1. //
  2. // 8e journée
  3. // Guingamp/Monaco (3-3)

Benezet offre le nul à Guingamp

Face à Monaco, Guingamp a souffert, mais sera parvenu à arracher le match nul en toute fin de partie grâce notamment à un doublé de Nicolas Benezet (3-3).

Modififié
5 11

En Avant Guingamp 3-3 AS Monaco

Buts : Privat (30e), Benezet (65e, 89e) pour l'EAG // Bernardo Silva (15e), Raggi (45e), Dirar (71e) pour le Rocher

Jocelyn Gourvennec peut lever les yeux au ciel. Le temps additionnel vient tout juste de commencer, et l'entraîneur de Guingamp pensait déjà devoir réconforter ses joueurs dans les vestiaires. Sauf que sur le terrain, Nicolas Benezet vient de claquer un centre-tir absolument fou qui est venu se loger dans la lucarne de Danijel Subašić. Un but improbable qui scelle le scénario d'un match fou : 3-3 entre les deux formations. Gourvennec peut désormais sourire. C'est par des cris de joie qu'il va finalement accueillir ses joueurs.

Raggi en avant-centre


S'ils ont besoin de points en ce début de saison, les Monégasques savent que la tâche ne sera pas facile sur la pelouse du Roudourou où les Guingampais restent sur deux victoires consécutives. Sankharé est d'ailleurs le premier à lancer les hostilités d'une belle tête croisée sur corner, mais Subašić est là pour rassurer sa défense. Solides, les Bretons réalisent un bon début de partie, mais se font bêtement surprendre par Bernardo Silva, étrangement seul dans l'axe, qui profite d'une belle passe en profondeur de Dirar pour aller tromper Lössl (15e). Loin de se laisser abattre, les locaux continuent de pousser et tentent d'exploiter au maximum leur point fort : les coups de pied arrêtés. Coco est tout proche d'égaliser sur un corner de Benezet, mais sa tête fuit le cadre pour quelques centimètres.

Cinq minutes plus tard, Benezet est toujours au coup de pied de coin, et cette fois, la tête de Privat finit au fond des filets d'un Subašić gêné par le soleil. Les Guingampais forcent dorénavant pour prendre l'avantage, à l'image de ce coup franc de Benezet, intenable aujourd'hui, qui vient frôler la lucarne du portier monégasque. Incapable de prendre l'avantage, l'EAG se fait même à nouveau surprendre, la faute, encore une fois, à des errements défensifs. À l'entrée de la surface, Traoré a tout le temps de servir Raggi absolument seul sur la droite de la surface de réparation. Le défenseur monégasque contrôle et fusille Lössl d'un plat du pied imparable. Sur son banc, Gourvennec est dépité.

Benezet en grande forme


Si El Shaarawy se procure la première occasion de cette seconde période, ce sont pourtant bien les Guingampais qui reviennent sur la pelouse avec les meilleures intentions. Portés par un Benezet des grands jours, les Bretons squattent littéralement le camp monégasque sans parvenir à tromper la vigilance de Danijel Subašić. En face, Monaco subit et se contente d'exploiter les quelques contres qui s'offrent à eux. Sans succès. À force de pousser, l'EA Guingamp finit par être récompensé et qui d'autre que Nicolas Benezet pour reprendre, au second poteau, un centre de Coco ? 2-2, Guingamp revient logiquement dans la course. Mais alors qu'on pense voir les locaux continuer à pousser pour arracher la victoire, la froideur du réalisme monégasque vient une nouvelle fois doucher le Roudourou. Sur une belle combinaison côté droit, Fabinho centre fort au premier poteau où Nabil Dirar se contente de couper la trajectoire pour redonner l'avantage aux siens. Les locaux voient le nul leur échapper lorsque l'homme du jour, Nicolas Benezet, claque un centre-tir improbable qui vient surprendre Subašić et offrir un point à Guingamp dans le temps additionnel. Un résultat pas volé pour les Bretons.

Par Gaspard Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Kit Fisteur Niveau : Loisir
Monaco a vraiment trop vendu... Ils y sont plus du tout, c'est juste abusé !

Bravo à Guingamp pour ne pas avoir sombrés mentalement et su égaliser face à une équipe monégasque n'étant plus que l'ombre d'elle-même...
Note : 2
C'est bien gentil à Monaco d'empiler les joueurs offensifs. Mais ça va commencer à se voir que Carvalho est cramé, Raggi moyennasse et Wallace nul.
Bon je pense que Monaco va faire exactement la meme saison que l'année dernière. On en chie en début parce que on doit tout reconstruire, d'ici mi saison ça va bien rouler et on fini sur le podium
ENFIN une premiere mi temps correcte mais on prend encore trop de buts (enfin le dernier même Neuer le prend), c'est flippant surtout avant tottenham qui vient d'eclater city! Quelqun sait quand Toulalan revient? parce que plus que la vieillesse de Carvalho ou la pseudo nullité de Wallace, c'est qu'on a perdu l'equilibriste de notre systeme defensif!
J'espere que les grosses ecuries ont commencé a mettre des sousous de coté parce que je sens qu'on va encore mettre une belle quenelle avec le transfert prochain de Bernardo!
monclubcettebaltringue Niveau : CFA2
Au bout de 8 journées, Paris a 8 points d'avance sur Lyon et Monaco, 12 sur l'OM. Alors oui il reste encore 30 journées, donc ces trois là ont le temps de rejoindre les places européennes, mais le titre c'est déjà quasi mort. J'espère que ce retard à l'allumage va pas les pousser à se saborder en Coupe d'Europe. Heureusement que Pep Galtier assure.
poivrot_de_guingamp Niveau : DHR
Comme quoi Gourvenec a bien fait de mettre une demi-équipe B contre le PSG. Faute de quoi au vu des efforts, les guingampais n'auraient pas eu le jus d'égaliser en cette fin de match au vu de l'énergie dépensée.
Helmut Rahn Niveau : CFA
Message posté par monclubcettebaltringue
Au bout de 8 journées, Paris a 8 points d'avance sur Lyon et Monaco, 12 sur l'OM. Alors oui il reste encore 30 journées, donc ces trois là ont le temps de rejoindre les places européennes, mais le titre c'est déjà quasi mort. J'espère que ce retard à l'allumage va pas les pousser à se saborder en Coupe d'Europe. Heureusement que Pep Galtier assure.


En même temps ils ont plus du budget des 3 autres réunis. Alors oui sur un match ou une coupe ils peuvent se faire battre mais soyons francs sur un championnat, il faut un miracle.
En plus :
-Monaco est en mode la Redoute depuis 3 ans et joue avec une défense de L2, Coentrao et Echejilé exceptés, le dernier serait plus à sa place en CFA
-Fekir est blessé pour 6 mois, cousin Hub est complètement perdu, Lacazette et Tolisso font le concours d'entrée pour jouer au Gazelec l'an prochain et Lopes a perdu sa truelle. Ah et l'OL tentera sans doute prochainement de jouer avec les U15 le WE prochain
-l'OM a vendu tous ses bons éléments pour augmenter la taille de son troupeau de chèvres et a en plus rajouté un entraineur qui pourrait donner des cours de médiocrité (et de look) à Fournier
-Sainté j'suis pas convaicnu, ils vont repasser à leur but hebdomadaire dans pas longtemps même si Béric a l'air pas mal. En même temps briller à côté de Roux et Bahebeck ^^
Helmut Rahn Niveau : CFA
Message posté par PBateman
Bon je pense que Monaco va faire exactement la meme saison que l'année dernière. On en chie en début parce que on doit tout reconstruire, d'ici mi saison ça va bien rouler et on fini sur le podium


Non ils ont déjà marqué autant de buts que l'an dernier. Et ils en ont pris autant, aussi
Bénezet est un très bon joueur de L1, j'aurai beaucoup aimé qu'on le conserve au SMC, c'est une super pioche pour Guingamp!
Tain Monaco c'est devenu le nouveau Hoffenheim 2013, un over 3.5 buts cadeau à chaque match.
Ouais Benezet est un joueur sous côté, je l'ai vu faire de supers matchs à Nîmes et en EdF Espoirs ou U 21 20 etc j'sais plus.

Je l'aurais apprécié à Lille.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
5 11