Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Liga Sagres
  3. // 25e journée
  4. // Benfica/Braga (2-0)

Benfica tue sa bête noire

« A terceira é de vez » , dit-on en portugais. Après avoir été battu deux fois par Braga cette saison, Benfica a finalement réussi à venir à bout des Minhotos. Des buts de l'inévitable Jonas et du bourrin Eliseu sont venus ponctuer un match de grande classe de la part des hommes de Jorge Jesus.

Modififié
Benfica 2-0 Sporting Braga
Buts : Jonas (20e) et Eliseu (76e) pour Benfica.

Júlio César exulte en montrant son numéro 20 à des supporters benfiquistas non moins euphoriques dans les travées de la Luz. 20, comme la minute à laquelle Jonas décide d'ouvrir le score d'une frappe aussi réussie que compliquée, signe de grande forme de la part du Brésilien qui signe par ailleurs sa 14e réalisation de la saison toutes compétitions confondues. Sérgio Conceição a pourtant tout fait pour museler le Brésilien dans les premières minutes en lui collant un numéro six enragé – en l'occurrence Danilo - au postérieur. Ça n'a pas suffi. Ou plutôt, ça a suffi, sauf une fois. Celle de trop. Celle qui permet au buteur benfiquista de profiter d'un ballon flottant aux 25 mètres pour se tordre dans tous les sens afin d'assurer que sa tentative ne fuit le cadre. Boum ! 1-0. Comme contre Porto, la stratégie ultra défensive de Braga finit par se retourner contre les Minhotos, à la seule différence que ces derniers avaient résisté plus longtemps contre les Dragons.

Benfica rate le break, Braga réduit à 10


Les premières minutes sont à l'image de l'avant-match. Benfica attaque, Braga défend et s'en remet à ses contres. Le tout est musclé, avec des coups et des provocations dans tous les sens. Cette ambiance électrique, o Estádio da Luz la doit à des déclarations d'avant-match qui accusaient le Sporting Braga de jouer volontairement moins bien contre Porto que contre Benfica, déjà défait à deux reprises par le quatrième de Liga Sagres cette saison. La vérité, c'est que les Aigles ont un peu peur de leurs adversaires du jour, de leurs contres, de la vitesse de Rafa Silva, Pardo et Zé Luis. L'ouverture du score ne rassure pas Jesus qui n'est plus dupe, lui qui menait aussi 1-0 contre Braga au cours des deux dernières confrontations avant de rentrer la queue entre les jambes. La tentative de Pizzi sauvée par Aderlan Santos sur sa ligne n'est pas loin de soulager son entraîneur, qui devra quand même patienter avant de retrouver la sérénité. Pourtant, il n'y a pas grand-chose à craindre de ce Braga inexistant et dont le seul fait d'arme notable s'est longtemps réduit à une imitation de coup franc lointain de David Luiz par Tiago Gomes. Imprécis avec le ballon, le défenseur de Braga se montre bien plus efficace lorsqu'il s'agit de découper les jambes de Salvio, sans doute las de courir derrière un adversaire trop malin et rapide pour lui. Gomes prend un deuxième jaune et voit rouge. Rouge comme la Luz. Pour le quatrième match de suite, Benfica termine le match en supériorité numérique, et en supériorité tout court.

Porto peut toujours courir


À 10 contre 11, les hommes de Sérgio Conceição subissent l'intensité collective et le talent individuel des locaux sous les yeux de leur star Éder - réduit au rang de remplaçant depuis qu'un coach qui s'y connaît en football entraîne Braga. Les Guerreiros sont sonnés, mais restent debout grâce à leur gardien de but, Matheus, auteur de plusieurs arrêts décisifs devant Lima et Eliseu. C'est ce dernier qui décide d'en finir avec la bête noire une bonne fois pour toutes d'une frappe lourde dont il a le secret avant de fêter ça en selfie. On repassera pour l'originalité. La fin du match est un long fleuve tranquille pour le public enflammé de la Luz qui y va de sa petite ola façon court Philippe Chatrier à la 80e pour enfoncer un peu plus Braga. Il y a de quoi faire la fête à Lisbonne, car en battant les Nordistes, le leader est assuré de compter au moins quatre points d'avance sur Porto à l'issue de la 25e journée. Il ne reste plus que neuf matchs avant la fin du championnat, dont un classico sans doute décisif le mois prochain. On a hâte.

Par William Pereira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 10:02 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
Hier à 15:49 Pourquoi c’est largement mieux de regarder un match AuBureau plutôt qu’au bureau ? Hier à 14:00 Des bourses d'échanges Panini près de Nantes 5
Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 12:20 Où trouver le guide SO FOOT du Mondial 2018 ? Hier à 11:33 Suivez la Coupe du monde sur un bateau à Paris ! 9 Hier à 10:00 Des fans colombiens cachent de la vodka dans des jumelles 9 Hier à 09:54 La chanson de N'Golo Kanté (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 30: France-Pérou, terrain glissant, la fougue iranienne et le métro de Moscou mercredi 20 juin Vers une pénurie de bière pendant le Mondial ? 48 mercredi 20 juin Tinder fait sauter les réseaux russes pendant le Mondial 34 mercredi 20 juin La chanson d'Oldelaf pour encourager les Bleus (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 29: Le blocus français, le blocus saoudien et l’œdipe marocain