1. //
  2. // 1/2 finale aller
  3. // Benfica/Juventus Turin (0-0)

Benfica prive la Juve de sa finale

Benfica a souffert et joué à 10 pendant 30 minutes, à 9 pendant une dizaine, mais n'a jamais perdu pied. Solides et organisés, les Portugais ont donc réussi à garder leur calme quand la Juventus préférait céder à la panique. Une leçon tactique à défaut de démonstration stylistique.

Modififié
0 132

Juve - Benfica
(-1--1)


Un but. Il ne fallait qu'un tout petit but pour que la Juventus s'offre sa première finale européenne depuis 2003. Pas grand-chose quand on connaît la force de frappe d'un Vidal, la clairvoyance d'un Pirlo ou même l'empressement d'un Pogba. Pourtant, la Juve veut prendre son temps, chercher la faille avant d'éventuellement se ruer dans un tout à l'offensive un peu bourrin et trop désorganisé. Telle était sans doute la tactique voulue par Antonio Conte ce soir. Pourtant, et tout le monde le sait, la causerie, c'est du blabla. Les Turinois ne courent pas derrière la balle depuis dix minutes que les bons mots volent déjà en éclat. Place à la phase B donc. La seule qui vaille pour Paul Pogba. Éblouissant, le Français régale, mais s'en va systématiquement butter sur la muraille lisboète, quand ce n'est pas la maladresse de Llorente qui s'occupe de galvauder les ultimes occasions bianconeri. Ce soir, la Juve a encore donné raison à ses détracteurs : l'Europe n'est plus pour elle.

Le réveil Pogba

Un stade comble et un tifo monstrueux, le soutien de Diego Maradona - spécialement invité par Carlos Tévez - mais aussi le retour d'Arturo Vidal et la promesse d'une finale à disputer à domicile, la Juventus avait tout pour elle ce soir, mais surtout la pression. C'est sans doute elle qui paralysera pendant les premières minutes des Juventini privés de ballon. Le temps de s'inquiéter (un peu) de voir Antonio Conte s'agiter (un peu plus) et d'assister à un bloc décisif de Bonucci. La première pierre d'une longue domination posée, la Juve peut s'installer et se mettre à dérouler. Pogba, Pirlo, Tévez, Lichtsteiner et Vidal, cinq hommes, le triple d'occasions et une inversion de courbe à faire pâlir n'importe quel ministre du Travail. En dix minutes, la Juve calme les ardeurs lisboètes. À la baguette, il y a un homme, un gamin plutôt. Dans l'axe ou à gauche, en passe, en frappe, en louche ou en déviation, le Français offre la palette parfaite du mec en pleine bourre. Celui à qui tout réussit. Luisão aussi. Sur sa ligne, le Brésilien fait le taf d'Oblak et préserve la qualif' au moins pour quinze minutes supplémentaires.

La vieille dame indigne

Probablement encore un peu froides – mais certainement déjà détrempé -, peut-être pas tout à fait remises du festival d'occasions gâchées quelques minutes plus tôt et manifestement inquiètes à l'idée de passer à côté de sa finale, la Juve, mais surtout sa défense, vont se faire très peur d'entrée dans ce second acte à l'atmosphère pesante. Étouffante même, lorsque Rodrigo passe par deux fois tout prêt d'inscrire ce fameux but tant attendu par la Juve. Exigeante lorsqu'un Llorente beaucoup trop discret s'en va galvauder l'un de ses trop rares bons ballons. Enivrante aussi lorsque Mark Clattenburg dégaine un second carton jaune pour Enzo Pérez. À 11 contre 10, le Juve pense enfin tenir la solution. Il n'en est rien. Il n'y a alors plus vraiment de qualificatif pour décrire le désarroi des Turinois qui tomberont trop facilement dans le piège tendu par les hommes de Jorge Jesus. Petit à petit, les tifosi comprendront eux aussi que malgré la multiplication des occasions, cette Juve-là ne passera pas l'écueil portugais. Certainement pas à cause d'un déficit au niveau de l'envie, mais assurément par manque d'imagination. La Juve peut pleurer, Benfica exulter, les Portugais tiennent leur deuxième finale d'Europa League consécutive et seront les seuls représentants non espagnols présents en finale de Coupe d'Europe cette saison.

Par Martin Grimberghs
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

cerveau-gauche Niveau : Loisir
C'est un truc de fou, jme suis arraché tous les cheveux !!! C'est quoi cette fin de match putain de sa mère. Benfica n'a rien montré, à l'aller comme au retour. jsuis autant frustré que la finale de 2006 jcrois. Au moins l'an dernier, le Bayern nous avait dominé à l'aller comme au retour, j'avais rien à y redire, mais là… je trouve même plus mes mots

Syndrome de la Juve depuis 2011, 600 occaz par match, pas foutu d'en mettre une. Llorente, c'est bien beau les contrôles orientés contre Sassuolo, c'est pour les gros matchs à pression qu'on t'as acheté… Trezeguet me manque, Conte, faut vraiment acheter un pur ailier droit pour laisser Licht derrière et passer en 4-3-3, parce que là c'est plus possible.

J'espère que Vucinic dans le couloir à bien rabaissé la génitrice de Markovic dans leur langue natale (qui est celle de ma mère par la même occasion). Et putain les pertes de temps de Benfica, leur 2 mains dans la surface... je souhaite de tout coeur que Valence leur colle un 11-0…
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Putain QUEL PANACHE du SL Benfica! Rien à foutre que le Portugal ait un meilleur indice UEFA que la France, c'est mérité. Faut pas déconner, c'est la deuxième finale d'Europa League d'affilée des Aigles (après plusieurs parcours honorables en Ligue des Champions). Sans parler du FC Porto ou de Braga (récemment vainqueurs/finalistes de la Ligue Europa), voire du Sporting Club Portugal (finale face au CSKA Moscou).

Le PSG, l'OL et l'OM ne peuvent pas tout faire. La France est à sa place.

(Ouais, l'OM. La saison où le PSG s'est fait éliminer en phase de poule de C3 face à Salzbourg et Bratislava, les marseillais ont fait un quart de finale de Ligue des Champions face au Bayern, en éliminant l'Inter et en violant Dortmund).

Sinon, même quand il fait caca, Pirlo doit être très beau à voir jouer.
cerveau-gauche Niveau : Loisir
C'est un truc de fou, jme suis arraché tous les cheveux !!! C'est quoi cette fin de match putain de sa mère. Benfica n'a rien montré, à l'aller comme au retour. jsuis autant frustré que la finale de 2006 jcrois. Au moins l'an dernier, le Bayern nous avait dominé à l'aller comme au retour, j'avais rien à y redire, mais là… je trouve même plus mes mots

Syndrome de la Juve depuis 2011, 600 occaz par match, pas foutu d'en mettre une. Llorente, c'est bien beau les contrôles orientés contre Sassuolo, c'est pour les gros matchs à pression qu'on t'as acheté… Trezeguet me manque, Conte, faut vraiment acheter un pur ailier droit pour laisser Licht derrière et passer en 4-3-3, parce que là c'est plus possible.

J'espère que Vucinic dans le couloir à bien rabaissé la génitrice de Markovic dans leur langue natale (qui est celle de ma mère par la même occasion). Et putain les pertes de temps de Benfica, leur 2 mains dans la surface... je souhaite de tout coeur que Valence leur colle un 11-0…
Comme prévu la Juve ne sera pas en finale, pas un parcours au niveau.

Par contre Valence peut l'avoir mauvaise, ils méritaient 100 fois cette finale, et auraient eu plus de chances de remporter la compétition que Seville, même si Benfica sera diminué avec les suspendus.
Je pense que M'bia peut aller allumer des cierges avec Bacca ce soir. Les portugais vont faire la connaissance de Rakitic, ça peut être une bonne finale malgré tout.
La bonne nouvelle c'est que Valence sera au fond du trou ce weekend à Bernabeu...
Gagner 3 matches sur 7 à domicile, pas suffisant pour prétendre à une coupe d'Europe.
Bravo à Benfica, ils ont montré avoir des nerfs et de l'envie. J'espère qu'ils iront au bout, ils ont une vieille malédiction à mettre au rebut.
ZiziJeanmaire Niveau : District
Miranda ex de Sochaux, Zlatan, CR7 et KB9, la Juve et Pogba,Vidal, Pirlo...
C'est bien joli tout cela, mais vous avez intérêt à me pondre un article sur l'autre demi-finale à quatre buts.
Et un autre sur ce baroudeur M'bia.
Et à vous flageller un peu ce soir.
Merci à vous.
Bisous à la Vieille Dame.
ChapeauDePaille Niveau : DHR
M'bia à la 94"me quoi, j'en reviens pas...
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Message posté par cerveau-gauche
Benfica n'a rien montré, à l'aller comme au retour. Jsuis autant frustré que la finale de 2006 jcrois.


Quelle "finale" de 2006?...

(t'es pour la Juve, c'est ca?)
", les Portugais tiennent leur deuxième finale d'Europa League consécutive et seront les seuls représentants non espagnols présents en finale de Coupe d’Europe cette saison."

Sublime, j'y avais même pas pensée :)

Le stress jusqu'au bout mais la finale est là !!!!!!

Seul point noir : l’absence d'Enzo Perez et Markovic à la finale...
Copa_Mundial Niveau : Loisir
Dégouté... putain cette fin de match !!

Llorente qui rate tout mais tout meme ses controles quoi !
Pogba m'a surpris ça fait longtemps qu'on l'avait pas vu aussi chaud

Putain je trouve pas que benfica mérite tout comme la Juve, benfica a bien joué le coup mais ça fou la rage, la finale ça aurait du être ça putain

Le pire c'est qu'avec tout ce potentiel la Juve va encore passer pour une brelle en Europe
Claude le Gentil Niveau : CFA
Un fameux match, surtout en deuxième période.

On ne peut s'en prendre qu'à nous : être incapable de mettre un but, sur des actions idéales, ça ne pardonne pas ( Lich', si tu me lis ...). le goût de l'élimination de la CL qui revient en bouche.

Pogba s'est bien réveillé, mais cela n'a pas servi à grand chose.

Quand à l'arbitrage ... bonne chance pour l'analyse. Je n'arrive pas à savoir s'il a été exceptionnel ou affreusement mauvais, et ce, pour les deux équipes.
cerveau-gauche Niveau : Loisir
Que Séville leur en colle 11… Mea Culpa
Message posté par ChapeauDePaille
M'bia à la 94"me quoi, j'en reviens pas...


Oui bah qu'il ne nous fasse pas le coup en finale !
Je me suis toujours pas remise du traumatisme du but d'Ivanovic l'an dernier
Benfica <3

Maintenant, j'espère qu'ils vont conjurer le sort et enfin regagner une coupe d'Europe.

Merci encore !
Message posté par cerveau-gauche
Que Séville leur en colle 11… Mea Culpa


Que votre Scudetto vous soit retiré et qu'on vous envoie en Serie C ^^
Pauvre foot italien, on a touché le fond...
Super Dupont Niveau : CFA2
Il restait donc un bus portugais en circulation...
floyd pink Niveau : CFA
Tevez et llorente ne sont pas complementaire du tout, je trouve ça delirant.
Puis Pirlo, je suis désolé pour ceux qui se force à rêver encore, mais va falloir commencer à penser trouver un remplaçant.
Le championnat Italien c'est bien beau, mais il faut une équipe capable d'un minimum d'ambition pour l'europe.
La stat qui tue, nombre de tirs non cadrés / cadrés sur les 2 matchs :

Benfica : 9/3
Juve : 28/10

Putin et y'en a encore pour dire "qualif' méritée". Que le foot est cruel. Le meilleur ne gagne pas toujours.

Allez Seville !!! (désolé je ne peux pas être classe dans une défaite comme celle-ci), bravo à mes amis juventini qui le peuvent.
Et moi qui comptais sur la Juve pour rendre moins pénible mes vacances au soleil c'est raté ! M'enfin me reste Guttmann et Rakitic...

Comme spectateur neutre, assez déçu du match, certes du suspense et de l'intensité, mais que de déchets techniques (Llorente quoi pff) pour un match d'un tel niveau. Une Juve trop brouillonne, sans grandes idées, qui n'a pas su assez déplacer le bloc, bien en place il est vrai du côté lusitanien. Et qui a perdu ses esprits après s'être retrouvé en supériorité numérique, croyant sûrement que le but viendrait tout seul. Et il manque clairement un grand attaquant pour franchir un palier. Et j'avoue que je ne suis pas un grand fan de ce 3-5-2.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 132