appréciait, qu’il n’avait jamais eu de souci avec moi. Mais bon, c’est comme ça. Après, peut-être que j’aurais du plus aller lui demander pourquoi je ne jouais pas dès le début.

Au fond de toi, tu lui en veux ?
Non, je ne suis pas vraiment quelqu’un de rancunier. Mais bon, ça reste des choix que je n’ai pas compris. Même en fin de saison dernière, quand je suis revenu dans le groupe du jour au lendemain, je n’ai pas compris. Même mes potes de l’équipe, personne ne comprenait... Je n’étais pas dans le groupe et je réapparais d’un coup... Finalement, je n’en veux à personne, mais j’ai quand même quelques regrets. Je me dis que si ça avait été quelqu’un d’autre, peut-être que j’aurais plus eu ma chance...

« Quand Strasbourg m’a appelé, j’ai senti beaucoup d’envie de leur part de m’avoir. J’ai parlé au président, au coach, aux personnes responsables du recrutement, tout ça m’a donné envie de venir et en deux jours c’était bouclé. »

Et justement l’arrivée d’un nouveau coach cet été ne t’a pas fait changer d’avis ?
Ah, mais moi, je n’ai pas eu à changer d’avis car personne au club n’est venu me voir. Ça aurait pu être différent si quelqu’un était venu me parler, je n’en sais rien. Personnellement, au cours de mes quatre années à Saint-Étienne, même quand ça se passait moins bien, je n’ai jamais craché sur le club, ni sur personne, car c’était vraiment un club que j’apprécie et où je me sentais bien. Donc si la possibilité que je reste s’était posée, évidemment que j’aurais réfléchi ! Mais encore une fois, personne n’est venu me voir. Donc à partir de là, il fallait que j’avance. Ils m’ont fait un bel hommage en fin de saison, m’ont souhaité bonne chance pour la suite, mais personne ne m’a demandé quoi que ce soit...

Comment s’est fait le choix de Strasbourg ?
J’ai commencé la reprise un peu tout seul. J’étais encore du côté de Saint-Étienne puisqu'on avait toujours notre maison là-bas, donc j’ai fait quelques footings, un peu de renforcement, un peu de gainage... J’avais vraiment envie de trouver un challenge rapidement, car c’est compliqué de s’entraîner tout seul et, surtout, dans mon cas, je sortais d’une saison difficile : je venais de passer la trentaine, donc j’avais un peu peur de n’avoir pas beaucoup de sollicitations. Et puis, finalement, j’ai eu quelques propositions, notamment deux ou trois sérieuses, mais quand Strasbourg m’a appelé, j’ai senti beaucoup d’envie de leur part de m’avoir. J’ai parlé au président, au coach, aux personnes responsables du recrutement, tout ça m’a donné envie de venir et en deux jours c’était bouclé.


Tu n’as pas d’appréhension à l’idée de jouer le maintien après avoir connu la Coupe d'Europe et le haut du classement ?
Non, pas du tout. Comme je te disais, ces dernières années m’ont vraiment encore plus donné envie de jouer au foot, de retrouver le plaisir, et c’est vraiment ce que j’ai envie de faire ici. Il y a un bon groupe, un beau projet, toute la ville est derrière nous, je pense qu’il y a de très belles choses à faire ici. En plus, le fait qu’il y ait un gros public ici ne me changera pas trop de Saint-Étienne (rires). Le maintien, je l’ai déjà joué avec Dijon. Même à Lorient on a connu des situations compliquées, donc ça ne me fait pas peur. Au contraire, ça me motive. Et si on arrive à s’en sortir, ça sera une année magnifique.

Tu as été bien accueilli, tu connaissais des joueurs ?
Je n’en connaissais pas vraiment, non, mais j’ai été très bien accueilli. Vu que je suis venu assez rapidement, ça m’a permis de faire le stage avec le groupe et donc de bien faire connaissance avec les gars et tout le staff.

« Le marché de Noël ? Je le connais déjà ! En fait, je suis né à Metz, donc étant petit j’y suis déjà allé quelques fois... »

Pour ton bizutage, qu'as-tu chanté comme chanson ?
La même que d’habitude, Cendrillon de Téléphone. C’est une chanson que je connais par cœur, même si ça faisait quatre ans que je ne l’avais pas chantée, finalement (rires). Mais bon, elle est revenue facilement. Maintenant, j’espère juste ne pas la chanter de si tôt...

Et tu as eu le temps de visiter un peu la ville ?
Ouais, carrément. Franchement, c’est une super ville. Le centre-ville est vraiment magnifique. Les alentours sont aussi très sympas. Le cadre de vie a l’air vraiment agréable. Bon, après, j’ai eu mon déménagement et pas mal de trucs à faire, mais je vais avoir l’occasion de découvrir encore plus dans les mois à venir.

Tu auras surtout l’occasion de découvrir le fameux marché de Noël en fin d’année...
Ouais, mais attends, je le connais déjà ! En fait, je suis né à Metz, donc étant petit j’y suis déjà allé quelques fois. Mais c’est sûr que je vais redécouvrir ça avec plaisir cette année, car c’est vraiment quelque chose de magnifique.

Avant d’emménager, tu es allé vivre chez ton oncle et ta tante, la collocation s’est bien passée ?
C’est vrai que j’ai la chance d’avoir mon oncle et ma tante qui vivent ici, ça m’a permis de ne pas passer mes premiers jours à l’hôtel, tout seul, c’était plus sympa d’être avec eux. Et, ouais, ça s’est super bien passé (rires). Je n’ai pas une grande famille, donc les proches ce sont vraiment des personnes avec qui je m’entends très bien.

Rassure-nous, ça y est, la famille Corgnet est bien installée ?
Ouais, tout est réglé. Tout le monde est installé. On a trouvé l’écolé pour les enfants, tout va bien. Maintenant, on va pouvoir se concentrer pleinement sur le championnat pour faire une bonne saison.



Propos recueillis par Gaspard Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

ElNinoFerrer Niveau : CFA2
T'aurais dû faire grève et l'annoncer dans un live.

T'es has-been Coco, regarde un peu les modes actuelles
Bosman m'a tuer Niveau : Loisir
Ah ah ah tellement ça. Le mec a une mentalité exemplaire et c'est un interview super intéressant mais je pense qu'on aura moins de commentaire que l'article qui sortira sur la pause pipi du brésilien dont je ne veux plus dire le nom
PierreFanFanJoséKarl Niveau : National
Note : 1
Oui et en plus tu as même pas de tatouages. C'est la L1 mec ! faut s'adapter !
2 réponses à ce commentaire.
La hyène Niveau : CFA2
'tain ça serait quoi si c'était une interview d'un mec qui signe à Mulhouse "tu es déjà allé voir la cité de l'automobile?"

un mec qui signe à Sibiu "et tu penses quoi du musée Brukenthal?"

Un jour le monde comprendra que le marché de Noël à Strasbourg est diabolique.
Benzema, Why U Do Dis? Niveau : DHR
Un super mec !

Il m'avait tapé dans l’œil quand il jouait à Dijon, une super intelligence de jeu et pas individuel pour un sous.

Dommage qu'il soit allé à St-Etienne. :/
C'est sûr que les choix de Galtier étaient vraiment devenus un peu n'importe quoi la dernière saison, et sa logique pas toujours claire.
Il était par exemple incompréhensible de continuer à aligner Saivet (à moins d'une clause).

Corgnet a des qualités, a eu fait quelques bonnes choses en Vert, mais n'a jamais non plus prouvé qu'il pouvait devenir un titulaire indiscutable. Il lui manquait quelque chose, peut-être du fait qu'il ne soit jamais passé par un centre de formation je crois.
Ce profil non-conformiste pouvait tantôt apporter un plus et un effet surprise, tantôt entraîner un certain manque tactique.

En fait même lors de sa bonne première saison, de ce dont je me souviens Corgnet c'était souvent de très bons matchs à domicile, entre les lignes, et des prestations fantomatiques à l'extérieur.

Bonne recrue pour Strasbourg en tout cas, un bon coéquipier, encore frais dans sa tête, bonne petite technique et bon jeu de tête. Il faut en faire un simili-10, mais ne surtout pas le faire jouer sur un côté.
J'ajoute que Corgnet était aussi un joueur fragile, et a souvent été blessé - ce qu'il élude un peu dans son interview pour expliquer aussi sa disparition de l'équipe.
1 réponse à ce commentaire.
La hyène Niveau : CFA2
Bon, la malédiction So Foot n'a pas eu lieu, Strasbourg a gagné et Corgnet a contribué à l'expulsion de Maignan.
Note : 2
Je rêvais parfois dans mes rêves les plus fous d'une ligne offensive :

Corgnet, Feret, Leroy, Isabey.


Alimentant l'ami Pagis.


J'en ai beaucoup voulu à Galtier de l'avoir ainsi Blacklisté parce qu'il présente vraiment un profil atypique et intéressant. Du moins assez pour ne pas croupir en réserve pendant 2 ans quoi.
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 25
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 4
jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)