Benitez, d’un bleu à l’autre

C’est officiel : Rafael Benitez est le nouveau coach du Napoli. Après avoir remporté la Ligue Europa avec Chelsea, le coach espagnol a trouvé un accord avec le club napolitain, qui vient de se séparer de son entraîneur, Walter Mazzarri. La valse des techniciens continue.

0 35
Il est parti d'Italie par la petite porte. Il revient par la grande. Rafael Benitez est le nouvel entraîneur du Napoli. Aurelio De Laurentiis a officialisé ce qui était déjà dans l’air depuis plusieurs jours. Un contrat de deux ans, avec option pour la troisième année, sur une base de 3,5 millions d’euros par an, plus un gros bonus en cas de Scudetto. Rien que ça. Pour l’entraîneur espagnol, c’est donc un retour en Italie, deux ans et demi après son licenciement de l’Inter Milan. Il faut dire qu’à l’Inter, Benitez n’a pas franchement convaincu. Si, paradoxalement, il a été licencié quelques jours après avoir remporté le Mondial des Clubs, ses résultats avec le club nerazzurro, qui venait de réaliser le triplé Coupe-Championnat-C1 avec Mourinho, ont été plus que décevant. Benitez avait été remplacé par Leonardo, pour le plus grand soulagement des supporters de l’Inter. Deux ans et demi plus tard, c’est en gagnant qu’il revient en Italie. Le coach vient de soulever l’Europa League avec Chelsea, alors que tout le monde l’a lourdement critiqué depuis son arrivée à Londres. Mine de rien, il s’agit déjà de son troisième titre européen, après la C3 en 2004 avec Valence et la C1 en 2005 avec Liverpool. Belle carte de visite.

Mazzarri out, Benitez in

Benitez à Naples, donc. C’était presque dans l’air depuis le soir de la finale d’Europa League. Chelsea remporte la compétition face à Benfica, à la dernière minute. Dans les vestiaires, un Benitez euphorique répond à tous les journalistes. S’il ne veut vexer personne, il est toutefois relativement enthousiaste au moment de parler aux Italiens de Sky Sports. « L’Italie est un pays qui connaît très bien le football. Oui, j’aimerais retourner là-bas parce que j’aime la passion que vous avez pour le ballon. Le Napoli ? C’est une équipe très forte, forte comme tant d’autres clubs de votre championnat » affirme-t-il. A ce moment là, les contacts sont déjà amorcés entre l’entraîneur et Aurelio De Lauentiis, le président napolitain. Ils le sont même déjà depuis le 10 mai. Il faut toutefois attendre. Attendre que Walter Mazzarri, au terme du dernier match de championnat face à la Roma, annonce officiellement qu’il quitte Naples, après 3 ans et demi de bons et loyaux services.

Désormais, la voie est libre. Les dirigeants napolitains se rendent à Londres pour discuter directement avec Benitez. Le coach doit d’abord confirmer la troisième place qualificative pour la Ligue des Champions avec Chelsea. C’est chose faite. Cette fois-ci, l’annonce officielle peut donc être faite. La presse italienne l’anticipe, et annonce dès jeudi que l’accord a été trouvé, et que l’on attend plus que la confirmation de De Laurentiis, via Twitter, comme il l’a lui-même annoncé. Les détails du contrat sont donnés par le président barbu. L’objectif est désormais clair : après s’être qualifié à deux reprises en trois ans pour la Ligue des Champions, Naples va désormais vouloir lutter pour le Scudetto. Benitez est prévenu, les tifosi, fous de Mazzarri, vont l’attendre au tournant.

Un palier à franchir

Reste maintenant à savoir à quoi va ressembler le Napoli de Benitez. La presse italienne s’en donne évidemment à cœur joie pour annoncer tout et n’importe qui. Pour l’attaque, il va falloir trouver un remplaçant à Cavani, désormais sûr à 99% de quitter Naples. Plusieurs noms ont déjà été évoqués pour son remplaçants : Dzeko, de Manchester City et Osvaldo de la Roma. Mais Benitez a bien une idée : ramener dans ses valises un certain Fernando Torres, son chouchou depuis Liverpool. L’attaquant espagnol serait le terminal d’attaque idéal pour le 4-2-3-1 cher au technicien ibérique. Benitez pourrait également faire venir de Chelsea le milieu de terrain Ramires, notamment en cas de départ de Inler. D’autres noms ? Oui. Ceux de Benatia, de l’Udinese, d’Astori, de Cagliari ou encore De Cerci, du Torino.

Bref, ce Napoli là a commencé à se construire au milieu des années 2000 avec Edy Reja. Une fois remonté en Serie A, et après avoir tenté l’expérience Donadoni, le club a été confié à Mazzarri. L’ancien coach de la Reggina et de la Samp a ramené Naples au sommet de la Serie A, en faisant même un protagoniste en Ligue des Champions la saison dernière. Il faut désormais franchir le dernier palier. Lors de ces trois saisons avec Mazzarri, on n’a jamais vraiment senti que Naples pourrait aller titiller le Milan AC ou la Juventus, même si les Partenopei n’étaient jamais loin. Il manquait ce petit quelque chose déterminant pour rafler un Scudetto. C’est justement ce petit quelque chose que Benitez, avec son expérience, va tenter d’apporter. Le San Paolo a envie de chavirer. Il s’en remet désormais à celui qui, un soir de mai 2005, a fait pleurer le Milan AC. Forcément un bon argument, pour séduire les Napolitains.

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
julián basañez Niveau : DHR
Pourquoi en france on a de Benitez une si mauvaise image... C'est parce qu'il ressemble a Julien Dray ??
C'est un top coach putain*
Parce que la série A c'est pas pour lui.

Et merci pour le -1 enfoiré* ! :D
Georges Abitbol Niveau : CFA2
Oh putain*! Déjà hâte que la Serie A 2013-2014 commence: la Juve qui veut passer un palier et atteindre les sommets de l'Europe, le Napoli qui veut ravir le Scudetto, le Milan qui veut revenir au premier plan avec le duo d'attaque italien, l'Inter qui va vouloir faire oublier sa mauvaise saison et le retour de Zanetti pour ne pas partir sur une blessure, les clubs romains qui veulent revenir en C1 et la Fiorentina qui veut surfer sur sa jeunesse ex-yougoslave pour revenir sur le podium...

Des derbys à ne plus savoir où donner de la tête, du romantisme, des grands joueurs, des magouilles, le calcio quoi!
booon pour la juve tout ça, un concurrent en moins!
Note : 2
Message posté par julián basañez
Pourquoi en france on a de Benitez une si mauvaise image... C'est parce qu'il ressemble a Julien Dray ??
C'est un top coach putain*


je sens que t´es espagnol..
pas pour le pseudeo heiiin?
Pascal Pierre Niveau : Loisir
Il a juste besoin d'être aimé en ce moment. Faut le comprendre.
Yaya-letour Niveau : CFA2
J'aurais aimer voir ce grand entraineur ( Oui Benitez c'est pas de la merde ) sur le banc de paris.
HS: Bon bah 1 de - pour nous, on risque de se taper Leo pendant 1 an minimum..
Ramires ? Vous avez fumer là !

Sinon, il y a du beau monde pour remplacer Cavani. Entrez Osvaldo, Dzeko et Torres, on peut être sur que ce sera du lourd.
Torres au Napoli ça aurait une sacré gueule... Mais un retour à l'Atletico serait tellement plus beau encore.
Par conte Ramires, vu la saison qu'il a posé cette année, Naples va gentiment se faire conseiller d'aller chercher ailleurs.
tristiano Niveau : CFA2
Honnetement, c'est un coach qui n'a pas du tout la meme mentalité que le précédent.
On passe de Mazzari qui jouait avec 3 défenseurs (au max hein) à un type qui mise avant tout sur l'impact physique... Ca va lui faire drole au petit De Laurentis!
Marek Hamsik Niveau : National
Note : 1
Benitez, on fait plus dégeulasse comme entraîneur, il a raté son passage à l'Inter mais donnons lui une seconde chance en Italie: son expérience, notamment européenne, peut être bénéfique. J'espère juste qu'il ne chamboulera pas le système de jeu, véritable identité du Napoli et auquel les joueurs sont habitués.

Il faut pour cela des joueurs capables de s'adapter à la tactique: en ce sens, Cerci, un ailier rapide et technique peut être utile, au même titre que Ramires, un milieu travailleur prêt à parcourir de grandes distances et à couvrir les espaces.

Quant à l'idée de ramener Torres, je suis partagé: si il retrouve sa confiance d'antan, ce qui est possible dans ce club prompt à aduler un buteur dès qu'il a marqué 3 buts, et dans cette équipe équilibrée et offensive, alors ses déplacements, sa vivacité et son sens du but peuvent faire mal. Mais y a toujours le risque qu'il ne s'adapte pas au championnat italien, très tactique, et dans lequel la moindre occasion doit être convertie en but, face à des défenses solides.
floyd pink Niveau : CFA
Fuck ! je suis vraiment degouté, je le voulai à paris.... j espere qu il se rabattront sur mancini ou blanc
Allez l'om :)
Note : 2
Message posté par Marek Hamsik
Benitez, on fait plus dégeulasse comme entraîneur, il a raté son passage à l'Inter mais donnons lui une seconde chance en Italie: son expérience, notamment européenne, peut être bénéfique. J'espère juste qu'il ne chamboulera pas le système de jeu, véritable identité du Napoli et auquel les joueurs sont habitués.

Il faut pour cela des joueurs capables de s'adapter à la tactique: en ce sens, Cerci, un ailier rapide et technique peut être utile, au même titre que Ramires, un milieu travailleur prêt à parcourir de grandes distances et à couvrir les espaces.

Quant à l'idée de ramener Torres, je suis partagé: si il retrouve sa confiance d'antan, ce qui est possible dans ce club prompt à aduler un buteur dès qu'il a marqué 3 buts, et dans cette équipe équilibrée et offensive, alors ses déplacements, sa vivacité et son sens du but peuvent faire mal. Mais y a toujours le risque qu'il ne s'adapte pas au championnat italien, très tactique, et dans lequel la moindre occasion doit être convertie en but, face à des défenses solides.


imagine juste torres en pleine possession de ses moyens avec le gars qui te sert de pseudo en rampe de lancement ...

si la serie A serai suivi par les footix, a coup sur le Napoli de Hamsik-Torres serait la hype 2013-2014 en France ...
J'espère juste qu'il ne chamboulera pas le système de jeu napolitain. Mazzarri avait réussi à leur donner une véritable identité comme le 4-3-3 lionnais ou barcelonais le 4-4-2 de Man U. J'espère donc vraimenr qu'il ne révolutionnera pas tout et surtout par pitié, il ne faut pas lui laisser acheter de joueur espagnol!!!

Sinon, je suis curieux de voir ce que ça va donner.
Marek Hamsik Niveau : National
@Kigur

C'est sur que Torres-Hamsik ça aurait de la gueule. Faudrait voire par contre à réflechir au schéma de jeu et à la place d'Insigne, que j'aimerais bien voir exploser définitivement. Si Benitez mettait en place un 3-5-2 avec Insigne-Torres en pointe, et Hamsik en numero 10,c'est beau sur le papier, mais la paire d'attaquants serait moyennement complémentaire je pense. Si il associe Torres et Pandev, ça a plus de sens, mais Pandev est vieillissant, et quoique bon, n'est pas un top player.

Si il garde un 3-4-3, quid de la position d'Hamsik ? Faut-il le faire jouer en attaque sur un côté (il n'y est pas mauvais mais s'exprimerait mieux à mon sens en numero 10), le reculer au poste de milieu relayeur (ce qui serait dommage et impliquerait la sortie du 11 d'Inler, Behrami ou Dzemmaili qui se tirent déjà la bourre) ou mettre un milieu en losange avec une sentinelle et Hamsik en 10, au risque de déséquilibrer l'ensemble ?

Vaste sujet, même si ma préférence irait vers un 3-5-2 qui correspond à la culture actuelle de l'équipe, permet de positionner Hamsik en 10 pour servir des caviars à une parie d'attaquants performants. Reste à trouver laquelle.
Travis Bickle Niveau : Ligue 1
Mazzarri à l'Inter. Ça va dépoter.
Stephanek 94 mukongo
C'est juste que depuis 2004 de championnat il a pas gagné un championnat national ça craint un peu pour un cador international, au niveau européen il a quasiment rien à prouver il est déjà grand .
maxlojuventino Niveau : Ligue 1
Ramires je doute qu'il arrive étant donné qu'ils ont déjà fait signer Naingolan(si c'est pas fait c'est pour bientôt)

par contre une défense Astori-Cannavaro ça aurait sacrément de la gueule.

sinon Benitez c'est quand même un choix étonnant, le gars est pas vraiment réputé pour pratiquer du beau football(et svp ne me citez pas Liverpool 2005 aka l'équipe qui a frôlé la correction et l'humiliation en finale de C1...) alors que le Napoli de Mazzari c'était une belle équipe à regarder. Ils ont deux mentalités assez opposé, mais bon pourquoi pas après tout, s'il gagne, les napolitains ne lui tiendront pas rigueur de son plan de jeu limité...
Nainggolan ne veut pas signer à Naples. De Laurentiis a fait une très mauvaise blague qu'il n'a pas apprécié et a dit que Naples pouvait faire autant d'offre qu'elle voulait, il ne signerait pas là-bas.

Mazzari a retrouvé un club, il a signé à l'Inter..
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 35