1. //
  2. // 27e journée
  3. // Espanyol/Atlético Madrid

Benítez , un genou plus fort que l'Atlético

Espanyol Barcelone et Atlético Madrid ont en commun Miguel Ángel Benítez. Lors de cette affiche, le 20 février 2000, le Vicente-Calderón avait été le théâtre de l'une des plus horribles blessures de l'histoire de la Liga. Le Paraguayen, ancien Colchonero et alors Perico, y avait alors laissé un peu plus que son genou.

Le stade Félix-Bollaert est d'humeur pesante. En ce 28 juin 1998, sous un soleil de plomb, les nerfs du public lensois sont mis à rude épreuve. Au bout d'une prolongation agonique, la reprise de Laurent Blanc relâche finalement tout un stade et met à terre la sélection paraguayenne. Impassible, seul Chilavert tente vainement de relever un à un ses coéquipiers, fauchés en plein rêve. Parmi ces Guarani, Celso Ayala et Miguel Ángel Benítez. Collègues de sélection et amis dans la vie, ce défenseur central et cet attaquant de pointe se retrouvent par la suite face à face. En 1999, le premier cité trône au milieu de l'arrière-garde de l'Atlético Madrid, tandis que son comparse, un temps Colchonero, occupe le front de l'attaque de l'Espanyol. Des retrouvailles en Liga qui, le 20 février 2000, prennent des allures de drame. De retour dans un Vicente-Calderón qu'il a quitté cinq ans auparavant, Benítez y découvre le cimetière de son genou. Du terrible tacle de son compatriote, il en sort avec l'une des pires blessures qu'ait connues le championnat espagnol. De l'aveu même du médecin qui l'opère, « si la rupture des ligaments ressemble à une puce, il a un éléphant » .

Une blessure mille en un


Une métaphore qui en dit long sur l'état du genou de Miguel Ángel Benítez. Lorsque le docteur Ramon Cugat prend en charge le Paraguayen de 29 ans, il ne peut « diagnostiquer la blessure  » et promet seulement un temps de récupération « bien supérieur à un an  » . Optimisme toujours, le chirurgien en rajoute une couche : « Lors des douze dernières années, je n'ai opéré que quatre footballeurs avec une blessure plus grave que celle-là. À chaque fois, le nerf sciatique était sectionnée, et aucun de ces patients n'a pu jouer de nouveau » . Détruite par la violence du choc, l'articulation de Benítez doit attendre avant d'être opérée, « parce que ce serait une agression trop forte pour son genou » . Après des semaines d'attente, le diagnostic tombe. Et la facture est salée : subluxation du genou, rupture des ligaments croisés antérieurs et postérieurs ainsi que du ligament latéral interne et du ménisque interne... Pour finir, son tibia se trouve également en mille morceaux. Cet amoncellement de blessures lui promet des heures de souffrance et rend la poursuite de sa carrière plus qu'hypothétique.

Touché, pas coulé, le Paraguayen ne s'accorde aucune autre option que celle d'un retour. Mais le chemin, rempli d'embûches, s'annonce long et périlleux. Et la fin, imprévisible. Même l'équipe médicale qui l'accompagne avoue que « le temps est secondaire  » . Sans visibilité sur sa récupération, il est enfin opéré début avril, cinq semaines après le tacle tragique. Sa force, il la puise dans un hédonisme à tout épreuve. « Pendant un an, j'ai pu profiter des week-ends avec ma femme et mes fils » , raconte-t-il en février 2001, après avoir « passé huit à neuf heures par jour de travail et de souffrance dans un gymnase » . À cette date, le señor Benítez vient tout juste de retrouver les terrains d'entraînement. Cependant, il lui est toujours impossible de refouler une pelouse de Liga. Selon le doc' de l'Espanyol, une heure sur le pré lui ferait risquer une rechute. C'est après 48 semaines de convalescence, en mai, qu'il renfile la liquette des Pericos. Et pas n'importe où : le Santiago-Bernabéu, à quelques kilomètres de l'antre des Matelassiers, devient le théâtre d'une résurrection. Un joli pied de nez à l'histoire.

« J'avais besoin de quelqu'un et j'ai reçu le soutien de tous »


« Je ne me suis senti seul à aucun moment, confesse-t-il après son retour. Pour sortir de cette épreuve, j'avais besoin de quelqu'un et j'ai reçu le soutien de tous : de ma famille jusqu'aux supporters en passant par mes coéquipiers et les salariés du club.  » Des remerciements qu'il n'aurait jamais lâché pour l'Atlético Madrid. Chaotique, sa période rojiblanca se limite à deux saisons presque vierges. De 1993 à 1995, il ne dispute que dix petits matchs et n'inscrit aucun but. A contrario, il connaît la bagatelle de six entraîneurs, tous virés par le sulfureux Jesus Gil, mais aucun logement fixe, lui qui vit dans un appartement du club. Difficile dans de telles conditions de glaner la confiance du coach... Le bourreau et ancien ami, Ayala, est lui relégué aux oubliettes : « Aujourd'hui, nous avons un peu perdu contact. C'est moi qui lui ai dit que je préférais ne pas me rappeler constamment des circonstances que vous savez. Malgré cela, il sera toujours mon ami » , révèle celui qui est aujourd'hui formateur au pays. Les deux Guarani ne rejoueront plus jamais ensemble. Même pas à Félix-Bollaert.

Par Robin Delorme, à Madrid
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Docteur Maboul Niveau : District
J'imagine avoir la même blessure avec mon equipe de district. Ma jambe serait surement sectionné parce qu'il y'a pas moyen de contacter un specialiste. Saleté de vie!
Hier à 19:38 Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 18
Hier à 16:06 Le fils de Pelé retourne en prison 4 Hier à 15:15 La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 18 Hier à 14:32 Le beau geste de Boateng pour Nouri 8
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 10:17 Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 11 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 9
vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 19 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14