En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8e journée
  3. // Guingamp/Monaco (3-3)

Benezet offre le nul à Guingamp

Face à Monaco, Guingamp a souffert, mais sera parvenu à arracher le match nul en toute fin de partie grâce notamment à un doublé de Nicolas Benezet (3-3).

Modififié

En Avant Guingamp 3-3 AS Monaco

Buts : Privat (30e), Benezet (65e, 89e) pour l'EAG // Bernardo Silva (15e), Raggi (45e), Dirar (71e) pour le Rocher

Jocelyn Gourvennec peut lever les yeux au ciel. Le temps additionnel vient tout juste de commencer, et l'entraîneur de Guingamp pensait déjà devoir réconforter ses joueurs dans les vestiaires. Sauf que sur le terrain, Nicolas Benezet vient de claquer un centre-tir absolument fou qui est venu se loger dans la lucarne de Danijel Subašić. Un but improbable qui scelle le scénario d'un match fou : 3-3 entre les deux formations. Gourvennec peut désormais sourire. C'est par des cris de joie qu'il va finalement accueillir ses joueurs.

Raggi en avant-centre


S'ils ont besoin de points en ce début de saison, les Monégasques savent que la tâche ne sera pas facile sur la pelouse du Roudourou où les Guingampais restent sur deux victoires consécutives. Sankharé est d'ailleurs le premier à lancer les hostilités d'une belle tête croisée sur corner, mais Subašić est là pour rassurer sa défense. Solides, les Bretons réalisent un bon début de partie, mais se font bêtement surprendre par Bernardo Silva, étrangement seul dans l'axe, qui profite d'une belle passe en profondeur de Dirar pour aller tromper Lössl (15e). Loin de se laisser abattre, les locaux continuent de pousser et tentent d'exploiter au maximum leur point fort : les coups de pied arrêtés. Coco est tout proche d'égaliser sur un corner de Benezet, mais sa tête fuit le cadre pour quelques centimètres.

Cinq minutes plus tard, Benezet est toujours au coup de pied de coin, et cette fois, la tête de Privat finit au fond des filets d'un Subašić gêné par le soleil. Les Guingampais forcent dorénavant pour prendre l'avantage, à l'image de ce coup franc de Benezet, intenable aujourd'hui, qui vient frôler la lucarne du portier monégasque. Incapable de prendre l'avantage, l'EAG se fait même à nouveau surprendre, la faute, encore une fois, à des errements défensifs. À l'entrée de la surface, Traoré a tout le temps de servir Raggi absolument seul sur la droite de la surface de réparation. Le défenseur monégasque contrôle et fusille Lössl d'un plat du pied imparable. Sur son banc, Gourvennec est dépité.

Benezet en grande forme


Si El Shaarawy se procure la première occasion de cette seconde période, ce sont pourtant bien les Guingampais qui reviennent sur la pelouse avec les meilleures intentions. Portés par un Benezet des grands jours, les Bretons squattent littéralement le camp monégasque sans parvenir à tromper la vigilance de Danijel Subašić. En face, Monaco subit et se contente d'exploiter les quelques contres qui s'offrent à eux. Sans succès. À force de pousser, l'EA Guingamp finit par être récompensé et qui d'autre que Nicolas Benezet pour reprendre, au second poteau, un centre de Coco ? 2-2, Guingamp revient logiquement dans la course. Mais alors qu'on pense voir les locaux continuer à pousser pour arracher la victoire, la froideur du réalisme monégasque vient une nouvelle fois doucher le Roudourou. Sur une belle combinaison côté droit, Fabinho centre fort au premier poteau où Nabil Dirar se contente de couper la trajectoire pour redonner l'avantage aux siens. Les locaux voient le nul leur échapper lorsque l'homme du jour, Nicolas Benezet, claque un centre-tir improbable qui vient surprendre Subašić et offrir un point à Guingamp dans le temps additionnel. Un résultat pas volé pour les Bretons.

Par Gaspard Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 2 heures La double fracture de McCarthy 2 il y a 2 heures Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 il y a 3 heures Un gardien espagnol marque de 60 mètres 4
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4